Parce qu’on ne peut vivre que d’écriture et d’eau fraîche !

Photo: Chroniques d’une cinglée

Ou lorsque la réalité nous rappelle à l’ordre ! Et qu’il faut se résoudre à sortir sa pelle plutôt..que sa plume !

 

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Changement de programme

Vouloir écrire un billet sur le coin du comptoir de cuisine un samedi soir... Et se faire appeler par Skype, en provenance du salon, parce qu'on nous attend pour aller écouter un film! Pas facile la vie[...]

Chacun cherche son île

En janvier, c'est connu, le froid semble capable à lui seul de geler même les neurones les plus résistantes! Qui n'a jamais ressenti cette envie presque irrépressible de s'exiler qui nous prend alors ? Au bout[...]

Retour à l'anormal

Il y a des moments de vie pendant lesquels je me dis qu'il vaut parfois mieux cesser d'essayer d'avoir prise sur son environnement, et s’asseoir un petit moment. Parce que clairement, on a l'impression de se[...]

Mots(Rosité)

Je suis ces jours-ci un peu comme ces grands timides De ceux qui n'osent pas trop approcher de l'objet de leur convoitise. De crainte d'être rejeté. Ou tout simplement... ...pas tout à fait à la hauteur. Alors ? Cachée dans un[...]

Petit lexique à l’intention des hommes (et des femmes surtout!) ou quand tout n’est qu’une question de langage

Mon dernier billet vous aura peut-être fait rire (un peu !) si vous êtes une femme. Ou ? Découragé (pas mal!), si vous êtes un homme. C'est selon ! Un ami à qui je racontais ma théorie[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.