Par Riverside je me suis laissée aspirer…et inspirer

Ce matin, en venant au travail les écouteurs bien calés sur les oreilles, je me suis mise à écouter cette chanson en boucle, comme il m’arrive parfois de le faire.

Et, un peu comme si je m’étais laissée prendre dans les filets de quelques mélodies…j’ai eu comme le sentiment de me dissoudre…

Parfois, je me dis que même si nous sommes tous un peu différents, nous sommes un peu étrangement tous un peu pareils en même temps.

Aussi, que ce soit pour écrire, peindre, inventer, créer, on a tous cet élément déclencheur qui un peu comme une étincelle vient allumer le feu de l’inspiration. Pour ma part, la musique vient me chercher d’une façon incroyable! Parfois même, ce sont des dizaines de billets à écrire qui jaillissent littéralement dans ma tête.

Et vous ? Qu’est-ce qui vous allume?

Partagez avec vos proches!

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Francesca Woodman à la Fondation Henri Cartier-Bresson de Paris

J'ai toujours été fascinée par ce genre de personnages issus d'un passé qui semble aujourd'hui révolu. De ceux qui dans certains cas, donnent à la limite ce sentiment d'avoir été littéralement tirés de quelques fictions.[...]

Un panier d'étoiles pour la route

J'avais déjà abordé le sujet dans une chronique le printemps dernier, alors que je parlais du fait qu'une quantité incroyable de personnes passait dans nos vies, une infime minorité d'entre elles ayant le potentiel d'y[...]

Une apparition, Sophie Fontanel

J'avais beaucoup aimé son livre «Grandir» lu il y a quelques années et dans lequel la journaliste de mode française Sophie Fontanel racontait ce moment, privé mais en même temps tellement universel, au cours duquel[...]

Hier encore, j'avais 20 ans

En décembre dernier, je vous racontais cette histoire de Peter Emshwiller, un écrivain, acteur et réalisateur de 56 ans qui, il y a une quarantaine d'années, quelques part dans les années 70, a eu cette[...]

À toi qui n'est pas encore né, Jacques Jacquard

Parfois, se promener sans but dans une bibliothèque, cela permet de belles découvertes. Comme celle que j'ai fait ces jours derniers en tombant sur un livre sorti il y a quelques années (2000), et dont je[...]

2 commentaires sur “Par Riverside je me suis laissée aspirer…et inspirer

  1. La musique m’a toujours allumé.
    Je nàurais jamais imaginé qu’à 70 ans, le silence l’allume tout autant.
    Le gôut d’écrire me prends toujours quand je circule en auto…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*