Mes cinq meilleurs conseils à connaître avant de débuter un blogue

Une fois encore, j’ai eu envie de me joindre à l’initiative Le Rendez-vous des blogueurs, cette fois-ci pour le défi du mois d’août. C’est donc mes cinq meilleurs conseils à connaître avant de débuter un blogue que j’ai décidé de partager avec vous aujourd’hui. Parce que, sans prétendre être une spécialiste de la question, l’évidence c’est que j’ai quand même appris deux ou trois choses depuis que je blogue ici, soit les dix dernières années!

Et qu’on se le dise! Dix ans, c’est rien de moins qu’une éternité lorsqu’on parle blogues!

Parce que, on ne se le cachera pas, c’est un euphémisme de dire que les choses ont «un peu» changé depuis mes débuts en 2009. Il me suffit d’ailleurs pour me le rappeler de jeter un œil sur mes billets du début pour constater que moi-même, je partais de loin, ne connaissant alors pas grand-chose à l’écriture pour le web. La vérité c’est que j’ai appris sur le tas. À force d’essais et d’erreurs.

D’ailleurs, il y a deux ou trois ans, j’avais justement instauré un rendez-vous au cours duquel je partageais mes réflexions sur l’art de tenir un blogue. Une section que j’avais intitulé «#Les coulisses du blogue». Alors si la question vous intéresse, vous pourrez vous aussi les découvrir ici.

Mais, pour jouer le jeu du défi posé par le Rendez-vous des blogueurs ce mois-ci, voici en cinq points ce que j’aimerais dire à ceux qui souhaitent débuter l’écriture d’un blogue demain matin. Parce que vous le comprendrez bien assez vite, ça ne s’improvise pas.

1 – SE POSER LA QUESTION DU POURQUOI

Il y a des milliards de blogues sur internet. C’est donc je pense primordial de d’abord se demander pourquoi on a envie nous aussi de s’y mettre. Parmi les mauvaises raisons: faire comme les autres; espérer connaître le succès comme par magie; devenir une vedette du web.

La vérité c’est que tenir un blogue, c’est excessivement chronophage. Ça demande énormément de temps. Pour s’inspirer, pour écrire, pour s’assurer une certaine régularité dans ses publications. Alors si on espère tenir le rythme longtemps, et dans le meilleur des scénarios, se démarquer des autres, le «pourquoi», vous le comprendrez bien assez vite, s’avérera vital pour maintenir le cap. Sans lui, votre projet de blogue risque malheureusement de tenir le temps que vivent les roses…. C’est à dire deux secondes et quart…

2 – SE DONNER LE TEMPS D’ÉCRIRE / L’INSPIRATION

Comme je l’ai dit plus haut, tenir un blogue ça demande du temps. Beaucoup de temps. Vraiment énormément de temps. Et plus que le temps, ça demande aussi de l’inspiration.

C’est donc vital de partir avec l’idée qu’on devra y mettre du temps. Mais aussi, se trouver des façons de ne pas perdre ce précieux temps à chercher…l’inspiration.

Parmi les outils précieux que j’ai appris à utiliser pour assurer une présence régulière et pour maximiser mon temps: le calendrier éditorial et ce que je pourrais appeler le «foutoir à idées». Pour ma part, j’ai dans mon courriel un dossier que j’ai appelé tout bonnement «Inspiration pour le blogue». Je m’y envoie donc tous les articles sur lesquels je tombe et qui m’inspirent, les billets de blogue que j’ai lu et dont le style m’a interpellée. Ou encore, les idées qui jaillissent au moment où je n’ai pas le temps de les développer en billet mais…que je ne veux surtout pas oublier. Au moment d’écrire, je me plonge alors dans mon petit dossier comme dans un sac à surprises. La plupart du temps, la magie opère. Je ne dirais pas que c’est le Saint-Graäl …mais presque!

3 – DE L’IMPORTANCE DE SE MÉFIER DES FAUTES D’ORTHOGRAPHE

Sur le web, on est d’accord qu’il existe des milliards de blogues. Toutefois, rien de plus rébarbatif qu’un site dans lequel on retrouve deux fautes d’orthographe tous les trois mots!

Ah, je sais! Certains vous diront que l’important c’est ce que vous avez à dire, que ce n’est pas si grave si le français est cahin-caha.

Ne les écoutez surtout pas !

Parce que la vérité, c’est que peu importe la qualité du discours, si la qualité du langage n’est pas à la hauteur, je n’ai qu’une envie, fuir. Et je sais que je ne suis pas la seule!

