Les coulisses du blogue, semaine 13: Le guide du parfait blogueur

Pixabay

Qu’est-ce qu’un parfait blogueur ? Immense question à laquelle il serait incontestablement un peu prétentieux de ma part de prétendre pouvoir répondre.

Toutefois, comme c’est le sujet de la semaine de l’Interblogue #CoulissesDuBlog auquel je participe depuis janvier, je me suis penchée sur la question. Non pas pour faire de moi cette gourou capable de guider les jeunes brebis égarées sur les routes «bloguesques». Mais plutôt, pour tenter de voir ce qui me plait à moi, lorsque je fréquente les blogues des autres. Et à l’opposé, ce que je déteste royalement!

Alors ? Qu’est-ce qui capte immédiatement mon attention lorsque j’arrive sur un blogue pour la première fois?

Un visuel épuré et un contenu organisé

En ce qui me concerne, rien de plus rébarbatif qu’un blogue dans lequel on ne sait pas vraiment ou se diriger. Dans lequel le contenu est pèle-mêle et ou on serait bien en peine de définir le sujet du blogue. Un nom de blogue c’est bien beau mais je pense que ça prend plus que ça pour que le lecteur sache immédiatement où il se trouve et ce qu’il retrouvera sur le blogue sur lequel il se trouve. Un principe que j’ai tenté d’appliquer d’office pour mon blogue. Car «Les Chroniques d’une cinglée», c’est bien beau. Mais si je vous dis que je partagerai ici avec vous les doutes, frustrations et autres «joyeusetés» offertes par la quarantaine, déjà vous avez, je pense, une bonne idée de ce que je vous propose ! Et qui plus est, j’ai l’intime conviction que d’ainsi définir clairement en partant le but de son blogue, ça aide grandement par la suite à définir les sujets dont on a envie de parler. Mais je pense également que ça aide le lecteur a se sentir plus rapidement à l’aise dans notre environnement. Parce qu’il peut le visualiser ? Peut-être bien !

Des images en lien avec le contenu proposé

Le contenu, c’est clairement le nerf de la guerre pour rendre un blogue intéressant. Mais j’avoue que de belles images, c’est presque incontournable. Un peu comme la cerise sur le sundae…qui donne envie d’en prendre un peu plus !

Au début, je n’en mettais pas. Puis avec le temps, j’ai réalisé à quel point de belles images avaient pour effet de littéralement «habiller» mes billets.

Certains n’en mettent pas sur leur blogue et ce n’est pas forcément fatal. Pour ma part, la visuelle en moi a un grand faible pour les images et les photos susceptibles d’habiller harmonieusement les mots!

Mais plus que tout, un contenu de qualité, bien écrit. Et dans lequel je sens l’humain

Parce qu’un blogue ce n’est pas un média professionnel, encore moins une plateforme d’information froide dont l’unique intention est de me renseigner, j’aime sentir l’humain derrière les mots. Toutefois, humanité ne rime à mes yeux nullement avec contenu bâclé et mal écrit. Ou pire, juste mis en ligne pour générer des clics. Cas devant lequel je fuis…pour ne jamais revenir.

Mais encore ?

Car ce qui me fait fuir, parlons en ici !

Des fautes d’orthographes en quantité de treize à la douzaine (j’en avais d’ailleurs parlé ici); une ligne éditoriale qui semble mal définie (ou qui ne l’a clairement pas été!); des contenus pondus dans l’unique but de générer des clics (et du revenu). Bref, des textes dans lesquels on se rend compte en deux secondes et quart qu’on me prend pour une valise. Sentir par exemple le placement de produit à deux sous là ou on prétend me donner un avis désintéressé…

À titre d’exemple, je me souviendrai toujours de ce blogue de mamans sur lequel j’étais un jour passée et sur lequel une jeune femme vantait les vertus d’un liquide destiné à nettoyer le nez des jeunes enfants enrhumés (Hydrasense pour ne pas le nommer). Celle-ci expliquait en long et en large, dans un billet qu’elle avait voulu sympathique, ce produit que selon elle, sa fille adorait tellement …qu’elle en redemandait…

C’est là que la critique en moi s’est élevée et que j’ai dit «Wo les moteurs, je pense sincèrement qu’on me prend ici pour une valise !»  Car je ne sais pas pour vous mais moi, je me souviendrai toujours que lorsque mon fils était jeune enfant, comme tout parent qui se respecte, j’étais littéralement décontenancée  lorsque je le voyais malade et peinant à respirer sous l’effet d’un rhume par exemple. De sorte que comme tout parent, l’homme de la maison et moi, nous sommes nous aussi passés par cette étape de devoir, pour soulager notre fils, utiliser mouche-bébé et eaux de mer naturelles destinés à nettoyer son nez malmené.

SAUF QUE!

La vérité tragique, c’est que nous devions nous mettre littéralement À DEUX sur fiston pour le maintenir en place ! Parce que la vérité, c’est qu’il détestait ça !

