Pages féminines d’un autre temps…Femmes débiles, soignez-vous !

Crédit: Pexels

Lire les vieux journaux, je l’avoue, c’est mon plaisir coupable.

Pour les trouvailles qu’on y fait, mais surtout, pour tout ce qu’on y apprend…

Par exemple ? Qu’il y eut une époque pendant laquelle l’un des produits miracles dont on vantait les vertus aux femmes pour soulager tous leurs maux s’appelait le composé Pinkham…

La promesse ? Soulager la «neurasthénie» ou «l’hystérie» des femmes.

C’est à dire ?

Les douleurs et plaintes associées aux menstruations.

Décidément, on aura tout vu !

*****

FEMMES D’ÂGE MOYEN (38 à 52 ans)

ÉCOUTEZ CET AVERTISSEMENT

Si vous approchez l’âge moyen (38 à 52 ans) et craignez des étourdissements, des accès subits de chaleur;  si vous vous sentez agitée, impatiente, de mauvaise humeur et plutôt nerveuse, ces symptômes ennuyeux peuvent résulter de troubles organiques propres à la femme.

Soyez donc sur le qui-vive. Prenez du Composé Végétal Lydia E. Pinkham, ce remède bien connu qui, depuis 60 ans, a permis à des milliers de femmes débiles, faibles et nerveuses, à franchir cette « période critique ».

Le composé Pinkham, « l’ami véritable de la femme », calme les nerfs surexcités et élimine cet affaissement attribuable à des causes fonctionnelles.

Le composé Pinkham vaut la peine d’être mis à l’essai. De fabrication canadienne il se vend sous forme de liquide ou de tablette facilement assimilable.

(Le Petit journal, 7 janvier 1941)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...De l'art de rompre par écrit et avec élégance

Alors qu'il m'arrive d'être scandalisée lorsque j'entends ces histoires de ruptures par textos, je réalise, à la lecture de vieux journaux issus tout droit des années soixante-dix...que nous n'avons vraiment rien inventé ! ***** L'ART DE ROMPRE[...]

Pages féminines d’un autre temps…Soyez jolies mesdames !

Voilà bien ce genre de petit plaisir anodin que je ne m'autorise pas assez souvent bien qu'il ait l'art, chaque fois, de me mettre le sourire aux lèvres! Fouiner dans les vieux journaux d'époques révolues,[...]

Pages féminines d'un autre temps...La poudre de fidélité

C'est toujours un plaisir fou et dont je ne me lasse jamais que celui de fouiner dans les vieux journaux... Une occasion chaque fois renouvelée de réaliser à quel point on a rien inventé et que,[...]

Pages féminines d'un autre temps...Le mariage ou comment se colleter avec un iceberg

Simple le vie de couple? Que nenni! Déjà le Petit Journal, en 1964, nous mettait en garde. Le mariage, sachez-le, c'est comme se battre avec un Iceberg ! ***** On le connaît en surface, les neuf-dixièmes sont cachés SE[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.