Il existe des tas de ressources en ligne pour se corriger. Aucune raison de s’en priver! Pour ma part, j’adore le site «Ça peut servir» qui contient un conjugueur de verbes. Présent, passé, futur, subjonctif, impératif,… Nommez-les! Vous trouverez tout ce que vous cherchez! Il suffit d’inscrire le verbe que vous souhaitez conjuguer et vous le trouverez sous toutes ses formes! Essayez-le! Je vous garantit que vous ne pourrez plus vous en passer!

Si vous aussi connaissez des ressources en ligne qui sauvent la vie au moment d’écrire, n’hésitez pas à partager en commentaires. On est toujours preneur!

4 – L’IMPORTANCE DU PLAISIR

On l’a dit, tenir un blogue c’est chronophage. Ça demande du temps, et encore du temps. Bien souvent, pour peu de réactions. Et pour ma part, je suis très sceptique face à ceux qui nous font miroiter rien de moins que le Klondike. Votre blogue devant assurément vous apporter des millions à les entendre!

La vérité c’est que c’est une minorité de blogues qui connaîtront un succès notable, suffisant à tout le moins pour assurer à leur auteur aussi bien renommée que revenus conséquents. En ce sens, il y a de fortes chances que le plaisir que vous aurez avec votre blogue sera pas mal votre seul salaire. Alors je vous dirais d’y aller gaiement avec le plaisir. La vie est courte comme on dit! Alors entendons-nous sur un fait.

Aucune raison de se faire suer à la tâche.

Et un peu étrangement, parfois, le succès vient avec le plaisir.

5 – NE FAITES PAS COMME LES AUTRES

Voici enfin mon dernier conseil: ne faites pas comme les autres. Mais surtout, SURTOUT, ne plagiez pas!

Il n’y a rien de plus insultant quand on met beaucoup de temps et d’énergie à alimenter son blogue à voir quelqu’un venir plagier notre contenu sans prendre la peine de nous citer.

L’internet c’est vaste, nous serons d’accord là-dessus.

Et, il peut sembler facile de croire que la personne plagiée ne s’en rendra pas compte. Mais la vérité c’est qu’il n’y a pas grands honneurs à voler le travail des autres.

Alors faites le pari d’être vous-mêmes. Ça, ça n’a pas de prix!

Et vous, vous avez un blogue? Quel serait votre meilleur conseil pour quelqu’un qui débute ?

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

#CoulissesDuBlog semaine 19: Réseaux sociaux

Blogue et médias sociaux, c'est le sujet de cette 19e semaine des #CoulissesDuBlog  Blogue et médias sociaux, nous parleront donc ! Et cela, même si comme je le racontais la semaine dernière, lorsque j'ai commencé à bloguer[...]

Imager son blogue, pas nécessairement une épopée !

Je ne sais pas pour vous mais, si comme moi vous alimentez un blogue, vous savez à quel point la recherche d'images pour illustrer vos billets peut rapidement devenir un réel casse-tête... Parce que bien sur,[...]

#CoulissesDuBlog, prise 22: Pub ou pas pub, là est la question

Comme à chaque début de semaine, revoici venu le temps des #CoulissesDuBlog. Aujourd'hui, j'ai choisi de vous parler de la décision de mettre de la publicité sur son blogue. Ou de passer son tour. Si pour une[...]

Les coulisses du blogue, semaine 6: Pourquoi je blogue?

S'il y a une question à laquelle on néglige trop souvent de répondre lorsqu'on débute un blogue c'est à mon avis celle du «pourquoi?» Et pourtant, c'est celle qui me semble être la plus pertinente à[...]

Les coulisses du blogue, semaine 18: Le meilleur conseil blogging que j'aie reçu (ou que j'aurais aimé recevoir!)

En cette dix-huitième semaine de l'interblogue #CoulissesDuBlog dans lequel je suis toujours en course, on se demande en quoi pourrait bien consister le meilleur conseil qu'un blogueur débutant puisse souhaiter recevoir. Et je vous rassure ![...]

2 commentaires sur “Mes cinq meilleurs conseils à connaître avant de débuter un blogue

  1. J’ai moi aussi écrit un article sur le sujet, dans le cadre du Rendez-vous des blogueurs (je compte le publier vers la fin de la semaine) et nous avons deux conseils en commun, le plaisir et l’orthographe 😉. Je suis complètement d’accord avec toi sur tout, excellent texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.