Pages féminines d’un autre temps…La coquetterie comme une mise en abîme

Coquetterie d’autrefois

Il est quelquefois bien divertissant de fouiller dans les chroniques de mode et « de beauté » des temps passés.

Vous savez, chères lectrices, comme on s’est insurgé contre l’habitude que beaucoup de Parisiennes ont prise d’aviver l’incarnat de leurs lèvres par un peu de fard.

Or, voici que j’apprends, en lisant de vieilles chroniques, que « bien des femmes coquettes avaient l’habitude de se mordre violemment les lèvres avant d’entrer dans un salon afin de les avoir plus rouges ». La chroniqueuse dit que certaines femmes contractaient ainsi l’habitude de se mordre les lèvres fréquemment, ce qui occasionnait à la longue des rougeurs et des gerçures disgracieuses.

Suit un conseil: « Pour avoir les lèvres rouges » que je transcris ici textuellement:

« On trempe les lèvres dans un verre d’eau tiède pendant cinq minutes. Essuyer et les enduire de pommade camphrée; au bout d’un quart d’heure les essuyer avec un linge et mettre de la glycérine. Les lèvres deviendront alors rouges comme du carmin ».

Il va sans dire que je n’ai pas essayé la petite recette. Je veux bien croire à son efficacité. Que de temps perdu pour ne pas user d’un fard innocent!… Et quelles sont les femmes d’aujourd’hui qui pourraient ainsi consacrer une demi-heure à se rougir les lèvres.

Et s’il est laid et de mauvais goût de se farder trop, il n’en est pas de même lorsqu’on sait user avec discrétion et avec art d’un artifice qui, sans aucun doute, donne plus d’éclat à la beauté.

(Le Petit journal, 24 mai 1931)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...Femmes débiles, soignez-vous !

Lire les vieux journaux, je l'avoue, c'est mon plaisir coupable. Pour les trouvailles qu'on y fait, mais surtout, pour tout ce qu'on y apprend... Par exemple ? Qu'il y eut une époque pendant laquelle l'un des produits[...]

Pages féminines d'un autre temps...Mesdames, votre place est à la maison

La société veut-elle ses femmes désaxées? (Par Simone Gélinas) Un homme qui voulait être aimable et qui croyait nous faire un grand compliment, me disait l’autre jour que la femme directrice de son foyer est[...]

Retour dans le temps, prise 10, du bon usage de l'éducation pour les jeunes filles destinées au mariage

Photo: IStockGare aux jeunes filles trop modernes ! Ainsi mettait-on en garde les bonnes mères de famille...en 1913 !*********************USAGES MODERNES * FIANÇAILLES – MARIAGEOn s'est beaucoup occupé des jeunes filles ces derniers mois, et plusieurs plumes[...]

Pages féminines d'un autre temps....De l'Art de la table

Si comme moi vous craquez littéralement devant n'importe quel vieux livre à vous tomber sous la main, vous tomberez très certainement sous le charme de celui-ci. Un vieux livre de cuisine tout «encorsetté», à la[...]

Pages féminines d'un autre temps...Le sourire

ENTRE NOUS MADAME... Le sourire Une des choses qui contribuent le mieux à rendre facile la vie quotidienne, c'est le sourire. La plupart d'entre nous connaissons sa puissance. La dame qui pilote sa voiture sourit à l'agent,[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.