Lison.ca: Pour Noël, un coffret de lectures personnalisées

Parce que Noël approche et que, vous comme moi, nous sommes fous de livres (n’est-ce pas?), j’ai envie de partager avec vous la plus belle initiative qui soit. Plus encore en ce temps de pandémie dans lequel on se retrouve tous plus ou moins isolés les uns des autres.

Et quoi de mieux pour passer le temps que de découvrir de nouveaux bouquins ? On ne se le demande même pas!

C’est pourquoi je n’ai moi-même pas pu faire autrement que de succomber à ce projet un peu fou de coffrets de lectures que l’on retrouve sur le site internet Lison.ca nouvellement lancé et que je viens tout juste de découvrir.

Lison.ca c’est en fait une petite entreprise montréalaise dont le souhait est de proposer un service de conseils lectures personnalisés sous la forme de coffrets d’abonnement mensuels, ou encore, de coffrets thématiques. Ceci en partenariat avec des librairies indépendantes.

Ainsi, à travers des abonnements, on nous offre des aventures livresques. «L’escapade» de trois mois, «La traversée» de six mois, «L’épopée» de douze mois ou encore, «L’escale unique» proposent chacun à leur façon des livres choisis sur mesure pour nous. Ceci en fonction d’un questionnaire auquel on aura répondu au moment de l’abonnement et dont une section porte justement sur les auteurs et ouvrages déjà lus. Histoire d’éviter de recevoir un livre que l’on aurait déjà lu dans le passé. Et en prime, chaque coffret apporte avec lui quelques surprises issues de commerces locaux et artisanaux.

Je l’avoue, j’ai bien sûr voulu tester la chose et c’est ainsi que j’ai reçu hier – un peu comme un cadeau ouvert avant le temps, mon beau coffret sur la thématique de Noël! Son contenu ? Deux livres sur le thème de Noël («Pourquoi je déteste Noël» de Robert Benchley et «Un chant de Noël» de Charles Dickens). Mais aussi, une bombe pour le bain, du thé chai, une ganache au chocolat. Sans oublier un rabais pour un prochain coffret. Le tout joliment emballé (voir la photo qui illustre ce billet)

Non mais qu’on se le dise! Quelle belle idée de cadeau à offrir à un ou une amoureu(x)se de livres n’est-ce pas ?

Pour l’heure, l’entreprise ne livre qu’au Québec mais l’équipe étudie la possiblité de desservir également la clientèle en Ontario prochainement. Par ailleurs, après le coffret thématique de Noël que j’ai eu le plaisir d’expérimenter, le 26 décembre ce sera le lancement du prochain coffret thématique. À surveiller.

Par curiosité, ce type de service existe ailleurs ? Dites-le-nous en commentaire. Parce que clairement, ce type d’initiative pour partager le goût de la lecture, ça mérite vraiment d’être crié haut et fort!

À offrir tout autant qu’à s’offrir!

***

Vous aimez mes billets ? N’hésitez pas à les partager sur vos réseaux sociaux. Ma maison est grande, il y a de la place pour la visite !

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

La nouvelle cuisinière canadienne

Comme dimanche dernier, en ce 13e jour de mon calendrier de l'Avent, j'ai eu envie de vous proposer un livre qui soit aussi dans l'ère de mes Pages féminines d'un autre temps que j'aime tant! Aujourd'hui,[...]

L'art d'aimer, Ovide

Je me souviendrai toujours d'une session particulière à l'époque où j'étudiais en littérature, alors que j'avais le début vingtaine. L'assemblage de mon choix de cours avait fait en sorte que j'avais du lire en[...]

L'énigme de la chambre 622, Joël Dicker

Il y a plusieurs années, j'avais vraiment eu un énorme coup de coeur pour Joël Dicker qui avec son premier livre «La vérité sur l'affaire Harry Québert» avait fait une entrée fracassante dans le monde[...]

Bombance et boustifaille: La cuisine d'Alexandre Dumas

Comme je le racontais hier, j’ai pensé joindre l’utile à l’agréable. Et, profitant de la période des fêtes et ses repas trop copieux à venir et de mon projet de calendrier de l’Avant, vous proposer mon Top-3 des[...]

Pourquoi je déteste Noël, Robert Benchley

Quand on y pense, c'est assez fascinant de réaliser que les plus merveilleux Noëls, ceux que nous renvoit notre mémoire, sont toujours aussi ceux de notre enfance. Un peu comme si en vieillissant, il devenait[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.