Odeur de deuil

Pourquoi ais-je tant de peine à écrire mes chroniques ces jours-ci ? En raison de la bronchite que j’ai rapportée de vacances, ignorante de l’usage qui aurait plutôt suggéré que je rapporte des souvenirs et autres babioles ?

Ou bien est-ce parce que l’échéance du 27 juillet approchant, je suis soudainement confrontée à ce que je laisserai à votre esprit, lorsque vous repenserez à ce blog ?

Un peu des deux j’imagine…

Car comme dans la vie, j’aurais envie de croire que par mes mots, j’ai fait une différence dans la vôtre. Tout comme vous dans la mienne en me lisant…

Et puis, je me demande aussi ce qu’il y aura « après » pour moi. Car c’est un peu comme si je m’étais dédoublée au cours de la dernière année alors que pour le commun des mortels de mon entourage, j’ai pu donner l’impression d’être demeurée la même alors qu’ici, j’ai l’impression d’avoir changé incroyablement. Un peu l’effet du canard qui a l’air super détendu à la surface de l’eau alors qu’on ne soupçonne pas toute l’énergie qu’il met sous la surface… Est-il possible de concilier ces deux filles dans le monde visible ?

Et puis, alors que Karla qui de retour de vacances elle aussi me demandait hier comment toute cette histoire de blog allait se terminer, je n’ai pu faire autrement que d’avouer que…je n’en savais absolument rien ! Je vous ai confié déjà je crois que depuis le début, ce blog semblait avoir sa vie propre, m’apportant les réponses du déroulement de l’histoire au fur et à mesure… Aujourd’hui encore, il me semble que ce soit le cas. J’attends donc que la « fin » se manifeste d’elle-même (même si bien sur, j’ai certainement quelques idées sur le sujet 😉

Mais ça, vous le saurez en temps et lieu…

Néanmoins, je suis ouverte aux suggestions dans le cas ou vous auriez le goût d’apporter vos idées afin de finir ce blog en beauté 😉 Et si par ailleurs vous vous mourriez de me dire que vous voulez que je continue ou encore, que sans moi, le monde sera cruellement vide, je suis très très ouverte à ça également :-)))

Bonne journée !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Dernier regard

Voilà arrivé le Jour J, date à laquelle je vous avais promis ma dernière chronique... non sans une pointe de nostalgie je vous assure! Ainsi, si j'ai bien sur pensé à diverses options de fins pour[...]

Comme un grand coup de tonnerre

La vie est courte. Ça, nous le savons tous pour avoir entendu ou lu cette affirmation quelque part, un jour ou l'autre n'est-ce pas ? Mais, un peu dramatiquement, on l'oublie... Jusqu'à ce que la vie nous[...]

Redevenir poussière

Je sais, ça semble fou !  Et pourtant, lorsque j'ai réalisé que mon père était né tout juste un an presque jour pour jour après la mort tragique de son frère qui a 14 ans, était[...]

Rupture

« Ainsi, tu es vraiment déterminée à commettre un suicide blogual » m’a dit Karla, lorsqu’elle s’est empressée de me téléphoner, quelques minutes seulement après que j’eus mis en ligne ma dernière chronique. Car voyez-vous,[...]



4 commentaires sur “Odeur de deuil

    1. Bonjour Yasmine !

      Mon Dieu que ce billet me ramène en arrière ! Dire que je croyais à l’époque que j’avais fait le tour ! 🙂

      Comme quoi, quant on pense avoir tout dit, il en reste encore à dire !!

      Une magnifique journée à toi !

      Marie xx

  1. Chère Marie,

    Je suis moi-même dans une phase de vie où j’ai l’impression d’avoir fait le tour de ma vie, de la vie … mais en même temps j’ai l’intuition (le besoin même) qu’il faut chercher encore … alors je cherche avec l’espérance qu’au moins je me trouverai un jour …

    Bisous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.