Le temps des résolutions: des barres santé maison

La période se situant entre Noël et le Jour de l’An m’est toujours apparue comme le temps idéal pour les bilans !

Parce qu’en lisant les infos au quotidien, je me retrouve parfois avec un pesant sentiment de grisaille généralisé. De sorte que j’ai comme ce besoin, la fin de l’année venue, de me pencher sur ce qui a bien été au cours des derniers mois.

C’est pourquoi j’ai réalisé ces derniers jours qu’il y avait maintenant un an déjà que je me suis décidée à tenter le coup: faire mes barres tendres maison. Une nouvelle habitude que je suis parvenue à maintenir tout au long de l’année. Et dont je suis tellement fière, je l’avoue !

Et celà – O Miracle ! – sans même que la chose ne me semble à aucun moment être devenu une lourdeur additionnelle à mon quotidien !

Ainsi, parce que nous sommes ces jours-ci dans le temps des cadeaux, j’ai eu envie de partager avec vous cette recette qui constitue rien de moins que mon petit bonheur du matin lorsqu’une fois arrivée au bureau, je m’assoie avec mon latté 😉

Barres tendres santé (et maison !)

Dans un premier temps, mélanger les ingrédients secs:

  • 1 tasse et demie de flocons d’avoine (ou de quinoa, au goût);
  • 2 tasses qui pourront comprendre (au goût!): noix diverses, fruits séchés tels canneberges, dattes coupées, abricots séchés, etc); des graines (graines chia, de lin, etc). ET: des grains de chocolats. Les noix et les fruits séchés réduits en petits morceaux pour un meilleur résultat;
  • Une demie tasse de farine (blanche, complète, sans gluten: c’est vous qui décidez!);
  • Une cuillerée à soupe de poudre à pâte et une pincée de sel.

Dans un deuxième temps, mélanger les ingrédients humides:

  • 1 oeuf;
  • Une demie tasse de sirop d’érables (sur certains sites internet, j’ai vu qu’on pouvait remplacer le sirop par la même quantité de compote de pommes ou encore, par une banane bien mure. Mais je n’ai pas essayé!).

Une fois les deux parties bien mélangées (ingrédients secs + humides):

  • Préchauffez le four à 350 degrés;
  • Étendre une feuille de papier parchemin sur une plaque à biscuits en prenant soin de laisser dépasser un peu du papier autour;
  • Étendre le mélange en prenant soin de bien le presser de façon à ce que les barres se tiennent bien une fois cuites;
  • Puis, enfourner une bonne vingtaine de minutes. Et finalement, laisser reposer une heure sur le comptoir avant de couper les barres.

Je vous fais une promesse: une fois que vous aurez tenté cette recette, vous ne voudrez jamais plus faire l’achat de barres tendres en supermarchés.

Parce qu’elles sont meilleures, exemptes de gras. Mais surtout, parce qu’elles n’auront jamais deux fois le même goût tant le mélange de noix et de fruits secs relève de l’infini au niveau des possibilités !

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Plaisir d'automne

Photo: Chroniques d'une cingléeDimanche d'automne. Le soleil se montre le bout du nez. Les amis arrivent pour bruncher avec leur marmailles. Le moment idéal pour cuisiner mes super muffins à la citrouille et à l'orange !Un délice ! Muffins[...]

Le secret pour du bonheur en conserves...en un temps record

Chaque fois que septembre revient, c'est un peu la même chose je dirais! Le retour de ce que je pourrais qualifier de tradition ayant sans doute quelques liens de parentés avec un quelconque jour de[...]

Le goût de l'automne

« On ne ment pas la bouche pleine.  Beaucoup d'aveux se font à table » (Claude Chabrol, novembre 2009) Chaque automne, c'est un peu la même chose! La profusion de couleurs de mon jardin de même que dans les[...]

La tarte au vinaigre de ma grand-mère et autres absurdités créatives

Je me souviens que lorsque j'étais petite, pour Noël une année au coeur de la deuxième moitié des années soixante-dix, j'avais reçu un petit four Betty Crocker dont j'avais rêvé comme une folle depuis des[...]

Pour ces jours on on se lève avec un air de tempête...

J'adore les livres ! Mais ça, vous le saviez déjà n'est-ce pas ? Je l'avoue, je suis bien loin de la révélation du siècle avec cela, bien sur ! Est-il nécessaire alors de vous dire à[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.