Pages féminines d’un autre temps…L’art de s’habiller soi-même

L’ART DE S’HABILLER SOI-MÊME

La femme moderne a appris à compter beaucoup sur elle-même et elle est passée maîtresse en cette science utile entre toutes: savoir faire bien avec peu de ressources, ce qui se traduit dans le domaine de l’élégance: être chic avec peu de chose.

Son budget est restreint? Qu’importe! Elle n’ira pas acheter un tissu de mauvaise qualité ou bien s’adresser à une couturière sans goût. Elle choisira une façon simple, qui utilise un métrage raisonnable de tissu et, partant, lui permet de choisir la belle étoffe souple, convoitée depuis si longtemps.

Et…comme on est jamais si bien servic que par soi-même, elle deviendra couturière amateur. Évidemment, il faut une certaine audace pour tailler dans un tissu qu’on risque de gâcher.

Il est bon de faire quelques essais avec des «transformations» de robes, afin de se «faire la main». Mais toute femme aime draper les chiffons et vous retrouverez l’enthousiame d’une fillette qui veut faire belle sa poupée en taillant votre première robe.

Du reste, il ne s’agit pas de tailler au hasard, selon votre inspiration, mais de suivre rigoureusement l’indication d’un bon patron, bien étudié, qui diminuera sensiblement la difficulté de l’entreprise. Un bon patron est aussi difficile à trouver qu’une bonne couturière.

(Le Petit Journal, 20 janvier 1929)

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...Secrets de style

Madame, votre robe vous sied parfaitement si... ...Votre vieil oncle vous dit «Petite, que tu as bonne mine, aujourd'hui.» ...Cette petite fille, dans la rue, se retourne sur votre passage... ...Cette mauvaise langue de Mme X...prend un air[...]

Pages féminines d'un autre temps....Miroir, miroir!

TACHONS DE NOUS VOIR COMME LES AUTRES NOUS VOIENT Interrogeons sérieusement notre miroir Il ne faut pas accuser une femme d'être vaniteuse parce qu'elle a le souci de paraître en tout temps sous son aspect le plus[...]

Pages féminines d'un autre temps...La journée d'une femme

Une opinion de femme... LA JOURNÉE D'UNE FEMME MESSIEURS, vous êtes-vous déjà demandé ce que c'était qu'une journée de femme? Vous êtes-vous déjà posé cette question: Ma femme aime-t-elle son métier d'épousseteuse, de blanchisseuse, de couturière, de[...]

Pages féminines d'un autre temps...Madame, faites entrer le bonheur chez-vous!

Une pilule du bonheur ? Pourquoi pas ? Mais en tombant sur ce vieil article du Photo-Journal du 11 février 1961, je me questionne... Qu'est-ce que c'est supposé soigner ? ***** MADAME...FAITES ENTRER LE BONHEUR DANS VOTRE MAISON! Le bonheur[...]

Pages féminines d’un autre temps…Les sourcils vous ne froncerez jamais

Autres temps, autres mœurs ? Peut-être pas tant que cela finalement ! ***** POUR ACQUÉRIR LA BEAUTÉ LES SOINS DU VISAGE  LE FRONCEMENT DES SOURCILS DONNE UNE EXPRESSION DURE À LA PHYSIONOMIE  (Écrit spécialement pour le « Petite Journal » par Ninon) Si vous[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.