Pages féminines d’un autre temps…Soyez belles après 40 ans

Pixabay

Mesdames, tenons-nous le pour dit ! Pour être belles après 40 ans, il nous faut être nous-même…. mais pas trop !

Mais surtout, porter un bon corset. Et ne pas être trop voyantes !

En bref ! Ayez votre âge ! Mais prenez garde de le paraître !

******

SOYEZ BELLES APRÈS 40 ANS

C’est un homme qui a dit : «La vie commence à 40 ans», et c’est aux femmes de le prouver. Les femmes d’âge moyen (quelle horrible expression) doivent s’étudier afin, tout d’abord, de ne pas grossir, car en perdant leur ligne, elles perdront tout ce qui les rend attirantes et intéressantes.

Croyez-moi lorsque je vous dis que la femme de 40 ans n’a pas à craindre d’être rejetée hors cadres. N’oubliez pas que c’est une femme de cet âge qui fut l’objet d’un des plus beaux romans d’amour de tous les temps et qui faillit bouleverser un Empire. N’est-ce pas assez pour donner confiance en cela à toutes les femmes de quarante ans du monde?

C’est le moment où les femmes sont vraiment intéressantes, où elles sont gracieuses, charmantes et tous les jours, la preuve en est donnée. Et après tout, qu’est-ce que l’âge? Ce ne sont assurément pas les années entassées, et que vous ayez 40, 50 ou 60 ans, n’en soyez pas contrites.  D’abord, vous n’y pouvez rien, et ensuite par l’usage de bons cosmétiques, le port d’un bon corset, de vêtements bien choisis, et par le contrôle de votre nourriture, le tout joint au sens commun, vous changerez totalement votre apparence.

Ayez votre âge mais ne le paraissez pas. Ceci est le meilleur conseil que nous puissions donner à une femme de 40 ans. Soyez très particulière dans le choix de votre corset. Il est bien entendu que vous n’aurez pas l’apparence d’une fillette de 16 ans, mais je suis sûre que vous avez trop d’esprit pour y tâcher. Telle que vous êtes, vous pouvez être la femme la plus charmante du monde.

Aujourd’hui, la femme d’âge moyen est celle dont la carrière est faite, qu’elle soit demeurée la reine de son foyer.  Ses enfants sont élevés et elle a le devoir d’être jolie pour eux.  De plus, les affaires civiques et charitables bénéficient de ses connaissances, de son bon sens.

Pour être jolie, il faut bien se connaître, et pour se bien connaître, il faut savoir se regarder. Ayez un grand miroir, et examinez-vous soigneusement, de face, de profil, de trois-quarts. Vous verrez alors exactement ce qui vous manque, ce qu’il vous faut.

Soyez impitoyables avec vous-même, ne vous passez rien.

Rendez-vous exactement compte de l’état de votre taille, de votre visage, de vos cheveux. Si ces derniers sont gris, je vous en prie, ne les teignez pas. Par exemple, soignez-les, brossez-les, lavez-les souvent, ils seront votre couronne de gloire.

Cherchez une bonne crème à nettoyer. Quand vous l’aurez trouvée, employez-la régulièrement. Donnez un masque stimulant au moins une fois par semaine. SI votre peau est sèche, employez une bonne crème nourrissante. Les femmes de 40 ans ou plus ont rarement la peau grasse, mais si toutefois, tel est votre cas, voici un conseil. Employez une bonne lotion astringente et une crème adoucissante. Employez une crème évanescente pour fixer la poudre et donner à votre maquillage un aspect velouté et égal. Choisissez vos teintes de poudre avec le plus grand soin. Les teintes claires ne sont pas pour vous, parce qu’elles soulignent les rides. Choisissez toujours une teinte de poudre un ton plus foncé que votre peau.

Faites bien attention à votre poids. Vous savez quand votre surplus est devenu exagéré. Contrôlez votre nourriture, ce qui ne pourra que vous tenir en bonne santé et vous aider à perdre le surplus d’embonpoint, ennemi cruel de votre beauté. Et faites de l’exercice! Mais n’en faites que guidées par un expert, car l’exagération peut vous être très nuisible.

Au point de vue des vêtements, vous serez moins embarrassées. Les créateurs de modèles se rendent de plus en plus compte que la femme de 40 ans mérite leur attention, aussi font-ils pour elle de très jolies choses, prévues tout exprès pour vous. Les couleurs et la ligne y sont de toute première importance, de même que l’ajustement. Si vous êtes grosse, ne portez pas des robes ajustées, qui vous boudinent et soulignent tout ce qu’il faudrait dissimuler. Mais ne tombez pas dans l’excès contraire, de façon à ce que vos robes ressemblent à une tente, flottant autour de vous. Il vous faut trouver la note juste et votre couturière, votre vendeuse, si elles sont consciencieuses, vous aideront. Choisissez des chapeaux qui aient une certaine dignité. Les petits chapeaux de fleurs, perchés sur le coin de la tête ne sont pas pour vous, même si vous paraissez moins de 40 ans. Il faut en avoir 18 pour qu’ils aient l’air fin. Les chapeaux qui vous iront sont ceux qui coiffent et qui n’ont rien de voyant, ni côté couleur, ni côté garniture.

Et c’est ainsi que vous serez attrayantes et charmantes.

(Le Petit Journal, 31 mars 1940)

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Pages féminines d'un autre temps...Une agence pour éprouver les fiancés

Agence extraordinaire pour «éprouver» les fiancés! Dans le but de protéger les jeunes filles, quelques femmes font la chasse aux «Don Juan» BUCAREST, 31 décembre 1938 - Mon agence, Monsieur n'a pas pour but la découverte de[...]

Pages féminines d'un autre temps...Les dix commandements qui Messieurs, feront de vous un bon époux cette année

Hier, je vous donnais les dix résolutions de début d'année s'adressant aux femmes, telles que publiées dans le journal au début de 1963? Voici la version s'adressant aux Messieurs ! Et je vous préviens, c'est assez fascinant[...]

Pages féminines d'un autre temps...Belle pour recevoir

POUR RECEVOIR, AYEZ UN VISAGE REPOSÉ *** Vous allez toutes, mes chères lectrices, recevoir ou aller chez des amis, en ces jours de Pâques. J'ai pensé qu'il vous serait agréable que je vous rappelle quelques conseils. Songez à[...]

Pages féminines d'un autre temps...Madame, faites entrer le bonheur chez-vous!

Une pilule du bonheur ? Pourquoi pas ? Mais en tombant sur ce vieil article du Photo-Journal du 11 février 1961, je me questionne... Qu'est-ce que c'est supposé soigner ? ***** MADAME...FAITES ENTRER LE BONHEUR DANS VOTRE MAISON! Le bonheur[...]

Retour dans le temps... Qu'est-ce qu'une belle femme ?

  Vous vous souvenez ? L'été dernier je mettais parfois en ligne de petites trouvailles pouvant donner un aperçu de ce que l'on pouvait trouver dans les pages dites féminines, d'un autre temps? Et bien voilà que[...]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*