L’effet du printemps ?

Photo: IStock

Est-ce l’effet du printemps ? Je ne saurais dire. Mais la vérité est que j’ai soudainement été prise, il y a quelques jours, d’une envie folle de faire un grand ménage.

Et pas que dans ma vie cette fois-ci… 

Mais cela, c’était bien sur avant ma bronchite… Un peu comme si mon corps avait décidé du coup de mettre un «stop» bien senti, devant la cinglée incapable de s’arrêter que je suis parfois… 


N’empêche, une envie folle de mettre ainsi le nez dans mon classeur et de jeter (ou de mettre au recyclage!) tous ces vieux papiers, vieux cahiers d’école, articles de journaux ou de magazines… Documents ou objets témoins d’une autre époque qui finalement, prennent de la place (et la poussière) mais sur lesquels jamais au grand jamais ne me vient l’idée de jeter un œil… 

Même une demie-seconde. 

Car ne dit-on pas que ces choses auxquelles on a pas touché depuis au moins un an, c’est en général le signe…que nous les conservons pour rien ?

Mais voilà, quant vient ce moment de trier, jeter ou éliminer, je suis toujours prise d’un doute… Vous savez? Et si nos grands-parents avaient, eux aussi, tout jeté? Que nous resterait-il pour savoir comment ils ont vécu? Simple minuscule et hypothétique question qui a toujours pour effet de faire en sorte que je referme mes vieux tiroirs…

Jusqu’à la prochaine «crise» de ménage !


Et puis, je me déculpabilise en me disant que le fait de conserver toutes ces choses, ça a au moins un avantage n’est-ce pas ! Celui de nous ramener dans le temps, l’espace d’un instant… Comme lorsque j’ai mis la main ces derniers jours sur mes vieux tubes de peinture tous séchés depuis longtemps…Souvenir de cette époque ou je m’imaginais en Van Gogh des temps modernes (la passe de l’oreille coupée…coupée au montage de mon scénario, est-il besoin de le préciser!). Pouvez-vous imaginer ? J’ai même été jusqu’à m’organiser un vernissage de ces «œuvres» que j’ai peintes ! Et qui maintenant, prennent elles aussi la poussière dans le fond d’une penderie… 

Fort heureusement pour l’humanité sans doute, j’ai laissé tomber mes pinceaux depuis bien longtemps déjà! 

Mais ça m’a rappelé du coup ce livre blanc que j’avais laissé sur une table lors d’une exposition afin d’obtenir des commentaires. C’était en 1988 ou quelque part dans ces eaux là… Une seule page avait été utilisée finalement. Un jeune homme qui s’était demandé à quelle heure je pouvais bien peindre pour avoir des bleus aussi bleus… Et qui avait fini par conclure que je devais peindre..la nuit. S’il avait su le pauvre combien il aurait eu à gratter de couches pour pouvoir ne serait-ce qu’espérer percer tous mes secrets ! Il en aurait été tout retourné, très certainement !

N’empêche, j’ai été flattée à l’époque… 

Mais allez savoir pourquoi ! Je me suis mis en tête de retrouver le fameux petit livre en question ! Que je n’ai paradoxalement jamais pu retrouver ! 

Comme quoi, il arrive que la seule chose que nous n’ayons pas conservé, soit celle qu’on voudrait justement retrouver…

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Le bonheur au bout de ma ligne

Il y a de ces moments parfois dans une vie ou, ce qui pour d'autres semblerait bien banal, constitue pour nous rien de moins que le bonheur ! Vendredi dernier, en arrivant chez-moi, j'ai eu la surprise[...]

Hier encore, j'avais 20 ans

En décembre dernier, je vous racontais cette histoire de Peter Emshwiller, un écrivain, acteur et réalisateur de 56 ans qui, il y a une quarantaine d'années, quelques part dans les années 70, a eu cette[...]

Route

Et oui ! Encore une photo d'automne ! Mais c'est que d'adore tellement cette lumière à nule autre pareil que je ne peux m'empêcher de tenter d'en faire des réserves...Et puis, victime du temps qui[...]

Du temps pour souffler et mon esprit qui vagabonde

  Photo: IStock Probablement avez-vous remarqué que je ne parle pas beaucoup de mon projet d'écriture ces temps ci... Non pas que le projet soit mort. Ni même enterré d'ailleurs !Seulement qu'il continue de[...]

