Les mots des autres… Anne Percin

Crédit: Pexels

«On dirait qu’il manque quelque chose: une place, quelque part, pour exister.

On se débat pour se tenir la tête émergée, on se voit pas plus loin que le bout de son nez et toutes les places sûres sont prises.

La solution est peut-être d’aller droit devant soi, sans se soucier de rien.»

(- Anne Percin, Les Singuliers)

 

 

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Les mots des autres...Traces

«N'allez pas ou le chemin vous conduit. Quittez la route et faites vos traces» (-Pierre Morency) Ça demande du courage. Ou de l'inconscience parfois même! Mais avouons-le! C'est tellement plus excitant que de suivre bêtement un troupeau... Qui trop[...]

Les mots des autres...Le moins fiable de tous les narrateurs

«La vie en soi est le moins fiable de tous les narrateurs. Personne ne sait où va aboutir son histoire ni qui seront les héros qui en feront partie. J'ignore à qui appartient l'histoire que[...]

Mots à maux

«Le sens du mot est plus important que le mot en lui-même. Que voulez-vous dire ? Et bien, un mot est un mot et les mots sont à tout le monde. Il vous suffit d’ouvrir[...]

Les mots des autres...Frédéric Berthet et le sens de la vie

«J'aimerais de ma vie qu'elle tienne en une phrase dont on aimerait connaître la suite, du genre: "le cavalier français qui partit d'un si bon pas"» «Que faire de ma vie? se demandait-il. Et il répondait:[...]

Les mots des autres...Train de nuit pour Lisbonne

Nous laissons quelque chose de nous quant nous quittons un lieu. Nous y restons bien que nous en partions. Il y a des choses en nous que nous ne pouvons retrouver qu'en y retournant. Nous partons vers nous-même[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.