Paris m’attend

Ces jours-ci, je suis stressée comme je ne me souviens pas l’avoir été depuis longtemps.

C’est que demain, je prends l’avion. Pour Paris. Seule.

Ceci alors que je ne suis justement pas partie seule en voyage depuis plus de vingts ans.

Et comme il n’y a pas de hasard, c’était en 2001. À Paris aussi.

La vérité c’est que j’aurais eu au moins un million de raisons de reporter mon projet.

Vous savez! Pandémie, incertitude, hausse du coût de la vie, une famille que je laisse derrière moi, la peur de l’inconnu, de me faire voler mon passeport, que mon avion s’écrase, que la situation internationale périclite, de me perdre,… Dans l’ordre et dans le désordre, Alouette!

La liste est longue. Et là-dessus, je vous le garantie, mon imagination est sans limite!

Mais voilà, je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, ces deux dernières années, je les aies trouvées infiniment pénibles et ce, à divers niveaux.

Et puis surtout, j’ai réalisé une chose. Une certitude en fait qui ne cesse de tourner en boucle dans ma tête depuis des semaines. Celle qu’entre le 23 et le 24 février dernier, pour les Ukrainiens ça a été l’équivalent de la fin du monde. La fin de leur monde et de leurs certitudes.

Bref! Je me suis dit que pandémie ou pas, qu’incertitude ou pas, que peu importe que demain puisse sembler un peu effrayant, tout peut changer en une nuit. Et que pour l’heure je suis encore vivante.

Je me suis acheté un billet d’avion pour Paris. J’ai réservé un hôtel, des visites pour voir des expositions dans des musées. J’ai cherché sur internet toutes les belles murales que je pourrais voir et photographier, les expériences que je pourrais vivre, …

Et puis voilà!

Depuis hier, je suis hyper angoissée. J’ai peur de tout ce qui pourrait mal se passer.

Mais je ne peux plus reculer. Mon avion – et Paris! – m’attendent!

2 réponses sur “Paris m’attend”

  1. Je sais exactement comment tu te sens! J’ai vécu la même chose les trois fois où je suis partie en voyage seule, à Paris également. Déjà que j’ai un trouble anxieux, les jours précédant le départ étaient pénibles! J’avais pourtant un avantage puisque j’ai vécu quelques mois là-bas quand j’étais plus jeune et j’ai une amie qui m’attend et m’héberge chaque fois. Mais comme tu dis, notre vie peut changer en une seule nuit alors autant vivre intensément.

    Je suis certaine que tout va très bien se passer et je te souhaite un très beau voyage.

    1. Merci Isabelle pour tes bons mots! Je reviens tout juste de Paris et j’ai réalisé combien les deux dernières années ont laissé des traces. Je n’étais pas particulièrement anxieuse avant mais le soir du départ, j’ai fait une crise de panique et je n’ai pas pu monter dans l’avion. Heureusement, je n’ai pas voulu rester sur cette note et je me suis reprise le lendemain. Je n’aurais pas su ce que j’aurais manqué si je n’étais pas pas passée par dessus mon anxiété. Quel merveilleux voyage! On a bien besoin de se sentir vivant et normal de nouveau!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email