02/3/17

La crise de la quarantaine: du simple mythe à l’envie irrépressible de se faire ermite

Pexels

Parfois, en lisant les articles de journaux, j’ai l’impression d’halluciner tant on présente comme exceptionnel…ce qui existe pourtant fort probablement depuis la nuit des temps!

Avec l’envie soudaine et irrépressible de demander au premier venu «Non  mais vraiment! Y a-t-il un pilote dans l’avion?»

Dans cet article de Slate ce matin, on raconte que – O surprise! – les femmes, tout comme les hommes, traverseraient elles aussi une ou des crises de la quarantaine !

Hum… La crise de la quarantaine, c’est que j’écris là dessus depuis presque 8 ans, que je me dis !! Et cela, même si je suis tout à fait consciente de n’avoir rien inventé du concept bien sur! L’article prenant justement la peine ici de rappeler que le terme a été, non pas inventé, mais plutôt théorisé par le psychologue Canadien Elliot Jacques en 1965… Et lui aussi, parions-le, était probablement déjà très conscient à l’époque qu’il n’inventait rien avec cette théorie !

Et pourtant, selon l’article concerné, on se retrouve à «découvrir» selon les points de vue adoptés que la crise de la quarantaine serait un mythe. Au pire, une fabulation, pure invention culturelle. Mais dans tous les cas, si on s’en remet au portrait qui en est tracé dans la majorité des comédies au cinéma (parce que bien sur, il y a lieu d’en rire! La fameuse «crise» étant en soi un cliché) cette crise serait bien sur la chasse gardée des hommes.

Mais bon ! Me voilà rassurée ce matin ! Je n’étais pas juste cinglée !

Visiblement!

Merci mon Dieu !

02/1/17

Les mots des autres…Simone de Beauvoir

Crédit: Pexels

Qui pourrait affirmer sans rire que ces mots écrits il y a des décennies sont dépassés?

D’une pertinence troublante…

«N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. 

Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.»

(-Simone de Beauvoir)

01/31/17

Le secret pour lire 200 livres par année

Pexels

Avec un tel titre, vous vous serez sans doute dit que décidément, ma jugeote, à l’image d’un vieux radiateur décrépit, venait fort probablement de rendre l’âme n’est-ce pas ?

Ou encore, que j’ai clairement du recevoir un sérieux coup sur la tête…

Aussi, je vous avouerai d’office, et à ma décharge, que quand je suis moi-même tombée sur cet article qui parlait justement de cette possibilité (ou folie digne des plus grands fantasmes, ais-je même pensé), j’ai bien sûr été, tout comme vous, un peu sceptique !

Mais, c’était sans doute couru d’avance n’est-ce pas ? L’obsédée compulsive de livres que je suis n’ayant pas su résister à cette annonce au titre accrocheur qui semblait ainsi prétendre détenir ce secret digne du Saint-Graäl… Rien de moins que la recette magique pour …lire encore plus de livres !

Aussi, quand je vous aurai expliqué, vous comprendrez rapidement vous aussi à quel point cet article de Slate mérite d’être très largement partagé.  La vérité étant qu’il n’y a probablement rien de bien magique dans tout cela.

Continue reading

01/30/17

Les coulisses du blogue, semaine 5: Jouer dans le trafic

 

Crédit: Pexels

Après plusieurs années à bloguer ici, j’ai compris depuis bien longtemps déjà qu’on ne tient pas un blogue pour devenir célèbre. Ni même juste pour que l’un ou l’autre de nos écrits devienne viral.

Faute de quoi, nous serions une méchante gang à nous retrouver bien déçus devant le fait qu’en ce domaine comme dans bien d’autres, il y a bien souvent beaucoup plus d’appelés que d’élus…

Pourquoi tenir un blogue alors ?

Pour le plaisir, aurais-je envie de répondre! Mais parce qu’on aime écrire avant tout.

Mais ultimement, par nécessité. Parce que, plus réalistement, on ne peut pas faire autrement!

N’empêche ! Reste qu’il serait bien malhonnête de prétendre ici que d’être lue, c’est le dernier de mes soucis de blogueuse!

Et c’est là que se pose inévitablement cette question existentielle (entre toutes, oui, oui!) de savoir à quel point nous sommes lus.

Par qui ? Et surtout, quels sujets fonctionnent le mieux?

Continue reading

01/27/17

Pages féminines d’un autre temps…Vous avez dit comme dans un corset trop serré?

Crédit: Pexels

Lire les vieux journaux, ah ce qu’on aime ça n’est-ce pas ?

Même si parfois, ça donne aussi envie de crier !

***********************

IL EST PLUS DIFFICILE AUX COUTURIERS DE CHANGER LES MANNEQUINS QU’AUX FEMMES DE MODIFIER LEUR ANATOMIE

—-

Pour s’adapter à la mode printanière la taille féminine doit changer. 

Selon les derniers décrets énoncés par les maîtres de la mode, on apprend que les épaules seront plus étroites de 3 1/2 pouces, que la poitrine sera plus haute et plus ronde tandis que la taille s’affinera et que les hanches s’arrondiront.