Et on peut le comprendre n’est-ce pas ! Vous êtes-vous déjà imaginés, vous, vous faire mettre du liquide dans le nez alors que déjà, vous peinez à respirer sous l’effet d’un rhume infernal?

Avec le temps, bien sur, mon fils a compris que ça lui faisait du bien. Mais même aujourd’hui, à dix ans, jamais il ne vient me voir pour me dire «Tiens maman, je prendrais bien un coup d’eau de mer moi!»

Tout cela pour dire que devant un blogue dans lequel l’auteur semble vouloir me conter des salades, j’ai soudainement… moins d’appétit !

Et oui, «platte de même» !

Et vous ? Qu’aimez-vous particulièrement retrouver sur un blogue que vous découvrez? Et à l’opposé, qu’est-ce qui vous rebute royalement ?

Histoire de nous faire une idée de ce en quoi ça pourrait consister d’être un «parfait blogueur» !

—————————————————–

« Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Chaque semaine de cette année 2017, je publierai un article dans lequel je partagerai avec vous les dessous de mon blogue.

Pour avoir accès aux billets des autres participants, dirigez-vous vers ce lien.

Vous  pouvez également participer à cet événement, en cliquant sur ce lien pour prendre connaissance des conditions telles que définies par Mia.

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

#CoulissesDuBlog semaine 19: Réseaux sociaux

Blogue et médias sociaux, c'est le sujet de cette 19e semaine des #CoulissesDuBlog  Blogue et médias sociaux, nous parleront donc ! Et cela, même si comme je le racontais la semaine dernière, lorsque j'ai commencé à bloguer[...]

#CoulissesDuBlog, prise 24: Du pouvoir de la persévérance

En regardant tous ces billets que j'ai continué d'écrire depuis janvier sur le thème des #CoulissesDuBlog, ceci à l'invitation de Mia du blogue Trucs de blogueuse, et cela même si depuis longtemps, je suis la[...]

Les coulisses du blogue, semaine 3: les fautes d'orthographe

Je ne sais pas si ce n'est que moi mais il me semble que depuis un  moment déjà, la qualité de la langue a sérieusement décliné sur internet ! Avez-vous remarqué ? Ou peut-être n'est-ce simplement qu'une[...]

Les coulisses du blogue: Marques et blogs ou la danse du clic

Le lien entre les blogues et les marques, sujet délicat s'il en est un, n'est-ce pas ? Et c'est justement la question de cette semaine interblogues #CoulissesDuBlog auquel je participe depuis janvier. Parce que jusqu'à un certain point, la[...]

Les coulisses du blogue, semaine 11: Du temps pour écrire

Écrire ? Oui mais quand? C'est sans doute là la question existentielle la plus persistante à laquelle nous sommes confrontés quant on tient un blogue, n'est-ce pas ? Parce que bien sur, les billets, ça n'apparaît[...]

6 commentaires sur “Les coulisses du blogue, semaine 13: Le guide du parfait blogueur

    1. Bonjour Mylène!

      Des blogs il y en a tellement et pour tous les goûts qu’il y a certainement de belles découvertes à faire !

      Mais c’est vrai qu’une langue un peu déficiente, ça enlève le goût !

      Marie

  1. comme toi l humain avant tout
    je m attache et je reviens avec plaisir sur le blog

    le contenu est primordiale
    le texte est très important
    je suis pas mal de blog voyage , les photos c est super mais un texte qui m emporte aussi
    je veux pas un guide papier
    j ai besoin du ressenti du blogueur

    1. Bonjour Tania!
      Je suis d’accord que ce qui distingue un blogue d’un autre média, c’est d’abord le sentiment de proximité avec la personne qui écrit. Sinon, on va sur un site officiel n’est-ce pas ? Il faut donc que le blogueur soit capable d’être authentique je trouve !

  2. Bonjour Marie, je trouve que pour une cinglée, tes propos sont très pertinents ! Moi aussi je suis attachée à du bon contenu où je sens l’humain. Dans l’article de cette semaine (je fais partie aussi du challenge lancée par Mia), je prends comme exemple The Voice où les coachs sont plus sensibles à une voix qui donne l’émotion plutôt qu’à une voix parfaite techniquement parlant. Et pour référence à l’histoire du nettoyage de nez, il faut rester cohérent c’est sûr mais peut être que certains aiment ? Why not ? ha ha… pas le souvenir que j’en ai…

    1. Bonjour Chantal! Tu as bien raison ! L’émotion, c’est un peu ce qu’on cherche en fréquentant des blogues. Ce sentiment d’arriver chez quelqu’un qu’on connaît bien, parfois sans frapper. Du moins, c’est ce à quoi j’aspire avec mon blogue.

      Si tu es sur le challenge aussi, nous risquons fort de nous croiser de nouveau.
      Au plaisir alors !

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.