Lire un arbre ou feuilleter un livre

Crédit: IStock

Je pense qu’il n’aura échappé à personne que je sois loin d’être envahie d’inspiration ces jours ci…. Mais plutôt aux prises avec une envie de ne rien faire, impossible à ignorer.

De me laisser porter par les jours, les heures et les secondes…sans les compter.

Et pour lire, assise dans mon salon. Équipée d’une bonne couverture pour me tenir au chaud.

Avec en tête cette petite citation envoyée ces derniers jours par une lectrice….

« Lire un livre sous un arbre en double le plaisir. On ne sait plus si on tourne les pages ou si on feuillette l’arbre » (Jean Chalon)

***

Et parlant d’arbre (oui, oui, il y a un lien!), je vous avais promis d’effectuer un tirage le 10 décembre parmi les commentaires reçus depuis le 26 novembre. Un tirage pour lequel le ou la gagnant(e) aurait ainsi la possibilité de recevoir le livre de son choix, parmi ceux dont j’ai parlé entre le 26 novembre et le 10 décembre.

Une belle façon de faire voyager les livres n’est-ce pas?

Aussi, la gagnante a ainsi été Étoile avec qui j’ai pu communiquer alors qu’il lui arrive à l’occasion de m’écrire directement. Elle a donc choisi le livre « Le journal intime d’un arbre » de l’auteur Didier Van Cauwelaert dont j’avais parlé le 29 novembre dernier. Et que je lui ai déjà expédié!

J’en profite donc pour solliciter vos idées dans le but de réitérer l’expérience au cours de la prochaine année. À savoir comment nous pourrions faire voyager les livres plus encore!

Car ce n’est un secret pour personne que j’adore les livres, que j’ai un faible pour le partage. Et que j’aime répandre la bonne nouvelle de ces livres qui m’ont fait craquer, chavirer. Ou qui m’ont carrément donné l’impression de changer d’air!

Pour m’écrire ou pour des commentaires, n’hésitez pas à m’écrire à l’adresse : chroniquescinglees@gmail.com. Soyez certains que vos commentaires sont toujours les bienvenus et que c’est toujours un réel bonheur de vous lire!

Et vive les livres qui voyagent !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Tsundoku : ça se soigne docteur ?

Révélation ! En fouinant sur internet, j'ai été transportée de joie en découvrant qu'il y avait un nom au mal dont je souffre depuis des lustres... Et que qui plus est, j'étais très lourdement atteinte! Le (ou[...]

Le solde de livres des Amis des Bibliothèques de Montréal: de quoi nous rendre fous!

Quiconque me connaît assez bien, et même vous qui me lisez depuis assez longtemps, n'êtes pas sans savoir à quel point la vue d'un livre dans une librairie peut provoquer en moi rien de moi[...]

La vie est un roman, Guillaume Musso

Ces temps-ci, canicule estivale s'y prêtant, je tente de faire redescendre une autre courbe que celle du covid. Celle de la montagne de livres qui monte chez-moi avec plus de vigueur encore que le[...]

Histoire populaire de l'amour au Québec, Jean-Sébastien Marsan

Lorsque je m'arrête deux secondes et quart pour analyser la pile de livres qui trônent sur ma table de chevet, je ne peux qu'être un peu troublée par une évidence. Celle que certaines thématiques sont[...]

Tout se joue avant 8 heures, Hal Elrod

Quiconque gravite dans mon entourage immédiat sait au moins une chose de moi; soit que chaque matin, et cela depuis un peu plus de deux ans, je saute du lit aux aurores, et cela dès[...]

4 commentaires sur “Lire un arbre ou feuilleter un livre

  1. Bonjour Marie,

    Je vais réfléchir afin de trouver une façon de faire voyager les livres. Lorsque j’aurai trouvé, je t’en parlerai.

    Tout comme toi, je suis une « dévoreuse » de livres. Hier, justement, c’était notre rencontre – la dernière d’ici fin janvier – de notre Club de lecture. Parler de livres, en lire, rêver dans une librairie, sont des plaisirs que je me permets le plus souvent possible. Lorsque la douleur d’avoir perdu l’être aimé est trop grande, se plonger dans un livre est un bon moyen de s’évader du chagrin J’ai toujours pensé qu’une journée sans livre c’est comme une journée sans soleil. Ça manque de chaleur…

    Bonne fin de semaine,

    Marjo

    1. Bonjour Marjo ! C’est vrai que lire, étonnamment, ça aide à passer à travers les moments difficiles. Peut-être parce que finalement, ceux qui ont écrit ces livres que l’on a en main, eux aussi en ont vécu des choses ! Et c’est drôle car justement, cette semaine je parlais de cela et je disais qu’en lisant les auteurs classiques par exemple, c’était un peu comme recevoir des leçons de vie. Il y a deux ou trois générations, les gens pouvaient recevoir des conseils des « anciens ». Aujourd’hui, alors qu’il ne semble plus y avoir de valorisation de l’expérience de nos aînés, ces conseils on les retrouve peut-être dans les livres ?

      Quoi qu’il en soit, je suis fermement convaincue que ce n’est pas nous qui trouvons les livres sur notre route. Ce sont eux qui nous trouvent, au bon moment ! Je n’ai donc aucun doute que tu as du trouver un certain réconfort dans les livres, au moment ou tu as perdu l’homme que tu aimais. Bien sur, les livres ne consolent pas toujours. Mais ils apaisent…

      Un bon weekend à toi aussi !!

      Marie

  2. Bonjour Marie, Je suis bien heureuse d’avoir gagné ce livre.Merci! Je te souhaite de profiter pleinement du temps libre que tu as. C’est si rare de prendre du temps seulement pour soi.Si j’ai une idée pour faire voyager les livres,je vais t’écrire un mot avec plaisir. Passe une très bonne fin de semaine auprès des tiens chère Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.