Pages féminines d’un autre temps…Les bonnes manières

LES BONNES MANIÈRES POUR GOÛTER SEULE

Il est admis qu’une femme peut goûter seule dans un salon de thé; mais elle doit choisir avec soin la maison où elle s’attablera. Si une jeune femme prend le thé avec un homme, c’est elle qui choisira les gâteaux à son goût. Si madame arrive la première, elle commande tout de suite le thé; monsieur, au contraire, attendra la venue de sa compagne.

Voici enfin un conseil de savoir-vivre: servez-vous de votre cuillère pour vous assurer si votre thé ou votre café est assez sucré, mais ne buvez jamais tout le contenu de votre tasse à même la cuillère. Même s’il est trop chaud, il faut laisser le breuvage se refroidir sans le sucer bruyamment. Déposez toujours votre cuillère dans la soucoupe avant de porter votre tasse aux lèvres.

(Le Petit Journal, 6 octobre 1935)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...De la science exacte des causes du divorces dans les années vingts

  Et si la principale cause des divorces c'était votre mauvais caractère mesdames? Ou encore, votre (fausse?) impression d'être l'égale de votre homme ? Ou plus simplement? À cause de la prohibition ! (rien de moins!) ? En 1928, un[...]

Pages féminines d'un autre temps...Hommes et femmes, chacun à sa place

Parfois vous vous dites que c'était tellement mieux dans le bon vieux temps? Attendez de lire ce vieil article ! Je parie que la nostalgie vous passera ! ***** Elle veut un mari, pas un serviteur Vous voulez briser[...]

Retour dans le temps, prise 5 ou de l'Art de la conversation au temps de l'avant-guerre

Crédit: IStockComplètement flagada la madame ! (comme quoi, ce n'est pas parce qu'on manque de vigueur qu'on ne prend pas la peine de chercher si un mot existe vraiment n'est-ce pas ?)...Mais quoi qu'il en[...]

Pages féminines d'un autre temps...Madame, êtes-vous une bonne épouse?

Le secret du bonheur dans un couple? En 1936, on dévoilait les secrets de cette «recette magique» visant à nous assurer d'être une bonne (et parfaite?) épouse ! Mesdames, prenons des notes ! Ici, la recette en[...]

Traité culinaire à l'usage des femmes tristes - de l'art de jouer du regard

C'est probablement un secret de Polichinelle que ma bibliothèque regorge de livres aux titres les plus improbables, sur les sujets les plus contradictoires. La vérité c'est que j'aime les livres et que je suis curieuse[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.