Pages féminines d’un autre temps…À propos du mariage

À propos du mariage

Une faculté du mariage

Il y a, paraît-il, à l’Université de Boston, une Faculté du Mariage. On y apprend aux élèves à «apprécier la valeur de l’argent», à tenir une comptabilité de ménage, ainsi que l’art d’éduquer les enfants.

On leur enseigne aussi la manière dont il faut traiter les domestiques. On conseille enfin aux futures épouses de mener une ou deux fois par semaine leurs maris au restaurant et de noter les plats que ceux-ci choisissent.

Car il est nécessaire que les femmes puissent ainsi connaître les goûts de leurs époux et varier en conséquence les menus familiaux.

Il existe également à la Faculté une chambre d’enfants modèle où sont données des leçons pratiques sur la façon de soigner les bébés.

Il n’est pas indifférent, au surplus, d’indiquer que les élèves qui auront terminé leurs études recevront le droit de mettre sur leurs cartes de visite, à côté de leurs nom et prénoms, le titre de «docteur ès sciences matrimoniales».

Et qui donc oserait soutenir que pareil titre n’en vaut pas beaucoup d’autres?

(Le Petit Journal, 6 septembre 1931, page 30)

Suivez et aimez nous:

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...Philtres d'amour

Effeuiller la marguerite, vraiment, qui d'entre nous n'a jamais fait ça un jour? On se le demande! Vous savez! Cet «art» probablement sans âge et «des plus scientifiques» parmi tous, censé  refléter les sentiments de l'être[...]

Pages féminines d'un autre temps...L'art de s'embellir

Les recettes de grand-mère aux problèmes qui n'existent pas ? On adore n'est-ce pas ? En voici une - prétendument efficace! - et qui m'a bien fait rire! Pour celles qui se soucieraient de la[...]

Retour dans le temps, prise 7 ou ce que toute jeune fille devrait (ou ne devrait pas !) lire

Photo d'une vieille carte postale expédiée de Remedios, Cuba, en 1918Ah les jeunes filles, ces esprits influençables...Ainsi, se demandait-on en 1915 s'il était judicieux de leur laisser lire tout et n'importe quoi... [...]

Pages féminines d'un autre temps...Conseils destinés aux fumeuses

CONSEILS À MADEMOISELLE Fumeuses! Venue de l'étranger, cette coutume est peu à peu entrée dans nos mœurs et la femme qui fume n'est point, à l'heure actuelle, une exception. Pourtant, prenez-y garde, Mademoiselle, la fumée altère la[...]

Pages féminines d'un autre temps...Les dix commandements qui Messieurs, feront de vous un bon époux cette année

Hier, je vous donnais les dix résolutions de début d'année s'adressant aux femmes, telles que publiées dans le journal au début de 1963? Voici la version s'adressant aux Messieurs ! Et je vous préviens, c'est assez fascinant[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.