Pages féminines d’un autre temps…Il ne devrait pas y avoir de femmes laides!

Il ne devrait pas y avoir de femmes laides!

Il existe deux classes de femmes. 

(1) Les belles femmes rayonnantes de santé.

(2) Ces pauvres femmes qui ne savent pas se rendre belles – ou plutôt celles qui ne connaissent pas l’importance vitale des Sels Kruschen pour conférer un physique parfait et faire ressortir les charmes naturels.

Les Sels Kruschen sont le parfait mélange des six principaux sels minéraux que les glandes, les nerfs, le sang  et les organes doivent retirer chaque jour de nos aliments, si nous voulons qu’ils fonctionnent parfaitement et qui font défaut dans notre méthode d’alimentation moderne. 

Procurez-vous une bouteille de Kruschen – et avant d’en avoir pris la moitié vous constaterez que votre teint est clair et velouté. Kruschen classe du sang ces acides nocifs et ces matières de rebuts toxiques qui sont la cause des pustules, têtes noires et boutons. Vous serez surprise de vous sentir si pleine d’entrain – vous vous sentirez l’esprit alerte – vous n’éprouverez plus de sensation de fatigue en vous levant le matin.

(Le Petit Journal, 15 février 1931)

***

En lisant les vieux journaux, je suis toujours sidérée de voir de quelle façon on s’adressait aux femmes et la teneur de ces messages qu’on leur envoyait: soyez jolies, soyez présentes pour votre mari, allez au devant des besoins de votre famille….

Sidérée, je le suis chaque jour en tombant sur des articles de magazines féminins dans lesquels le message n’a tellement pas changé !

À preuve, cet article de Elle datant de l’automne dernier et dans lequel – attention! – on nous propose rien de moins que 27 trucs «faciles» pour paraître plus jeunes (parce que vieillir, je suis désolée de vous le dire, ça craint!)

Vous pensez que pour rester jeune, il faut être heureux, faire ce qu’on aime, sourire à la vie ?

Désolée de vous décevoir ! Il suffit de «tricher» avec nos lunettes, «d’oser» la jupe (non mais quel défi!), de se crémer le décolleté (parce que «ça fait plus envie»).

On oublie le col roulé…mais surtout pas de se faire les ongles!

Et, le point que j’aime particulièrement, c’est le 9 dans lequel on nous propose de «s’intéresser à tout». Et le tout ici semble particulièrement limité… Parce que vous l’aurez deviné: «s’intéresser à tout», ce n’est surtout pas s’entourer de livres, s’inspirer des grands auteurs, découvrir le monde ou sauter en parachute…

«La jeunesse, c’est aussi une question d’état d’esprit. Pour préserver corps et esprit, on bouge, on pratique une activité physique, on se crée un groupe d’amis, on s’investit pour les autres»

Je l’avoue, ça me déprime !

Misère!

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Le principe de la relativité...

  Tout est relatif ! On a beau entendre cette petite phrase à toutes les sauces, on en comprend tout le sens qu'à quelques moments privilégiés ! Ainsi, alors que je lunchais avec une amie que je n'avais[...]

Les leggings du diable

Vous qui me lisez, que ce soit à l'occasion ou de façon plus régulière, vous n'avez pas pu éviter de constater au fil du temps je pense que j'adore lire les vieux journaux. Parce qu'on[...]

Don’t kill the piano player…

Avez-vous déjà été au théâtre ? Si c'est le cas, vous avez peut-être déjà vécu ce phénomène si particulier d'être assis au premier rang : vous avez presque l'impression de faire partie de l'intrigue tellement[...]

Réalité augmentée...et fragmentée

  Et oui ! Je suis tout à fait consciente que j’aborde régulièrement le sujet ! Mais je ne peux personnellement m'empêcher de réagir, en tant que femme, lorsque je tombe, au cours de mes «[...]

L'arbre qui cache la forêt...

Écrire sur soi, ce n'est pas toujours une partie de plaisir. Encore moins, peut-être, lorsqu'on est une femme. Voilà que ce matin, je suis tombée sur cet article de La Gazette des Femmes dans lequel on parle justement d'un[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.