Retour de chaque chose à sa juste place

Pexels

Mais n’allez surtout pas croire que mon couple soit menacé ! Bien au contraire !

Car si j’en parle aujourd’hui c’est que d’une part toute cette histoire fait maintenant partie du passé. Et que d’une façon plus significative à mon avis c’est, non pas ce qui aurait pu arriver (car il n’est rien arrivé du tout finalement !) mais bien de découvrir qu’alors qu’on se pensait au-dessus de certaines choses en tant que couples, nous sommes finalement deux humains qui ont choisi de partager et de créer quelque chose à deux.

Et qu’en tant que tel, il faut éviter de se prendre pour acquis. Soi-même tout comme la personne avec qui on a choisi de partager notre vie. Et c’est peut-être là je pense que le défi du mariage prend tout son sens contrairement à nos débuts de couples ou il était facile alors pour les deux adultes que nous étions, seuls au monde, de ne voir que son propre reflet dans les yeux de l’autre !

Et surtout, on en apprend sur nous ! Et sur notre amoureux également! Et chaque chose peut ainsi reprendre sa juste place.

Et tout ça ne devient qu’une crise à travers laquelle nous sommes passés.

À deux !

Bon vendredi !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

L'amour pour toujours, et si on se trompe, Ciao Babe !

Hier, je suis tombée sur un article un peu troublant. Tellement que je me suis empressée de le partager sur la page Facebook des Chroniques d'une cinglée. Et à voir le nombre de réactions qu'il a[...]

Rite de passage

Pourquoi avons nous tous cette impression d'être seuls au monde à passer par certaines épreuves de la vie qui nous tombent parfois dessus, alors que lorsqu'on se met le moindrement à en parler, on se[...]

La bourse ou la vie !

  L'amour dure trois ans. La première année, on achète des meubles, la seconde, on les déplace et la troisième année, on se les sépare ! Ce n'est pas moi qui le dit mais l'auteur français[...]

Amour ou raison ?

Un intéressant article publié ce matin dans La Presse dans lequel on se demande si le mariage d’amour serait voué à l’échec. Intéressant car cet article fait référence à un essai de l’auteur français Pascal Bruckner,[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.