Pages féminines d’un autre temps…Messieurs, c’est votre tour!

À force de lire ces perles que je déniche parmi les vieilles pages de papier jauni et qui, toutes ne semblent s’adresser qu’aux dames, vous vous pensiez, Messieurs, épargnés par les règles entourant votre fréquentation des dames ?

Détrompez-vous !

Voici les fabuleux conseils qu’on adressait au futurs époux dans les années 30.

*****

D’époux à époux

N’oubliez pas qu’une fois marié la seule attitude raisonnable consiste à tirer le meilleur parti de votre situation. Si votre moitié a des défauts, faites de votre mieux pour les ignorer. Vous n’êtes probablement pas parfait non plus.

Ne traitez pas votre femme avec indifférence. Elle fut un jour unique au monde. Quelques compliments feront merveille et raviveront la flamme.

N’exigez évidemment pas la perfection. Les conjoints parfaits n’existent pas. Ce serait d’un ennui! Donc ne vous plaignez pas des éventuelles insuffisances de votre épouse.

Ne vous comportez pas non plus comme son seigneur et maître. Peut-être vous considère-t-elle ainsi, mais, quoi qu’il en soit, elle n’appréciera pas que vous le lui rappeliez constamment. Même si elle souhaite être dirigée, elle préférera vous entendre parler de partenariat.

Si vous désirez une réelle compagne, qui s’intéresse à tout ce que vous faites, ne lui cachez rien. Dites-lui ou vous allez, ce que vous avez vu, ce que vous avez fait. Si elle a l’impression d’être une intruse, vous finirez par vous éloigner l’un de l’autre.

Ne devenez pas le genre d’époux n’ayant pas une minute à consacrer à sa femme. Si vous travaillez toute la journée et l’abandonnez le soir, elle finira pas se lasser et il ne vous restera plus que vos larmes pour pleurer. Adoptez certains de ses loisirs et vous passerez quelques bons moments ensemble.

Les femmes n’ont pas nécessairement la même conception des choses que les maris. Votre épouse a son propre point de vue, vous le vôtre. Par conséquent, si vous êtes persuadés que quelque chose est noir, ne vous étonnez pas si elle le voit blanc. Ne vous énervez surtout pas, même si elle dit des inepties. Acceptez simplement de ne pas être d’accord.

Pas de finasseries ou, pour appeler un chat un chat, de mensonges. Les femmes ont une formidable intuition pour déceler les entorses à la réalité. Bien qu’assez enclines à en faire elles-mêmes, elles ne supportent pas que les hommes s’y essayent. Leur mentir est un signe de faiblesse, et elles considèrent la faiblesse des hommes comme un crime.

Comment être un bon époux», Première publication sous le titre «Do’s and Don’ts for Husbands», 1936, pages 11 à 13)

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autres temps...Comme les esquimaux

Oh que ça fait envie ! ****** Ce qui se passe chez nos voisins du grand Nord LA SOLUTION DU DIVORCE CHEZ LES ESQUIMAUX *** Ils sont fidèles à leur première épouse, qui demeure à l’iglou et participe au travail[...]

Pages féminines d'un autre temps...Conseils destinés aux fumeuses

CONSEILS À MADEMOISELLE Fumeuses! Venue de l'étranger, cette coutume est peu à peu entrée dans nos mœurs et la femme qui fume n'est point, à l'heure actuelle, une exception. Pourtant, prenez-y garde, Mademoiselle, la fumée altère la[...]

Pages féminines d'un autre temps... Savoir se taire

SAVEZ-VOUS VOUS TAIRE? Répondez-vous à chaque question par oui quand vous êtes nettement affirmative, par oui-non quand vous êtes dubitative, par non quand votre réponse est spontanément dubitative?  Si «oui» obtient la majorité, nos félicitations, si c’est[...]

Pages féminines d'un autre temps...Leçons de séduction (Prise 3)

LES SECRETS DU CHARME QUELLE ATMOSPHÈRE CRÉER AU FOYER ?  On rentre chez soi pour se reposer – Les petits ennuis domestiques *** On nous demande d’examiner dans cette série d’articles le cas de la femme mariée, et le[...]

Pages féminines d'un autre temps...De l'importance des petits soins pour la beauté d'une femme

Je suis toujours un peu mystifiée devant toutes ces idioties que, de tous temps, on a raconté aux femmes pour que celles-ci puissent prétendre à la beauté...   Hier,...comme aujourd'hui! ***** POUR ÊTRE BELLE, IL FAUT QU’UNE FEMME[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.