Non-dits

Crédit photo: Pexels

«Seuls les petits humains se présentent sans faiblesse. Les grands, eux, dévoilent courageusement leur vulnérabilité parce qu’ils savent se relever                            (-Sarah Dulude, auteure)

C’est février, le mois de l’amour et des sentiments parfois un peu troubles n’est-ce pas ?

Voici donc ce que cette constatation m’a inspiré.

Ni plus ni moins que des mots qu’on gribouille sur une serviette de table dans un coin retiré d’un resto anonyme…

****

En flânant sur internet, je suis tombée ce matin sur ces mots qui sans que je ne parvienne à me l’expliquer, ont semblé trouver une résonance particulière dans mon esprit.

Aussi, je me dis… Si j’avais la certitude que tu m’écoutes sans me juger ni me ridiculiser, voilà ce que j’aurais envie de te dire.

Toi que depuis toutes ces années je croise dans les corridors. Et qui chaque fois, me laisse avec ce sentiment d’être redevenue une adolescente maladroite et sans voix.

Parce que je te trouve affreusement attirant d’une part! Mais surtout, parce que j’ai le vertige juste à l’idée que tu puisses le deviner.

Bah ! Je sais!

On ne devrait pas mélanger «affreusement» et «attirant». Ces deux qualificatifs – un peu à l’image de deux divorcés que rien ne peu réconcilier – semblant avoir été conçus pour exister chacun sur leur planète respective. Mais bon, c’est tout ce qui me vient !

Et puis, en ce moment même ou je me fais cette réflexion, je me demande aussi…

Dire ? Pourquoi ?

Ou continuer de taire ? Et pourquoi pas ?

Aussi, la prochaine fois que je te croiserai, j’espère que j’aurai la chance de te voir venir de loin.

Cela afin d’avoir le temps de détaler comme on fuit. Sans demander son reste.

À ce moment très précis, sans aucun doute, aurai-je toutes les raisons du monde d’être gênée.  Parce que, précisément, j’aurai osé écrire ce que je n’ai jamais osé dire en quinze ans. Et parce que je craindrai qu’en un regard, tu ne perces à jour mon secret. Soit que si je ne te souris pas, ou que si une fois sur deux, je te dis bonjour alors que l’autre fois sur deux je fais comme si je ne t’avais pas vu, ce n’est pas que je sois snob ou indifférente.

Mais bien seulement parce que devant toi, inexplicablement, je perds tous mes moyens.

Alors voilà. Tous ces non-dits maintenant jetés pêles-mêle dans la cour du hasard.

Et qui sous la forme de mots épars – à l’image de ces oiseaux qui l’automne lors de la migration s’envolent vers on ne sait ou – s’évaporent eux aussi, pour disparaître dans les méandre du grand nuage.

Avant de finir par se dissoudre.

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Mots(Rosité)

Je suis ces jours-ci un peu comme ces grands timides De ceux qui n'osent pas trop approcher de l'objet de leur convoitise. De crainte d'être rejeté. Ou tout simplement... ...pas tout à fait à la hauteur. Alors ? Cachée dans un[...]

À l'abri du monde

Mon grand-père est sans aucun doute l’image masculine la plus positive que je conserve à l’esprit !  Lorsque je pense à lui, je ne peux m’empêcher de ressentir une gratitude sans nom pour l’homme qu’il[...]

Des mots, des mots

Alors que le sort m'essore le port m'emporte. Sous le vent vantard ...le bord de ma robe se dérobe. Le temps, lui, tempère pendant que son fil se défile ...se disloque Puis s'envole.

Des bouts de papier et des mots égarés

J'ai longtemps peint comme j'écris aujourd'hui. Pour déverser le trop plein Ou encore, comme un cri. En silence et sans faire de bruit. Mon secret c'est que j'écris pour ne pas penser au néant Comme les enfants qui dans le noir Ferment les[...]

Écrire

Écrire… Pour ne pas penser au néant Ce grand trou large et béant Ou encore Dans cet ultime espoir de me faire mémoire Écrire… Parce que c’est par l’encre sur le papier que je peux espérer trouver La mienne Cette autre ancre Celle qui me donne[...]



3 commentaires sur “Non-dits

  1. Aller !!! Courage ma chérie !!!! Saute lui dessus et embrasse-le !!! Tu pourrais fort bien être très agréablement surprise de ses sentiments à lui !!! Eh oui pourquoi pas après tout hein ??? 🙂

    Et pis si il est assez stupide pour rater sa chance, ben pas de regrets, il y en a tant d’autres ailleurs … juste là dehors 🙂

    1. Bonjour chère Yasmine ! Malheureusement, c’est l’Homme de la maison qui risquerait de ne pas apprécier 🙂 Mais ce n’est pas parce qu’on est mariée qu’on se transforme en statut de sel et qu’on devient aveugle n’est-ce pas ?

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.