Pages féminines d’un autre temps…Femmes apprenez à vous défendre contre les misères inhérentes à votre sexe

Qui a dit qu’il était simple d’être femme?

Si on en croit ces vieilles publicités des années 30, naître femme c’était l’assurance de la décrépitude annoncée…

Mais O miracle ! Il y avait une pilule pour tous nos problèmes, quels qu’ils soient !

Garçon! Qu’on m’en amène une caisse!

*****

Femmes apprenez à vous défendre contre les misères psychologiques, les douleurs, les faiblesses inhérentes à votre sexe

Ce sont ces troubles qui amènent la décrépitude de la vieillesse et qui rendent l’existence insupportable. Ne négligez pas les premiers symptômes qui vous avertissent que vos organes sont endommagés, déplacés, détraqués, mais recourez immédiatement aux pilules FEMOL, le remède qui agit directement sur ces organes, qui les décongestionne, les répare, les renforcit.

Sous l’action bienfaisante de ce remède éprouvé, les fonctions se régularisent et les symptômes disparaissent graduellement en même temps que la maladie elle-même.

Les pilules FEMOL sont spécialement recommandées aux jeunes filles, elles leur facilitent des transitions souvent pénibles, parfois redoutables. Pour les jeunes femmes et les jeunes mères, elles sont d’une utilité incontestable dans les cas de grossesse ou les organes déjà affaiblis ou endommagés exigent un remède efficace.

Chez les femmes parvenues à un âge critique, elles suppriment les malaises qui sont le cortège habituel de cette difficile période. Elles sont le remède de toutes les femmes qu’elles manquent rarement de soulager.

Les pilules FEMOL se vendent dans toutes les pharmacies. Exigez-les.

(Le Petit Journal, 31 janvier 1937, page 41)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Un 8 mars sur terre

Si comme moi, vous avez un peu traîné sur les médias sociaux ou dans les médias en général ce weekend, vous n'avez sans doute pas pu échapper à ce qui avait tout d'une vague qui[...]

Réalité augmentée...et fragmentée

  Et oui ! Je suis tout à fait consciente que j’aborde régulièrement le sujet ! Mais je ne peux personnellement m'empêcher de réagir, en tant que femme, lorsque je tombe, au cours de mes «[...]

Que veulent les femmes ?

Que voulons-nous vraiment, nous les femmes ? C’est la question à laquelle a tenté de répondre Paco Underhill, président d’une firme de recherche en marketing, pour le magazine Advertising Age. Comme quoi, ça prenait bien un[...]

Maternitude

Comment détermine-t-on que nous sommes une bonne mère? Voilà une bien grosse question pour débuter la semaine, j'en conviens! Une question que m'a posée un ami français avec qui j'échange par courriel depuis environ sept[...]

90 minutes

Ce week-end, l'esprit embrumé et gélatineux en raison d'un mauvais rhume et l'énergie sous zéro de circonstance, ce n'est que dimanche soir que j'ai commencé à émerger. Je suis donc allée jeter un œil sur Internet[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.