Pages féminines d’un autre temps…De l’art de se rendre sympathique

Comme se rendre sympathique

LA BONNE ÉDUCATION

(Article écrit spécialement par Clara Bow pour les lectrices du Petit Journal)

Savoir vivre est aussi savoir plaire. Le rôle social de la femme est immense, aussi doit-elle donner l’exemple de la bonne tenue. Manquer aux usages et à la correction sont autant de fautes, tandis que le désir de plaire est une excellente discipline. La politesse est une loi absolue en matière de relation sociales et ne varie que dans la forme de son expression. La différence des conditions ou des fortunes n’implique aucune différence essentielle dans la manière d’être poli aussi bien à l’égard des inconnus que des parents et amis.

On rencontre malheureusement des personnes qui font preuve de mauvaise éducation , cela est particulièrement pénible chez une femme. On se plaint beaucoup du laisser-aller général de notre époque, et l’on a pas toujours tort.

Savoir plaire n’est pas tellement difficile. D’abord ayez le sourire. Exprimez dans ce sourire de l’affabilité, de la complaisance, de la cordialité. Le sourire conquiert et attire la sympathie. Il produira sur ceux qui vous entourent une sorte d’attraction à la faveur de laquelle vous serez recherchées et aimées.

Ayez aussi une voix douce et agréable. Étudiez-vous bien sur ce point, rien n’est plus vilain que de parler fort et de rire à tout propos, et si vous êtes invitées à quelques parties, faites en sorte que votre voix ne couvre pas celle des autres, même dans une discussion animée. On peut corriger sa voix comme tout autre chose.

Surveillez aussi vos gestes et ne vous agitez pas comme un pantin dont on tire les fils. Les gens remuants sont gênant pour les autres.

N’oubliez jamais votre rôle qui est de charmer et de plaire, de vous faire aimer et estimer enfin.

Ce qui rend par-dessus tout sympathique c’est de savoir être franche et naturelle, ne pas être timide à l’excès, ni trop libre dans sa tenue et prétentieuse dans ses conversations. On ne saurait trop recommander aux jeunes filles de ne pas s’habiller d’une façon excentrique, sans exclure la coquetterie. La distinction est le vrai charme et l’affectation est une grande maladresse. Il faut demeurer simple et correcte. Cela n’exclut pas l’esprit et l’entrain dans les réparties.

***

La lecture est essentielle pour affiner l’esprit de la jeune fille et la rendre capable de remplir brillamment son rôle social.

(Le Petit Journal, 9 juin 1929)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autres temps...Comme les esquimaux

Oh que ça fait envie ! ****** Ce qui se passe chez nos voisins du grand Nord LA SOLUTION DU DIVORCE CHEZ LES ESQUIMAUX *** Ils sont fidèles à leur première épouse, qui demeure à l’iglou et participe au travail[...]

Pages féminines d'un autre temps...Mesdames, votre place est à la maison

La société veut-elle ses femmes désaxées? (Par Simone Gélinas) Un homme qui voulait être aimable et qui croyait nous faire un grand compliment, me disait l’autre jour que la femme directrice de son foyer est[...]

Pages féminines d'un autre temps...Règles du savoir vivre pour la femme mariée

RÉSERVE OBLIGATOIRE Une femme encore jeune ne doit pas sortir en la seule compagnie d’un homme qui n’est ni son père, ni son frère, ni son mari. Ce que nous prohibons absolument pour les jeunes filles[...]

Pages féminines d'un autre temps...Cours de préparation au mariage...au masculin

  POUR SE PROTÉGER CONTRE L'HOMME ------------------------------- «Les jeunes parisiennes viennent de former une association pour mettre à l'épreuve la sincérité des hommes qui se fiancent avec elles. Afin de s'assurer si le fiancé peut résister aux charmes des[...]

Pages féminines d'un autre temps...Secret de charme

Conseils d'un expert Secret du charme (Par John-Robert Powers) Chez tous les peuples à travers les siècles, on a cherché des aliments spéciaux qui pourraient donner ou conserver la beauté du corps humain. À différentes époques, on a[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.