Les mots des autres…Dany Laferrière et son journal d’un écrivain en pyjama

« Tout le monde transporte un désastre fait souvent de toutes petites choses. Ou de grandes. Avant, je ne regardais pas autant les gens, aujourd’hui, je ralentis pour les observer. Ce livre, ne n’est pas pour autant le testament d’un vieil écrivain! C’est le livre d’un être en constant état de vivant : je suis toujours debout sur quelque chose, que ce soit une chaise ou une fourmilière! Bien sur, ma tragédie à moi c’est de parler d’Haïti et de n’y être pas. Mais c’est aussi la plus grande chance de ma vie : si je n’étais pas exilé, je paierais pour l’être! » (-Dany Laferrière parlant de son dernier livre, « Journal d’un écrivain en pyjama », La Presse, 1er février 2013)

Un nouveau livre de l’écrivain Dany Laferrière, c’est toujours un bonheur n’est-ce pas ? Imaginez donc la joie ressentie lorsque je me suis procuré ce billet me permettant d’assister, ce dimanche 10 février, au lancement de son livre « Journal d’un écrivain en pyjama » qui aura lieu à la Grande bibliothèque de Montréal !

Quelques deux-cent courtes chroniques destinées aux écrivains en devenir tout autant qu’aux amoureux des mots! Comment pourrais-je passer à côté, je vous le demande !

Assurément, je suis impatiente d’y être ! Et surtout, de vous en reparler avant la sortie officielle du livre qui lui, sera sur les tablettes des libraires dès mardi prochain 😉

À suivre !


Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Du pouvoir de l'apparente insignifiance des vagues

«Pourquoi est-ce que je t'écris? Parce que j'en ai envie. Et parce que je ne veux pas attendre en silence la septième vague. Oui, ici on raconte l'histoire de l'implacable septième vague. Les six premières[...]

Faire la différence

Il y a quelques jours, j'écoutais un film. L'histoire d'un jeune homme qui ne «s'aggrippe» à rien de sa vie, parce qu'il a soudainement découvert sa finitude. C'est à dire, qu'un jour, comme tout le[...]

Romain Gary, ou lorsqu'on a plus la vie devant soi

«Je me demande si toute ma vie n'a pas été, aussi bien comme romancier que comme changeur de métiers si je puis dire, un effort de ne pas être moi-même. Et le roman le permet.[...]

Tempête

Une magnifique citation tirée d'un film que j'ai beaucoup aimé...« Parfois, le destin ressemble à une tempête de sable qui se déplace sans cesse. Tu changes de direction mais la tempête te suit. Tu te[...]

Les mots des autres...Frida Kahlo

«Pour créer son propre paradis, il faut parfois puiser dans son enfer personnel» (Frida Kahlo) Est-il vrai que rien ne se perd, rien ne se crée ? Mais que tout se transforme ? Peut-être bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.