Pages féminines d’un autre temps…Les secrets du charme

LES SECRETS DU CHARME

LA SÉDUCTION DES ATTITUDES GRACIEUSES

Importance de la pose et de la démarche – Le bon goût est dans la simplicité

Nous disions dimanche dernier que le charme, grâce èa quoi l’on séduit et grâce à quoi l’on réussit, peut s’acquérir et se développer. Il existe pour cela de véritables recettes, que l’on peut employer avec un peu de volonté et de persévérance. Et nous nous sommes efforcés de montrer à nos lectrices comment on augmente par la courtoisie son attrait, comment de menus procédés de gentillesse nous aident à réussir en société. Poursuivons cet examen, et l’étude de ces secrets si précieux.

ENSEIGNEZ-LE AUX ENFANTS

Avez-vous songé combien les attitudes, les poses de notre corps, peuvent exercer une bonne ou une mauvaise influence sur les jugements des autres? D’abord une belle santé, s’extériorisant par le visage et par tout le corps à de fortes chances de plaire. Les hommes aiment une femme saine, et ils ont raison. La bonne santé (qui se cultive comme autre chose par un régime raisonnable) facilite la bonne tenue.

Une femme qui se traînerait, toujours languide, n’attirerait guère. Celle au contraire qui se tient vaillante sur ses jambes et dont la démarche est alerte, trouve plus facilement bon accueil, qu’elle souhaite un emploi ou l’amour d’un homme. On peut remarquer d’ailleurs que des observations analogues s’appliqueront tout aussi bien aux messieurs. Aussi, mesdames les mamans, enseignez à vous enfants, garçons et filles, pour l’avenir, l’importance d’une bonne tenue.

SIMPLICITÉ DES GESTES

Étudiez même vos gestes, de façon à ce qu’ils paraissent bien équilibrés. Évitez qu’ils soient désordonnés, et aussi qu’ils soient affectés. Dans cette étude, c’est la simplicité qu’il faut chercher, une simplicité de bon goût. Chez la femme, plus encore que chez l’homme, on n’aime pas des gesticulations impulsives. Ne trahissez jamais d’impatience.

On attribue la réussite d’Ina Claire à la gracieuse et parfaite simplicité de ses gestes, de son allure, qu’elle soit au repos, qu’elle marche, qu’elle s’amuse. Max Reinhardt lui a rendu hommage qu’elle attirait naturellement par ses poses l’idéal qu’un metteur en scène vraiment artiste recherche. Et rien n’est moins affecté que les manières d’Ina Claire. Si vous vous sentez loin de cette jolie simplicité, efforcez-vous de l’acquérir. Observez vos mouvements, votre démarche. Contraignez votre nervosité. Là encore, l’entrainement fera naître une habitude. Vous aurez fait un nouveau pas vers l’acquisition définitive de la vertu tant souhaitée: le charme. Et nous vous donneront dans d’autres articles d’autres recettes, aussi simples mais aussi importantes, dont l’observation doit assurer votre réussite. À dimanche.

(À suivre)

(Le Petit journal, dimanche 29 avril 1934, page 39)

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...Mesdemoiselles, la curiosité est un vilain défaut

ENTRE NOUS MADAME... La Curiosité La curiosité est un abominable défaut ou une qualité fine et précieuse. Ce défaut, est à déplorer chez l'enfant et l'adolescente, chez la jeune fille il est encore plus exécrable. Manie de scruter,[...]

Pages féminines d'un autre temps...Les proportions idéales

Et non, ce n'est pas d'hier qu'on enferme les femmes dans ce corset d'un idéal de beauté presque aussi inatteignable que la quête du Saint-Graäl... Aussi, mesdames tenons-nous le pour dit ! Nous, femmes modernes, n'avons aucune[...]

Pages féminines d'un autre temps...Monsieur, êtes-vous un coureur de dot?

Vous pensiez que je ne me passionnais que pour les vieilles coupures de presse au féminin ? Un plaisir coupable auquel je m'adonne - c'est maintenant devenu une tradition! - tous les vendredis ? Détrompez-vous ![...]

Pages féminines d'un autre temps...À propos du mariage

À PROPOS DU MARIAGE Souvenez-vous du héron... Il faut prêter une oreille attentive aux propos de certaines jeunes filles, douées par la nature de quelque beauté: - Moi, dit l'une, je n'épouserai qu'un homme qui aura une superbe[...]

Pages féminines d'un autre temps...Les différents conjugaux

À la recherche du bonheur pour gens mariés Mauvais caractère; la grande cause des différents conjugaux Les neuf-dixième des malentendus conjugaux sont causés par le caractère. Dans ce siècle de "jazz" ou les femmes sont plus indépendantes[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.