Petit éloge de l’ennui

 

Crédit: IStock

N’avez-vous pas vous aussi cette impression de courir à toutes heures du jour ? De ne jamais vous arrêter mais, de paradoxalement avoir cette impression de n’en faire jamais assez ?

Moi si !

Et je ne suis pas la seule à ce qu’il semble, alors que certaines études tendent à démontrer, comme le mentionnent certains articles, que même nos enfants sont hantés par l’anxiété et la performance !

Et ce…dès 5 ans !

Et pourtant, il m’arrive de me rappeler avec une pointe de nostalgie ces weekend de mon enfance, alors que les magasins et boutiques étaient fermés le dimanche (et c’est ici que j’ai l’impression d’être un dinosaure n’est-ce pas !). De ces longs après-midis ou nous ne savions plus quoi faire de notre peau tellement le temps semblait tout à coup se prolonger à l’infini, tel un élastique…

Ce à quoi, mes neveux et nièces répondraient sans doute «c’était dans l’ancien temps ça ma tantine !».

Hum…

N’en demeure pas moins que lorsque je suis tombée sur ce livre de l’auteure Odile Chabrillac, «Petit éloge de l’ennui», je n’ai pu m’empêcher de me dire que nous perdions peut-être au change dans cette éternelle fuite en avant…

Alors que de laisser notre esprit vagabonder, sans destination obligée, ça permet bien souvent de se connecter avec soi-même, de réfléchir et de s’identifier avec ce que l’on est plutôt qu’à ce que l’on fait…

Comme le disait Picasso, «Sans grande solitude, aucun travail sérieux n’est possible» n’est-ce pas ? Je serais tentée de le croire !

Le New-York Times parle des risques de la collaboration et du travail d’équipe à outrance. Le NewYorker quant à lui raconte que le brainstorming ne fonctionne pas… Et Wired nous dit pourquoi rêvasser est utile…

Et Le Figaro discute avec Mme Chabrillac de cet art de s’ennuyer…cet «espace de vacuité où l’on ne va pas avec plaisir, même s’il n’est ni triste ni mélancolique».

Alors pour ma part, je m’en vais de ce pas (lentement tout de même !)…m’ennuyer un peu 😉

Oups ! C’est déjà lundi !

Mais qu’importe ! On essaie ?

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Enfance

Une citation que j'ai adorée en lisant le livre Une enfance pour la vie de Mario Proulx... Et que j'ai envie de partager avec vous. Pour vous donner envie de le lire, en entier... Parce qu'à mon[...]

Des squelettes dans le placard

Les secrets de famille ont la vie dure…et pas que pour moi ! J’écoutais hier midi une entrevue radio qu’Alexandre Jardin donnait à l’animatrice Christiane Charrette en janvier dernier (la magie d’Internet !) dans laquelle il[...]

Sorcières, la puissance invaincue des femmes, Mona Chollet

«Inutile d'adhérer à WITCH. Si vous êtes une femme et que vous osez regarder à l'intérieur de vous-même, alors vous êtes une sorcière.» (-Manifeste de WITCH (Women's International Terrorist Conspiracy from Hell), New-York, 1968) Je ne[...]

Coup de coeur

40 ans, c’est pas facile.Voici un petit coup de coeur ! Une BD intitulée «Une année en quarantaine» qui bien sur, parle..de ce fabuleux monstre de la quarantaine ;-)Bonne lecture !

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert, Joël Dicker

Bien qu'il soit sorti depuis un certain temps déjà, La vérité sur l'Affaire Harry Quebert auquel je me suis attaquée en janvier dernier figure en bonne place parmi mes coups de cœur de l'année ! Pour[...]

6 commentaires sur “Petit éloge de l’ennui

  1. Nous sommes des êtres complexes. Nous passons notre temps à dire qu'il nous manque du temps pour faire ceci ou cela, mais nous disons, également, qu'on s'ennuie – surtout pour ma part – le dimanche.

    Le dimanche étant une journée où je n'ai ni cours, ni activités… pourtant, j'ai toujours hâte d'arriver à cette journée pour me consacrer à la lecture… Trouvez l'erreur.

    Bonne semaine Marie

    Dinosaure Marjo

    1. C'est bien vrai que nous avons bien souvent, de la difficulté à nous arrêter et surtout, à savoir profiter du moment. Mais il me semble aujourd'hui que lorsqu'on aime lire, on s'ennuie rarement 😉 Je te comprends donc tout à fiat d'être impatiente au dimanche. Pour lire !

      Bonne journée !

      Marie

  2. Très jeune j'ai déjà connu l'ennui.Surtout le dimanche après-midi quand papa et maman faisait la sieste….et nous obligeaient à faire de même.Papa était à l'extérieur pour la semaine pour son travail et on restait les trois enfants avec maman à s'ennuyer de papa. Plus tard après un divorce très difficle pour moi j'ai vécu beaucoup de solitude même si j'avais avec moi mon fils de dix ans. Aujourd'hui,après plusieurs années de célibat, je me sens très bien.Ma vie est juste assez remplie.Je fais des choix sur ce que j'ai le goût de faire. Il y a des jours où je recherche la solitude.cette « amie » est maintenant essentielle à ma vie. J'aime le monde mais je suis très contemplative aussi. La semaine de relâche arrive à grand pas et je vois déjà des parents se casser la tête pour planifier chacunes des activités. Même en vacance au chalet,je vois des parents épuisés de leur travail et se lever encore très tôt pour « organiser » la journée. Je trouve ça bien triste car il n'y a plus beaucoup de place à juste profiter du temps qui passe sans se sentir coupable.L'anxiété fait partie de la vie de plusieurs personnes. Déjà j'entends des gens dirent « vous allez faire quoi durant la relâche ». Je suis aussi une dinosaure et je vous salut gentiment. merci et bonne fin de journée Marie.

    1. Tout comme toi, je trouve terrible de remplir à pleine capacité nos journées lors de la semaine de relâche ! Pour ma part, ce sera ma première expérience de la chose début mars prochain et je n'ai qu'une envie, ne rien faire de la semaine ! Tout juste aller voir les canard avec mon fils, profiter du soleil de mars avec lui et prendre les journées un moment après l'autre. Mon mari ne sera pour sa part pas en vacances alors je compte bien profiter de ces journées avec mon fils qui lui aussi, a grandement besoin de sortir de la folie de la routine pour se détendre un peu !

      Bonne journée à vous !

      Marie

      1. A part ètat d’urgence exceptionnel….je ne me dèpèche jamais.. je fait ce que je veut: . ».bien faire » , en prenant le temps dont j’ai besoin pour le faire..sinon ..j’aurais pour risque..de le perdre.. Je m’ennuie….seulement avec des gens qui m’ennuient…..je ne crois pas qu’il existe un Art de s’ennuyer..car dans un tel cas l’Art lui mème n’existerait pas ! Picasso, bien èvidemment avait raison de dire ..qu’il faut ètre seul pour pouvoir faire un travail sèrieux…..Et celà n’est pas en contradiction avec ce que je viens d’ècrire prècèdemment.. ( Surtout pour un Peintre.) Ne prenez pas ombrage de mes propos.-Celà est ma façon de vivre et je suis ainsi…Tout le monde est diffèrent.. Mais un grand homme à dit .. » Il faut laisser du temps au temps.. » P.S…Votre temps est prècieux..èconomisez le.. Jacques Cohr..

        1. Bonjour ! C’est vrai que bien souvent, nous mettons nous même de la pression sur notre temps disponible en en acceptant trop. C’est bien de pouvoir dire non également. Parfois.

          Bonne journée et merci d’être passé ici !!

          Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.