Le mariage de Cervantes et Twitter

Crédit: Wikimedia.org (commons)

«La raison de la déraison qu’à ma raison vous faites, affaiblit tellement ma raison, qu’avec raison je me plains de votre beauté». (- Don Quichotte, Cervantes, Volume 1, chapitre 1)

Vous le savez n’est-ce pas? Car c’est sans doute le secret le moins bien gardé de la planète (oui, oui, j’exagère un peu!) Moi, l’auteure de ces lignes, je suis littéralement fan de tout ce qui touche la culture au sens large.

La littérature notamment.

Mais également, tout ce qui touche de près ou de loin les nouvelles technologies et le numérique.

Comment alors pouvais-je demeurer de marbre devant cette initiative des plus originales, idée d’un ingénieur informatique espagnol de littéralement marier littérature… et Twitter!

C’est ainsi que dès l’été 2014, le Barcelonais Diego Buendia (on se croirait dans Cent ans de solitude de Garcia Marquez avec un tel nom n’est-ce pas!) a décidé de rendre hommage à l’écrivain espagnol de tous les temps, soit Miguel de Cervantes. Ce dernier décédé il y a 400 ans aujourd’hui précisément.

Comment ?

En s’attelant purement et simplement à mettre en ligne sur Twitter l’oeuvre intégrale de l’auteur espagnol, soit celle racontant cette histoire que tout le monde au collège a bien du lire il me semble, Don Quichotte de la Manche. Une oeuvre que j’ai moi-même engloutie il y a longtemps déjà alors que j’étais jeune étudiante en littérature.

Tout un défi donc que cette initiative dont on parle maintenant quant on sait que l’oeuvre originale contient rien de moins que 2,2 millions de caractères…

N’empêche! C’est aujourd’hui, vendredi 22 avril, que sera mis en ligne le 17,000ième et dernier tweet mettant ainsi un point final à cette entreprise digne, clairement, des célèbres Moulins à vent de Cervantes !

Fou ! Vraiment !

Qu’importe ! Moi je craque pour les fous !

Allez! Qu’on m’amène Diego Buendia que je l’embrasse!

On raconte cette histoire ici.

Pour  suivre le compte Twitter en question, c’est par ici: elquijote1605

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Sofia Nolin, la poésie et la musique

Ce matin, aucun mot. Juste un coup de cœur ! Et solide à part ça, pour une jeune artiste un peu hors normes, originaire de Limoilou, près de Québec !

Ateliers, saveurs... et nouveaux horizons

  Hier, je racontais que selon une étude sur laquelle je suis tombée cet été, les instants et, d'une certaine façon, la liberté qu'on s'offrait parfois en cherchant de l'aide à l'extérieur pour nous libérer de[...]

Coup de coeur: Charlotte Cardin

Parce que j'adore ces fabuleux instants ou, par hasard et de façon inattendue, j'entends à la radio ou ailleurs une voix qui d'un coup me happe dans un univers jusque là inconnu... Et d'un coup, je[...]

Parle, parle, jase, jase... Jasette & Plaisirs 2013

Hier, balançant par-dessus bord boites, papier collant et étiquettes dont j'use ces temps-ci avec obsession, dans la crainte de ne pas arriver à temps pour ce fameux «Jour J'' de mon déménagement, le 1er novembre[...]

Yayoi Kusama au Art Gallery of Ontario (AGO)

Yayoi Kusama, vous connaissez ? Histoire de me remettre dans le bain et de recommencer à écrire, j'ai imaginé profiter cette semaine suivant la Journée de la Femme qui avait lieu hier, comme tous les #8mars[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.