Les coulisses du blogue, semaine 12: La promo de mes billets

Pixabay

Écrire, c’est bien ! Mais être lue, savoir qu’on est lue, c’est encore mieux n’est-ce pas ? Cela, je l’ai dit à plus d’une reprise ici !

Sauf qu’une des grandes vérités de la vie, c’est qu’on peut écrire très longtemps sur le web, un peu paradoxalement presque dans l’anonymat le plus total.

Pour la simple raison que personne ne sait qu’on est là.

Alors ? On fait comment pour faire connaître son existence à d’éventuels lecteurs  ?

C’est là la question à mille dollars que pose cette semaine Mia comme sujet hebdomadaire pour l’Interblogue #CoulissesDuBlog auquel je participe depuis janvier.

D’abord, si pour ma part j’écris ici depuis juillet 2009, je suis forcée d’avouer que certains de mes très nombreux billets ont été très peu vus. Voire, pas du tout dans certains cas.

Pourquoi?

Bien banalement parce que j’étais gênée d’une part de dire à mon entourage que c’était moi la fille derrière les Chroniques d’une cinglée. Un peu comme si inconsciemment, j’avais eu peur d’être prise littéralement pour une terroriste! Mais surtout, parce que je ne faisais absolument aucune promotion de mes billets…. Un peu comme si j’avais espéré, bien naïvement, que des hordes de visiteurs allaient soudainement se mettre à déferler dans mon salon, presque comme par magie.

Et cela, sans que je n’aie à les inviter.

La grande vérité c’est que, comme je le réalise aujourd’hui, il y a beaucoup d’eau qui a coulé sous les ponts depuis que j’ai commencé à tenir ce blogue en 2009. Une époque qui représente rien de moins que la préhistoire bloguesque tant la réalité à pu changer depuis. La vérité étant qu’aujourd’hui, n’importe qui peut avoir un blogue sur le web. Et que par conséquent, il est facile de se perdre dans la masse.

C’est pourquoi, très clairement, c’est une grande évidence que c’est sur les médias sociaux que ça se passe aujourd’hui d’abord!

Néanmoins, ce n’est que l’automne dernier que je me suis décidée à créer la page Facebook des Chroniques d’une cinglée. Avec beaucoup de scepticisme au début, je l’avoue ! Parce que clairement, je ne voyais pas l’utilité de répéter sur une page Facebook ce que je disais déjà sur ce blogue. Mais aujourd’hui, en tout juste quelques mois, la vérité c’est que vous êtes presque 900 personnes à m’y suivre ! De sorte que j’ai bien été forcée de me rendre à l’évidence que ce n’était clairement pas une option d’être présente sur les médias sociaux, en l’occurrence Facebook, pour espérer faire connaître ma présence ailleurs que dans mon réseau déjà existant.

Toutefois, parce qu’il y a un «toutefois», j’ai personnellement choisi comme ligne directrice de mettre sur la page Facebook des contenus complémentaires à ce qui se retrouve déjà sur mon blogue. Un peu comme une façon de faire «vivre» des billets qui au  moment de leur mise en ligne, n’avaient pas été lus. Ou encore, que vous qui me suivez depuis peu, n’avez pas eu l’occasion de lire. Parce que, j’en suis très consciente, une personne qui arrive sur mon blogue aujourd’hui ne passera pas, selon toutes vraisemblances, ses prochaines semaines à lire tout ce que j’ai pu écrire.

Soit plus de 1300 billets !

Alors si vous ne connaissez pas encore la page Facebook de ce blogue, je vous y invite officiellement ! Vous verrez ! Nous sommes très accueillants 🙂 Mais surtout, vous risquez d’y retrouver des choses que j’ai envie de partager. Sans nécessairement y consacrer un billet en tant que tel.

*****

Mais, direz-vous peut-être, faire la promotion de son blogue, ça ne se résume pas à Facebook ?

Et cela, je vous l’accorde ! C’est pourquoi au cours de la dernière année (soit depuis le début de 2016), j’ai également tenté l’expérience d’occuper un blogue sur le site du Huffington Post, comme certains d’entre vous le savez peut-être déjà. Parce que si je n’étais pas beaucoup lue ici, peut-être le serais-je davantage ailleurs, comme me l’avait fait remarquer l’Homme de la maison, dans un moment de lucidité !

Sauf qu’avec le temps, et cela même si bien sur la publication de certains de mes billets sur la platerforme du Huffington Post n’a pas été sans effet, j’ai plutôt choisi de ne pas mettre toutes mes billes de ce côté.

Pourquoi, demanderez-vous peut-être encore?

