Pages féminines d’un autre temps…L’hygiène de la femme professeur en 1913

Pixabay

Hier, sur la page Facebook des Chroniques d’une cinglée, je vous partageais ce contrat qui était offert aux institutrices québécoises dans les années vingts….

Puis voilà que, internet regorgeant de trésors, j’ai mis la main sur ce petit guide traitant de «L’Hygiène de la femme professeur, un guide pratique à l’usage de toutes les femmes qui font dans l’enseignement»… publié en 1913.

Un pur régal !

«Il peut sembler inutile – voire blessant – de recommander aux enseignantes qui doivent être des éducatrices au point de vue de l’hygiène – de pratiquer elles-mêmes une hygiène individuelle minutieuse…je ne crois pas cependant qu’il soit inutile d’insister sur ce point.

On fait généralement une toilette complète – ou à peu près – une fois ou deux par semaine au maximum. 

Ce n’est point suffisant et les enseignantes doivent savoir que, au point de vue de leur santé générale et particulièrement au point de vue de leur hygiène nerveuse, la toilette journalière complète doit être la règle parce qu’elle est l’occasion de pratiques d’hydrothérapie très simples, excellentes pour des intellectuelles. Dans les écoles normales, on laisse généralement une demi-heure avant le coucher pour la toilette du soir, une demi-heure le matin pour la toilette du jour. Ce temps est largement suffisant pour une toilette soignée si les élèves maîtresses ne l’emploient pas à d’autres occupations comme cela arrive souvent.» (Pages 31, 32)

À noter qu’un chapitre complet est consacré à l’hygiène génitale de la demoiselle… Comme quoi, on est jamais trop préparées !

Du bonbon !

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...Madame, êtes-vous une bonne épouse?

Le secret du bonheur dans un couple? En 1936, on dévoilait les secrets de cette «recette magique» visant à nous assurer d'être une bonne (et parfaite?) épouse ! Mesdames, prenons des notes ! Ici, la recette en[...]

Pages féminines d'un autre temps...Ode au prince charmant

Juste destinés aux femmes les injonctions de perfection ? Oh que non ! Même le prince charmant lui-même goûtait à cette médecine  en 1934! ***** MONSIEUR, SOYEZ UN PRINCE CHARMANT À quoi rêvent les jeunes filles? Nous pouvons réaliser ce[...]

Pages féminines d'un autre temps...La femme qu'on ne doit pas épouser

Lire de vieux journaux, ça a toujours cet effet de faire ma journée ! Ici, dans Le Petit journal du 13 février 1955, l'un des «meilleurs psychologues français» met en garde les hommes sur les[...]

Retour dans le temps, prise 14... ou l'Art du savoir vivre

  Une très vieille photo trouvée dans un marché aux puces... Enfin vendredi ! Et avec lui, l'arrivée de vacances vraiment tellement attendues !  Pour terminer la semaine de façon légère, j'ai donc décidé de vous présenter l'extrait[...]

Pages féminines d'un autre temps...Femmes débiles, soignez-vous !

Lire les vieux journaux, je l'avoue, c'est mon plaisir coupable. Pour les trouvailles qu'on y fait, mais surtout, pour tout ce qu'on y apprend... Par exemple ? Qu'il y eut une époque pendant laquelle l'un des produits[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*