Loin devant (mais pas trop !)

Crédit: IStock

Quiconque conduit ou a déjà conduit une voiture sait que, dans le but de mieux anticiper ce qui s’en vient, il vaut mieux regarder loin devant soi…

Afin de prévoir les obstacles et de voir venir le danger.

********

Ces jours-ci, je l’avoue, le quotidien m’étourdit.

C’est qu’hier,  après une bonne dizaine de visites au cours des deux ou trois dernières semaines, nous avons enfin eu une offre d’achat pour notre maison. Ce petit nid auquel nous avons donné beaucoup d’amour au cours des six dernières années. Cet endroit ou mon garçon a connu les années de sa plus tendre enfance. Une maison que nous avions achetée dans le but d’y accueillir un deuxième enfant… Sans savoir à l’époque, bien sur, que notre fille n’aurait même pas le temps d’y regarder les couleurs dont nous avions repeinte sa chambre…

Bref, un endroit ou notre famille a vécu de beaux moments surtout, faits de soupers entre amis et de petits bonheurs innombrables.

Alors de dire que les semaines qui viennent me semblent tout avoir d’une montagne, ce serait vraiment un euphémisme. Un duplex à trouver à Montréal, des négociations à mener, des effets à mettre en boîtes, des changements d’adresse a effectuer,  une école à trouver pour notre fils… Tout cela en même temps que nous devrons passer à travers la rentrée scolaire, les semaines aux horaires chargés au point de froler l’explosion et ces milles choses auxquelles je ne pense même pas encore…

Bref, cette période de l’année, l’automne, ou tous, nous avons l’impression de devenir fous tellement tout va vite !

En racontant tous ces revirements à mon amie Carla, celle-ci me disait ce matin que j’étais courageuse. Que c’était tout un blanle-bas de combat qui s’annonçait ainsi pour nous…

Pour ma part, j’hésiterais à dire s’il s’agit bien de courage.

Ou plutôt de folie pure !

********

Quiconque conduit ou a déjà conduit une voiture sait que, dans le but de mieux anticiper ce qui s’en vient, il vaut mieux regarder loin devant soi…

Afin de prévoir les obstacles et de voir venir le danger.

Quant à moi, je préfère ces jours-ci ne pas regarder trop loin. Tout juste une journée à la fois.

Histoire de préserver ma santé mentale !!

Le seul futur que je m’autorise à imaginer étant cette coupe de champagne que je prendrai à Noël, fière à ne plus savoir le dire de cet automne qui aura vu s’ouvrir un nouveau chapître de ma vie !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Coup de blues

Est-ce parce que c'est dimanche? Que dehors il pleut? Que face à cette nouvelle interface de mon blogue, je me sens comme un chien dans un jeu de quilles? Ou encore, parce que depuis une[...]

À la vie comme à la guerre ou les mystérieux chemins du hasard

Il est assez fascinant de constater à quel point parfois nos vies - ou la façon dont les choses se présentent à nous - ça relève presque tu hasard jusqu'à un certain point... Un enchaînement d'événements[...]

Folie passagère

Avez-vous parfois comme moi cette impression que ce ne sont pas tant toutes ces choses que nous faisons qui nous grugent une quantité folle d'énergie... que celles que nous ne faisons pas? Une vérité que[...]

Route

Et oui ! Encore une photo d'automne ! Mais c'est que d'adore tellement cette lumière à nule autre pareil que je ne peux m'empêcher de tenter d'en faire des réserves...Et puis, victime du temps qui[...]

La naissance du monde

Devenir parent, on s'en doute, c'est le début de questionnements sans fin, et cela, pour le reste de notre vie. Fille ou garçon ? Que deviendra-t-il (ou elle) plus tard? Quelle sera sa personnalité ?[...]

2 commentaires sur “Loin devant (mais pas trop !)

  1. Bonjour Marie,

    Est-ce que des ondes positives pourraient t’aider – un peu – à passer les prochaines semaines ? Si oui, je t’en donne à profusion.

    Et puis, dis-toi que ta coupe de champagne à Noël sera plus que délicieuse dans votre nouveau nid.

    Je sympatise vraiment concernant les boîtes à faire ; j’ai connu ça il y a deux ans en laissant la ville pour venir faire le plein à la campagne. Par contre, je n’avais pas d’enfant à inscrire à l’école. À l’Université, ils le font eux-mêmes, n’est-ce pas ?

    Bonne préparation pour ce grand changement qui vous apportera de nouveaux et beaux souvenirs sans cacher ceux vécus dans votre maison actuelle.

    Bonne journée, bonnes boîtes, bon courage (ça l’est quand même un peu, non ?)

    Marjo xx

    P.S.
    On prend une grande respiration…

    1. Bonjour Marjo ! Merci tellement pour les bons mots !! Comme tu le dis, on respire (et j’ajouterais: on ne pense pas trop !!) Après six ans dans la même maison de banlieue, j’appréhende un peu la mise en boîte de tout ce qu’on a pu accumuler depuis ! Le mot d’ordre sera sans aucun doute  »simplicité volontaire » en éliminant (dans le sens de donner, recycler, passer au suivant!) tout ce qui n’est pas destiné à nous suivre dans cette nouvelle vie !

      Et je t’assures que l’idée de cette coupe de champagne est devenu mon mantra 🙂

      Marie xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.