Ritournelle

Parfois, nous tombons sur des mots qui passent dans notre esprit comme de la musique et nous en saisissons toute la force que quelques jours plus tard, alors que ces même mots continuent de tourner dans notre tête, tels une ritournelle sans fin. Parce qu’à nos yeux, ils nous ouvrent une impression de « sens » incroyable ! Et qu’ils donnent l’impression de nous avoir été adressés personnellement…

En ce lundi matin, je n’ai d’autres envies que de partager avec vous une citation tellement belle qu’aucun autre mot ne pourrait en rendre mieux l’essence que ceux de l’auteur, dans leur version intégrale. Ces mots m’ont immédiatement fait penser à mes grands-parents…

« L’arbre que tu plantes dans ton jardin. Pour toi ce ne va être qu’une galère de tuteurs. Mais un jour, pour d’autres, l’acacia s’élèvera dans le ciel, où tu seras déjà, et il fera de l’ombre à ceux de ton sang, et toi tu n’en feras plus à personne. Tu ne seras que lumière pour ceux qui se souviennent. Une soirée d’été, quelqu’un de ta descendance sera là sous cet arbre, à humer la douceur. Ce petit-fils, cet arrière-petit-cousin, cette arrière-petite-nièce, qui que ce soit, il ne pensera plus à ses déceptions. Au contraire, il se sentira accueilli dans une plénitude, sous l’arbre muet la nuit. Alors il se dira : « D’où me vient tout cet amour ? » (Grandir, Sophie Fontanel)

Merci à cette amie qui m’a mise sur la piste de cette auteure inspirante…

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Parce que la mer(e) n'est pas toujours calme

Crédit: Photo-Libre.frMon Dieu que parfois, ça semble difficile d'être un bon parent ! N'avez-vous pas vous aussi remarqué cette tendance actuelle à critiquer les modèles des autres, comme si la personne qui parle avait la vérité[...]

Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir à l'horizon ?

Photo: PABvision.comDans la nuit d'hier, j'ai rêvé qu'une tornade menaçait. Le ciel était gris et le vent prêt à tout arracher sur son passage....Je me suis réveillée au matin, me demandant si cela n'était pas[...]

Orpheline

Photo: IStock Je suis orpheline.Ayant perdu mon père alors que j'avais tout juste neuf ans - après l'avoir perdu des années lumière avant ! - voilà sans doute le genre [...]

La naissance du monde

Devenir parent, on s'en doute, c'est le début de questionnements sans fin, et cela, pour le reste de notre vie. Fille ou garçon ? Que deviendra-t-il (ou elle) plus tard? Quelle sera sa personnalité ?[...]

Un étranger dans ma maison

Lors d'une chronique il y a plus d'un an, je parlais de Lee Miller, une illustre photographe du XXième siècle que j'avais découverte tout à fait par hasard, à travers la lecture d'un livre de[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.