Moments tropicaux

Photo: Chroniques d’une cinglée

En ce lundi gris comme la pluie, je n’ai pu faire autrement que de repenser à un lunch que j’ai eu récemment avec une collègue.. Fort instructif comme vous le verrez… Et qui m’a fait réaliser une fois de plus à quel point tout est une question de point de vue…

Mais d’abord, que je vous la présente.

Ainsi, Lyne et moi sommes devenues amies il y a quelques années alors que nous travaillions sur le même étage de la même boîte. Le fait que le secteur pour lequel je travaille change d’étage il y a un peu plus d’un an, loin de rompre le lien à plutôt fait en sorte que maintenant, nous nous programmons des lunchs à l’agenda, histoire d’avoir ce petit moment de temps en temps pour parler de tout. Mais bien souvent, de rien.

Parmi ces petits riens, elle me disait la semaine dernière qu’elle avait découvert le concept des « moments tropicaux ». Devant mon air ahuri, elle a alors entrepris de m’expliquer…

Je me dois de mentionner au passage que Lyne, avec ses quelques années d’avance sur moi et ses deux grands garçons maintenant devenus adultes, en connaît un rayon sur la vie ! Mariée depuis quelque chose comme trente ans, elle est de ces exemples qui donnent à croire que cela existe la longévité conjugale ! C’est plutôt rassurant ! C’est pourquoi j’ai toujours beaucoup de plaisir lors de ces moments ou en discutant, nous pouvons rire des petits moments pas toujours agréables de la vie.

Ainsi, revenons à nos moutons ! Car je présume que vous êtes impatients de savoir ce que sont ces petits « moments tropicaux » ! Surtout un jour de pluie comme aujourd’hui n’est-ce pas 🙂

Elle me racontait donc qu’une amie à elle, arrivée à ce moment de la vie d’une femme précédant la ménopause – quel mot affreux n’est-ce pas !!! – ou les « inconforts » sont précurseurs de ce qui arrive, avait trouvé le moyen de mettre un peu de baume sur la question en inventant un terme plus « adéquat » ! C’est ainsi que les « chaleurs », ces moments plutôt inconfortables mais pourtant inévitables dans la vie d’une femme, étaient devenus pour elle des « petits moments tropicaux » !

J’ai trouvée l’analogie tellement amusante ! Parce qu’avec cette appellation, elle était parvenue à faire d’un moment plutôt embarrassant quelque chose de « presque » agréable. (Notez ici les guillemets 😉

Et que je me suis dit alors que vu ainsi, ça faisait « presque » envie 🙂 Vous ne trouvez pas ?

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Rewind

Depuis quelques jours, je réfléchis à ma chronique de samedi dernier... Une chronique qu'il est néanmoins inutile de chercher maintenant puisque je l'ai supprimée moins de 24 heures plus tard, à la fin de ce[...]

Mystère et boule de gomme

  Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’ai toujours été un peu mystifiée face à cette section de bien des journaux qui se propose de nous dire en quelques mots[...]

Faire place nette

C'est l'été alors j'ai eu envie de faire dans le « léger » pour les prochains jours... Et en ressortant de vieux articles, me mettre à jour avec ces histoires dont j'ai eu envie de[...]

Un léger frémissement

Il y a de ces moments je pense ou on a un peu l'impression que ça commence à bouger dans nos vies. C’est un peu le sentiment qui m’habite actuellement !Oh, pas un tremblement de[...]

Kit de survie

Avez-vous déjà ressenti cette envie fugace ? Ce désir irrépressible de s’exiler quelque part entre « machin-du-trou-perdu » et « la-route-du-bout-du-chemin ». Là ou le téléphone ne sonne jamais et ou les factures ne se[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.