Tout simplement parce que les billets que je leur proposais, c’était aussi ceux qui à mes yeux, m’apparaissaient comme les meilleurs et dont j’étais le plus fière. Avec pour conséquence de priver mon propre blogue de ces écrits auxquels je tenais le plus. Ce qui ne signifie pas pour autant que je n’écrirai plus sur le Huffington Post bien sur! Mais plutôt que ce que j’y écrirai, ce ne sera pas au détriment de mon blogue!

Mais, si l’envie vous prenais néanmoins de me faire une petite visite sur la page du Huffington Post, c’est par ici que vous m’y trouverez.

Enfin, c’est sans doute le secret le moins bien gardé de l’univers que je suis très active (c’est un euphémisme!) sur Twitter. Pour m’y suivre, c’est par ici que ça se passe.

Alors, on se croise et on échange ? Avec plaisir assurément!

Au final, il ne faut jamais oublier que oui, bien sur, être lu sur un blogue, ça se passe maintenant un peu beaucoup sur les médias sociaux. Mais plus que tout, ça commence par un contenu qu’il faut écrire. Non pas pour banalement occuper de la place sur la toile.

Mais parce qu’on a quelque chose à dire.

*****

Et vous ? Vous avez un blogue ? Comment en faites vous la promotion ?

—————————————————–

« Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Chaque semaine de cette année 2017, je publierai un article dans lequel je partagerai avec vous les dessous de mon blogue.

Pour avoir accès aux billets des autres participants, dirigez-vous vers ce lien.

Vous  pouvez également participer à cet événement, en cliquant sur ce lien pour prendre connaissance des conditions telles que définies par Mia.

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Les coulisses du blogue, semaine 4: Facebook

J'ai parfois l'impression que la planète entière soit de nos jours sur Facebook ! De la folie, purement et simplement, quant on pense au fait que ce réseau n'existait même pas il y a seulement[...]

Les coulisses du blogue, semaine 10: Mon entourage face au blogue

Aujourd'hui, au moment ou vous lisez ces lignes, je suis fort probablement en train de déambuler dans les rues de Lisbonne... Car, semaine de relâche oblige, j'ai eu envie de prendre la poudre d'escampette du[...]

#CoulissesDuBlog semaine 19: Réseaux sociaux

Blogue et médias sociaux, c'est le sujet de cette 19e semaine des #CoulissesDuBlog  Blogue et médias sociaux, nous parleront donc ! Et cela, même si comme je le racontais la semaine dernière, lorsque j'ai commencé à bloguer[...]

Les coulisses du blogue: Mon bilan de 2016

Il y a quelques années, j'avais participé à un interblogue, un événement alors pensé dans le but de rassembler des blogueurs de tous les horizons autour d'une même thématique. C'est au cours de cet événement[...]

Les coulisses du blogue, semaine 18: Le meilleur conseil blogging que j'aie reçu (ou que j'aurais aimé recevoir!)

En cette dix-huitième semaine de l'interblogue #CoulissesDuBlog dans lequel je suis toujours en course, on se demande en quoi pourrait bien consister le meilleur conseil qu'un blogueur débutant puisse souhaiter recevoir. Et je vous rassure ![...]

6 commentaires sur “Les coulisses du blogue, semaine 12: La promo de mes billets

  1. Bonjour !
    Pour ma part, j’avoue, je suis tout à fait nulle pour faire la promo de mon blog !!! ^^’
    Alors, bravo pour tous tes suiveurs…

    1. Merci ! Je pense que ça demande presque autant de travail de mettre en valeur nos billets…que de les écrire ! Et souvent, lorsque on écrit, on aime un peu moins se soucier de ce qui semble relever du « marketing »

      Marie

  2. Pas évident d’avoir le bonheur de faire partager ses articles. Tout comme toi je me suis lancée sur Facebook en créant une page mais elle est tout comme mon blog très peu suivie. Peut être que le contenu ne convient pas.

    1. As tu mis de la publicité sur Facebook ? Dans mon cas, ça a beaucoup aidé. J’ai tenté l’expérience avec un petit budget, pour voir. J’avoue que ça aide.

      Mais je ne peux faire autrement que de dire qu’il faut être patient. J’écris ici depuis 2009… Je suis bien loin des blogues qui ont des milliers et des milliers de visites et dont les billets obtiennent une visibilité virale dans certains cas. Mais on doit aussi tenir compte du sujet de notre blogue. Certains sujets sont peut-être moins susceptibles d’obtenir une très grande audience. Le miens est sans aucun doute plus niché que si j’y donnais des recettes de cuisine. Ou encore, si je promettais le secret pour perdre 60 livres en trois semaines 😉 Et c’est tant mieux !

      Marie

  3. j ai appris à faire la promo de mon blog surtout sur twitter et facebook
    il y a tellement de blogs sur la même thématique qu on est noyé sous la masse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*