5 commentaires sur “L’effet du printemps ?

  1. Bonjour Marie,

    Je suis comme toi, j'ai bien de la misère à jeter – surtout les écrits et je ne parle pas de livres. Incapable d'en jeter un seul : je les donne soit à des amies ou à la Bibliothèque municipale.

    J'ai gardé les premiers bulletins des enfants, certaines revues avec textes inspirants, dessins de maternelle (tu sais qu'on place sur le réfrigérateur) en espérant que les gens qui les verront diront : « mais vous avez un futur Monet… ou dans le cas d'une de mes filles une future Picasso ! »

    Lorsque les enfants ont quitté la maison, je leur ai donné à chacun les souvenirs les concernant : livre de bébé et autres. Je n'ai pas de remords de ne pas faire le tri dans toutes ces choses et eux, étaient tellement heureux de revoir leurs bulletins, etc.

    Continue de bien te soigner et laisse le ménage de côté, de grâce…

    Bonne journée,

    Marjo

    1. Sois sans crainte ! Je passe mes journées bien emmitouflée devant la télé (et mon ordi, je l'avoue 😉

      Comme toi, je conserve tous les dessins de mon fils, les cartes d'anniversaires reçues à chaque année, sa première dent… Je n'ai aucun doute qu'il aimera bien fouiner à l'occasion dans cette boîte « aux trésors » que j'ai créée pour lui. C'est important je pense d'avoir un certain respect pour toutes ces petites choses qui rappellent l'enfance. C'est parfois réconfortant 🙂

      Une bonne journée à toi !

      Marie

  2. Comme je te comprends Marie.Il y a quelques semaines, de grandes rénovations ont été faites chez-moi.En vidant les tiroirs et les gardes-robes,j'ai fait des trouvailles du passé.Je suis ramasseuse de certains souvenirs,mais côté biens je me détache facilement de ces choses.J'ai gardé beaucoup de souvenirs d'enfance de mon fils.Bulletins,cartes d'anniversaires,bricolages etc. Quand il a quitté la maison il était surpris que j'en aie gardé autant mais heureux de revoir tout ça. Il est alors parti avec plusieurs boîtes et j'ai gardé ici certaines choses qui me tenaient èa coeur.J'avoue qu'avec un seul enfant c'est quand même plus gérable. Moi j'ai encore quelques bulletins de mes études.J'aime les regarder èa l'occasion. Des photos de communion et de confirmation avec des amies sur le perron de l'église.Très drôle!On a l'air d'avoir trente ans.Ma mère qui a été une très grande ramasseuse nous a donné des beaux souvenirs aux trois enfants.Ma petite soeur avait une grande admiration pour René Simard et Nathalie. Toute petite elle découpait tous les articles les concernant.Même des billets de spectacles qu'elle avait vu avec grand plaisir. Un jour,vers la fin de l'adolescence de ma soeur ,maman a cru bon de jeter le tout.Après quelques jours,ma soeur cherchant ses précieux souvenirs a eu tout un choc de savoir que maman avait tout jeté. Elle a eu beaucoup de peine et de colère envers maman èa ce moment lèa. Le temps a arrangé les choses et maman a compris sa peine. Par la suite, je te dis qu'elle prenait le temps de s'informer avant de jeter ces biens précieux.Mon fils a comme loisirs la musique.Il donne des spectacles un peu partout. Alors, je découpe èa nouveau les articles le concernant. Il trouve çca amusant et m'appelle gentiment sa gérante. Je me dis qu'il sera bien content plus tard de revoir ces souvenirs. Je suis désolé pour les fautes de frappe mon ordinateur fait des siennes. Bonne journée Marie,bon repos en ce jour de pluie. Merci pour tes billets!

    1. N'en fais pas, j'adore les longs commentaires 🙂 Je suis d'accord aussi que le fait de conserver des choses de l'enfance de nos enfants, c'est un réel plaisir ! Un plaisir qui à mon avis, est rempli d'amour car il faut bien le prendre ce temps pour conserver toutes ces choses ! Et puis, sans doute que c'est aussi le reflet de la fierté que nous éprouvons pour tout ce qu'ils apprennent et leur évolution qui se déroule sous nos yeux… Presque en accéléré nous semble-t-il parfois !

      Une bonne journée à toi Étoile ! (même pluvieuse !)

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.