Redevenir poussière

Je sais, ça semble fou ! 

Et pourtant, lorsque j’ai réalisé que mon père était né tout juste un an presque jour pour jour après la mort tragique de son frère qui a 14 ans, était tombé dans une scie à bois, laissant son cœur, au propre comme au figuré, dans les mains de leur père et condamnant leur mère à un deuil qu’elle ne ferait au final jamais, j’ai compris que mon père n’eut sans doute jamais le droit d’avoir sa place, confronté à cette obligation d’être aussi parfait que ce frère désormais insurpassable. Parce que parti trop tôt…

Se peut-il alors que mon père ait compris cela ? Et qu’il se soit dès lors acharné, sa vie durant, à ressembler le moins possible à son frère ? Allant jusqu’au pire pour s’en assurer ?

Bien sûr, je n’en sais absolument rien ! Mais j’essaie de me mettre à sa place et c’est là la seule explication dans laquelle j’aie trouvé un quelconque sens…

Et puis, mes parents, mon père et ma mère, n’ont dans les faits été mariés que trois ans environ… en passant sans doute la moitié séparés. Lui, décédant alors que je venais tout juste d’avoir 10 ans. Entre les deux, la période de leur mariage et la mort de mon père, des années de lutte, au propre comme au figuré, lui la battant et elle, se battant pour nous garder…et rester en vie. Mais aussi, un mariage déclaré nul par Paul VI, le Pape de l’époque. Non pas parce que ce mariage ne fut pas consommé bien sûr (il semble en effet qu’il le fut au moins trois fois !), mais pour d’autres raisons que je n’expliquerai pas ici…

Lorsque mon père est décédé, parce qu’il n’avait jamais payé un sous de pension pour ses trois enfants, il fut déclaré en cours que ma mère ne pouvait pas prouver que nous étions les enfants de mon père ! Dans les faits, même s’il avait signé au moment de nos naissances, parce que n’ayant jamais versé un sous pour nous, c’est un peu comme s’il ne nous avait pas reconnus… Mais comme rien n’est jamais banal dans ma famille, cela ne m’a pas empêchée de toucher une rente d’orpheline du gouvernement…jusqu’à 21 ans ! Comme quoi, si lui n’était pas mon père selon la Loi, cette même loi me reconnaissait moi comme son orpheline !!!

Enfin bref ! Les parents de mon père (mes grands-parents), selon toutes vraisemblances, ont été les bénéficiaires des assurances et nous n’eûmes rien. Ce sont eux qui se sont par conséquent occupés d’organiser les funérailles et de la mise en terre, tache qu’ils réglèrent de façon assez simple finalement, puisqu’ils mirent mon père ….dans une fosse commune.

Voici donc l’histoire de cet homme qui ne vint pas au monde, ne se maria pas, n’eut pas d’enfants et repose depuis dans un trou, sans plaque d’identité….

Mon père.

Suivez et aimez nous:

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Comme un grand coup de tonnerre

La vie est courte. Ça, nous le savons tous pour avoir entendu ou lu cette affirmation quelque part, un jour ou l'autre n'est-ce pas ? Mais, un peu dramatiquement, on l'oublie... Jusqu'à ce que la vie nous[...]

Dernier regard

Voilà arrivé le Jour J, date à laquelle je vous avais promis ma dernière chronique... non sans une pointe de nostalgie je vous assure! Ainsi, si j'ai bien sur pensé à diverses options de fins pour[...]

Renouveau

En vacances cette semaine, je me suis permis de me replonger dans la lecture de l'un de ces livres qui n'attendent que mon bon vouloir, patientant sur ma table de chevet dans l'attente que je[...]

Le début de la fin avant...le recommencement

Il y a des jours comme ça, j'imagine ! De ceux ou le déni n'est plus possible. Et cela, malgré toute l'énergie que vous pouvez (ou avez pu) mettre à l'ignorer! Dans le genre «grand rappel de[...]

Rupture

« Ainsi, tu es vraiment déterminée à commettre un suicide blogual » m’a dit Karla, lorsqu’elle s’est empressée de me téléphoner, quelques minutes seulement après que j’eus mis en ligne ma dernière chronique. Car voyez-vous,[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.