Les mots qui viennent par fragments désordonnés

 

Crédit: IStock

En pause, je ne cesse de me dire que c’est sans doute le meilleur moment que je ne trouverai jamais pour écrire…

Et pourtant ! Je tourne en rond, comme tentant désespérément de me trouver encore des raisons de ne pas y parvenir…

Ici et là, quelques mots qui parviennent néanmoins à se faire un chemin vers le jour. Apparemment du n’importe quoi dont je ne sais encore quoi faire…

Car…

Comment appréhender mon père dans sa totalité, tel cette constellation contre laquelle je ne peux que ressortir l’âme fracassée en mille comètes désarticulées?

Comment cesser d’avoir ce sentiment de te regarder comme on regarde un miroir? Avec cette crainte inavouée d’y voir mon reflet?

Peut-être n’y a-t-il d’autres façons que d’y aller par fragments? Un morceau à la fois… Comme un puzzle qu’on ne peut qu’appréhender….

Une pièce à la fois.

 

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Em Ford et le pouvoir de l'image

Comme beaucoup de femmes, j'ai passé une grande partie de ma vie à être complexée.  Et à ce titre, j'en suis malheureusement consciente, je suis bien loin d'avoir le monopole! Car toutes, ne sommes nous pas[...]

Lorsque livre, inspiration et tirage riment ensemble !

Depuis quelques temps, je réfléchis à des façons de rendre mon blogue plus vivant, plus attrayant, plus inspirant. Parce que, de l'inspiration, on en a tous besoin dans notre vie de tous les jours n'est-ce[...]

Le temps qui file... et qui défile

Parfois je me dis que tout va de plus en plus rapidement. Qu'on fait de plus en plus de choses.  Cela toujours plus vite.  Et, un peu paradoxalement, en prenant de moins en moins le temps de le faire bien. On[...]

Des lettres d'amour à de purs étrangers

  Vous savez sans doute depuis longtemps à quel point je peux aimer tomber sur ce genre de nouvelle ! Du genre capable de  nous redonner des ailes... Aussi, j'ai littéralement craqué pour cette vidéo dans laquelle[...]

Lorsque les vagues emportent tout

Photo prise par mon amie Valérie, en vacances dans le MaineJ'ai déjà lu un très beau passage d'un livre de philosophie bouddhiste dans lequel l'auteure, parlant de la vie, disait à peu près ceci. Nous[...]

2 commentaires sur “Les mots qui viennent par fragments désordonnés

  1. Bonjour Marie, En te lisant je me rappelle la pression que je m’étais mise aussi lors de mes écrits. Je me souviens à quel point je voulais avancer en écriture pour arriver enfin au produit fini.Pourtant je ne m’étais pas mis de date fixe pour y arriver.Moi mon problème c’est que ce n’était jamais parfait,je recommencais sans arrêt. Écrire sa vie comme tu le fais ce n’est pas rien. ¨Ca implique beaucoup de monde aussi comme tu l’a déjà écris.. Je vois dans ton billet,une très grande volonté d’écrire mais je pense que ce sont tes peurs qui t’arrêtent,ceci dit sans vouloir te blesser bien sur.Peut-être suis je complêtement à côté de la traque.Le petit paragraphe sur ton père parle énormément.Je ne veux pas jouer à la psy à deux cennes,mais juste te dire que je te comprends.Tu as peut-être trouvé ta propre réponse à la fin de ton billet d’aujourd’hui?Je te le souhaite vraiment chère Marie. Bonne fin de journée.

    1. Bonjour Étoile ! J’avoue qu’il y a beaucoup de peurs qui m’empêchent d’avancer autant que je le voudrais. Mais en même temps, j’imagine que ça fait partie du processus et je me dis que comme les fleurs qui ne grandissent pas plus vite parce qu’on tire dessus, écrire ça prend du temps ! C’est pour cela que j’ai l’impression parfois d’écrire de façon désordonnée mais au bout, je n’ai aucun doute que comme pour le titre dont l’évidence m’est apparue d’un coup, la forme finale viendra aussi au bon moment.

      C’est l’auteur Stéphane Bourguignon qui écrivait un jour « C’est risqué un livre. Ça dit beaucoup sur son auteur. Ça dit aussi des choses que l’auteur lui-même ignore. C’est aussi pour ça qu’on écrit. Pour un jour, des mois plus tard, ouvrir le livre et aller voir qui ont est »

      J’adore ce passage car il m’apparait tellement plein de vérité !

      Alors voilà ! Je ne sais pas toujours ce que révèlent mes écrits mais je suis très consciente que derrière eux, on ne peut pas se cacher bien longtemps !!

      Une bonne journée à toi !

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.