Continue reading

01/24/17

L’amour au temps de la monétisation

Pexels

Parfois, je me dis que nous vivons dans un drôle de monde, vous ne trouvez pas?

Et malheureusement, je dois dire qu’alors qu’on a souvent l’impression d’avoir tout vu, il m’arrive de me dire qu’il suffit bien souvent de lire les journaux pour se convaincre que nous étions bien en deçà de la réalité.

C’est exactement ce que je me suis dit, hier en tombant sur cet article de Slate dans lequel on raconte qu’en Chine, le célibat est si mal vu aujourd’hui (et surtout, mal vécu!) que de plus en plus de chinois se résignent… à louer, purement et simplement, les services d’un partenaire pour le Nouvel An…

Inutile de dire que ce sont les gestionnaires d’une pléthore de sites internet dédié à ce «marché» qui gagnent ainsi littéralement leur croûte avec ce commerce de l’(in)humain. Ces sites proposant ainsi une liste, il va sans dire, assez impressionnante de «candidats prétendants» à louer.

Complètement fou, n’est-ce pas ?

Continue reading

01/23/17

Les coulisses du blogue, semaine 4: Facebook

Crédit: Pexels

J’ai parfois l’impression que la planète entière soit de nos jours sur Facebook ! De la folie, purement et simplement, quant on pense au fait que ce réseau n’existait même pas il y a seulement 15 ans !

Aussi, si je blogue ici depuis l’été 2009 (une éternité lorsqu’on parle de blogues, comme j’en ai parfois l’impression !), ce n’est que tout récemment (l’automne dernier) que j’ai décidé de faire le grand saut et d’ainsi créer, moi-aussi, une page Facebook dédiée pour Les Chroniques d’une cinglée.

Pourquoi ?

Cette question, je me la suis posée longtemps je l’avoue ! Car, c’est que bien honnêtement, je me demandais quel réel avantage il pouvait bien y avoir à créer cette page sur laquelle je ne ferais que répéter ce que je disais déjà ici, sur mon blogue.

Continue reading

01/22/17

Vu: Le « Nelly » de Anne Émond

Je l’avoue, il est plutôt rare que je parle cinéma ici.

Et pourtant, je suis forcée de constater que là-dessus, je n’ai pas de véritable explication ! Le fait étant que je suis vraiment folle de cinéma! 

Mais la réalité toute banale, c’est probablement que mon travail consistant justement à évaluer et classer au quotidien le contenu d’émissions de télé et de films en vue d’en déterminer la cote signalétique en fonction de la violence (entre autre!) qu’on y retrouve, je n’ai pas, par défaut, ce réflexe d’aborder le sujet ici, dans mes textes !

Toutefois, je me suis dit qu’il me fallait aujourd’hui faire exception à mes habitudes ! Car le fait est qu’ hier, je suis allée au cinéma voir le dernier film de la réalisatrice Anne Émond et qui porte sur une auteure québécoise qui, en son temps, à fait parler plus qu’à son tour, Nelly Arcan.

Et pas nécessairement toujours pour les bonnes raisons , est-il besoin de le préciser!

Continue reading

01/20/17

Pages féminines d’un autre temps…Leçons de conduite automobile…au féminin

Pexels

ENTRE NOUS, MADAME…

*****

LA FEMME AU VOLANT

Malgré toutes les calomnies que les gens facétieux ont l’habitude de répandre sur les femmes qui conduisent leur propre voiture – ou du moins s’intéressent à l’industrie automobile – il convient de leur rendre justice.

Il faut les louer surtout de l’influence qu’elles ont eu sur les perfectionnements des autos modernes.

Notons bien qu’il ne s’agit pas de technique, car dans la technique elles ont toujours été, et elles s’en vantent, fort ignorantes. La magnéto ne les a jamais magnétisées, et le carburateur ne leur est pas souvent familier. Quant au frein, elles savent que sans lui elles seraient depuis longtemps entrées avec fracas dans quelque devanture!

Continue reading

01/18/17

L’année du oui, Shonda Rhimes

Je ne me dompte pas ! J’ai beau avoir des dizaines de livres qui n’attendent que mon vouloir sur ma table de chevet ! J’ai beau en avoir même deux ou trois d’entamés, je me retrouve invariablement à succomber à un nouveau livre.

Plus inspirant, plus fou et semblant comme rempli de promesses auxquelles les autres ne peuvent oser prétendre !

Voilà que ces dernières semaines, je suis tombée sur un article du Figaro dans lequel on parlait de la sortie du livre, «L’année du oui», écrit par la créatrice de nombreuses séries télé, Shonda Rhimes (Grey’s Anatomy, Scandal, Private Practice,…) Un livre dans lequel celle-ci raconte ce défi un peu fou qu’elle s’est elle-même lancé. Soit, pendant un an, histoire de sortir de sa zone de confort, de répondre oui aux opportunités qui se présenteraient à elle.

Continue reading