Les mots des autres….Chloé Holling

Pixabay

Parfois, en feuilletant les vieux journaux, j’ai l’impression que c’est là la meilleure façon que j’ai pu trouver pour tenter de me rassurer. Un peu comme si j’espérais ainsi trouver le début d’une preuve que la société évolue. Et qu’aujourd’hui, nous les femmes en particulier, tout autant que l’espèce humaine dans son ensemble, nous avons, au moins un peu, appris. Et, du moins il m’arrive de le penser, gagné au change… Bien loin des corsets qui enserraient nos grands-mères en leur temps.

Mais la vérité, n’est-ce pas que l’humanité tourne en rond sur elle-même?

On se le demande !

«Il faut être unique, mais entrer dans une case toute faite. Entrer dans une case, mais être originale. Être originale, mais pas marginale. Soigner son apparence, sans être objet sexuel. Séduire les hommes, en restant discrète. Ne pas castrer, ne pas se soumettre. Ne pas être une salope, mais faire l’amour comme dans du porno. Nonne multiorgasmique. Être drôle, mais pas clown. Être maquillée, mais pas tarte. Soft mais sophistiquée. Naturelle mais sexy. Exubérante mais rasée comme une militaire. Être mature, mais rester jeune. Rester jeune, mais pas gamine. Être mince, mais avec des seins. Être aux fourneaux, et au régime. Bonne vivante, affamée. Avoir du caractère – ah, attention, là, c’est trop: vous êtes hystéro. Ne pas vouloir fonder une famille à tout prix, mais en fonder une quand même. Travailler quarante heures par semaine mais préparer des plats bio «maison». Être une bonne mère, mais ne pas se perdre. Se perdre, c’est mal. Mais être une mauvaise mère, aussi. Vingt minutes par jour de yoga, mais toujours, toujours, garder le contrôle.

C’est sûr, ça ne laisse pas beaucoup de place pour révolutionner le monde..

(- «Fuck les régimes», Chloré Holling)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Les mots des autres... Scott Fitzgerald sur les écrivains

«Un écrivain qui n'écrit pas ressemble à un fou enfermé en lui même» (-F. Scott Fitzgerald cité par Walter Kirn dans Blood Will Out)

La vie comme un château de sable

Parfois, en tombant sur les mots des autres, je me dis qu'il n'y a rien à ajouter ! Et c'est le cas ce matin, avec ces quelques mots que j'ai eu envie de partager ici.  «On vit[...]

Les mots des autres...Dans une prison sans barreaux

« Mais le pire, quand on habite une prison sans barreaux, c’est qu’on n’a pas même conscience des écrans qui bouchent l’horizon; j’errais à travers un épais brouillard et je le croyais transparent » (- Simone[...]

Les mots des autres, ou À la recherche du motif dans le tapis

Photo: IStockDe passage en librairie en début de semaine, je suis tombée sur un livre qui comme un appel, m'a semblé parfaitement en accord avec mon besoin actuel de laisser frémir la surface de mon[...]

Les mots des autres...Traces

«N'allez pas ou le chemin vous conduit. Quittez la route et faites vos traces» (-Pierre Morency) Ça demande du courage. Ou de l'inconscience parfois même! Mais avouons-le! C'est tellement plus excitant que de suivre bêtement un troupeau... Qui trop[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.