Pages féminines d’un autre temps…Leçons de séduction (Prise 2)

Crédit: Pexels

Ouf!

Que dire de plus?

*****

LES SECRETS DU CHARME

QUEL GENRE DE FEMMES LES HOMMES PRÉFÈRENT-ILS? 

Laissez l’homme jouer le rôle de protecteur – Aux heures de découragement.

***

Une princesse, qui fut aussi une poétesse, Marie de France, écrivit au XVième siècle un lai, c’est-à-dire une poésie, intitulée « Le Chèvre-feuille ». Elle rappelait que le chevrefeuille, nouant au coudrier sa feuille, ne fait plus qu’un avec lui et ne peut plus en être séparé. Et cette poésie était symbolique, chèvrefeuille et coudrier représentant la femme et l’homme qui, dans l’amour, ne doivent plus faire qu’un.

Tel doit bien être en effet le caractère de cette union, et les siècles qui ont passé n’y changent rien. 

ILLUSIONS À ENTRETENIR

On peut se demander si les hommes d’aujourd’hui ne préfèrent par la femme indépendante, apte à gagner sa vie? Erreur; l’homme aime la femme qui lui doit beaucoup, et qui cherche auprès de lui sa protection. La vanité masculine en est flattée. D’ailleurs, d’une manière générale, on s’attache aux gens à qui l’on fait du bien et qui vous doivent quelque chose. Donnez donc aux hommes au moins l’illusion que vous les admirez et qu’ils vous protègent. À celui qui vous aime donnez l’impression que vous lui devez votre bonheur. Il sera rempli de joie – d’orgueil aussi un peu – et vous en sera reconnaissant.

Et si les circonstances vous obligent à travailler dehors, à gagner votre vie, et vous rendent indépendante, ne le faites pas sonner trop haut. Soyez toujours un peu comme une petite fille auprès d’un grand garçon. D’ailleurs, le rôle que nous vous proposons est agréable à tenir, puisqu’il s’agit dans une large mesure de se faire guider, soigner, dorloter. 

VANITÉ MASCULINE

De petites concessions laisseront croire à l’homme qui vous accompagne qu’il est le maître de la situation. Mais en même temps, tenez compte des autres observations que voici :

L’homme est fier de vous protéger. Il est aussi fier de vous montrer.

Donnez de vous une aussi bonne idée que possible, et votre cavalier sera enchanté d’être en compagnie d’une personne aussi belle, aussi bien habillée, aussi intelligente et aussi agréable. « Ce trésor est à moi, semblera-t-il dire, j’en ai fait la conquête ». Sa vanité sera flattée. 

Ensuite, s’il est bon de faire de l’homme votre soutien, il est bon aussi de ne pas être pour lui un poids mort. Encouragez-le. Il y a des hommes qui doutent d’eux-mêmes, et cela arrive aux meilleurs, aux heures de lassitude. Si à ce moment ils ont près d’eux une compagne prête à les réconforter, à leur rendre confiance, cela leur sera infiniment précieux. Et de cela aussi ils seront infiniment reconnaissants.

En sommes les filles d’Ève doivent être psychologues. Mais elles ont toutes une finesse naturelle qui les aide beaucoup dans cette tâche. Et pour peu qu’à ces dons elles ajoutent un peu de bonne volonté et d’adresse, elles sont maîtresses de la situation. Le plus souvent, les hommes sont ce que les femmes font.

(Le Petit Journal, dimanche 13 mai 1934,

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...Des hanches qui doivent être féminines

MESDAMES, VOS HANCHES DOIVENT ÊTRE FÉMININES Les possibilités de la culture physique dans la transformation des différentes parties du corps sont aujourd’hui fort heureusement de plus en plus reconnues. À celles de mes lectrices qui auraient encore quelques[...]

Pages féminines d'un autre temps...De l'art de conserver son prestige aux yeux de son mari

L’ART DE CONSERVER SON PRESTIGE AUX YEUX DE SON MARI, EN EMPLOYANT QUELQUES PETITS TRUCS DE COQUETTERIE Tenir sa mise en plis en bon état, en refaire les boucles au besoin, porter un filet pour maintenir[...]

Pages féminines d'un autre temps...Messieurs, êtes-vous un bon mari?

Hum! En lisant les vieux journaux, j'ai comme l'impression que ce n'est pas d'hier qu'on était pas mal moins exigeants envers les hommes qu'envers les femmes... Alors qu'en début de semaine, je partageais avec vous les trente[...]

Retour dans le temps, prise 4

Photo: IStockAux prises avec une laryngite, j'en ai profité pour remettre le nez, hier, dans mes vieux journaux... Est-ce que cela m'a remonté le moral ? Hum... Pas certaine ;-)  [...]

Pages féminines d'un autre temps...De la science exacte des causes du divorces dans les années vingts

  Et si la principale cause des divorces c'était votre mauvais caractère mesdames? Ou encore, votre (fausse?) impression d'être l'égale de votre homme ? Ou plus simplement? À cause de la prohibition ! (rien de moins!) ? En 1928, un[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.