Pages féminines d’un autre temps…De l’art d’être un bon époux

Crédit: Pixabay

Fouiner dans les vieilles pages jaunies du passé – c’est probablement le secret le moins bien gardé de l’univers! –  c’est indéniablement mon plaisir coupable. Aussi, alors que la plupart du temps, ces vieilles règles désuètes et corsetées étaient adressées aux femmes, imaginez ma joie en tombant récemment sur ce petit guide destiné cette fois-ci…aux époux !

Et qui, originalement publié en 1936. vient justement d’être réédité pour mon plus grand bonheur !

Dans cet extrait qui traite d’habillement, on donne à ces Messieurs les grandes lignes des convenances dans ce qui constitue l’art de se vêtir.

Du gros bonheur !

Alors Messieurs, vous pouvez aller vous rhabiller !

*****

VÊTEMENTS

«Évitez de penser que ne pas se soucier de ses vêtements est signe d’originalité ou d’humilité. Cette erreur répandue témoigne d’une forme de fierté stupide. Par ailleurs, n’oubliez pas que négliger votre apparence ne rend service ni à votre femme ni à votre famille. Souvenez-vous de l’adage: «La vertu peut émaner d’un vieux foulard. Mais les hommes et la nature abhorrent les chapeaux criards.»

(…)

Veuillez à soigner votre tenue à la maison. Surveillez également votre épouse à cet égard. Dîner en bras de chemise lorsqu’il fait chaud vous semble peut-être très confortable, mais aucune femme respectable ne souhaite voir son mari adopter une attitude qu’il aurait honte de reproduire en présence d’autres dames.

(…)

Prenez garde, lorsque vous achetez une cravate à rayures, de ne pas la choisir aux couleurs d’une école ou d’un club renommé. Il serait embarrassant d’être pris pour un officier de la Garde alors que vous n’êtes qu’un ancien scout.»

(…)

N’attendez pas de votre épouse qu’elle fasse durer ses robes aussi longtemps que votre mère. Cette dernière a probablement atteint l’âge où elle désire seulement être vêtue tandis que votre femme est encore assez jeune pour se faire plaisir.»

Comment être un bon époux» chapitre V, pages 34 à  39, première publication en 1936 sous le titre «Do’s and Don’ts for Husbands, Universal Publication Ltd)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d’un autre temps…Soyez jolies mesdames !

Voilà bien ce genre de petit plaisir anodin que je ne m'autorise pas assez souvent bien qu'il ait l'art, chaque fois, de me mettre le sourire aux lèvres! Fouiner dans les vieux journaux d'époques révolues,[...]

Pages féminines d'un autre temps...Le secret du charme

Conseil d'un expert SECRET DU CHARME (Par John-Robert Powers) Si vous avez une belle peau, on sera porté à oublier que votre bouche est trop petite ou trop grande, que votre nez est trop long ou trop court,[...]

Pages féminines d'un autre temps...Conseils pratiques à la femme qui apprend à conduire

Conseils pratiques à la femme qui apprend à conduire l’auto Votre mari est parti et vous a laissé la voiture à conduire. Voilà une responsabilité nouvelle. En outre, des milliers de femmes apprennent à conduire aujourd’hui, même si elles n’ont[...]

Retour dans le temps, prise 3 ou l'Éducation ménagère au temps de nos arrières grand-mères

Photo: IStock Une fois de plus, hier, en ce samedi pluvieux et gris, je me suis plongée dans ma pile de vieux journaux plus que centenaires, destinés vers 1900 aux jeunes femmes qu'on disait accomplies...   L'éducation ménagère*[...]

Pages féminines d'un autre temps...L'art de s'embellir

Les recettes de grand-mère aux problèmes qui n'existent pas ? On adore n'est-ce pas ? En voici une - prétendument efficace! - et qui m'a bien fait rire! Pour celles qui se soucieraient de la[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.