réflexion

Se retrouver désorientés, dans tous les sens du terme

Crédit: IStock

Cette nouvelle du Courrier International sur laquelle je suis tombée me questionne pas mal depuis hier…

C’est qu’en Suisse, dans un joli petit village médiéval nommé Wiedlisbach, un promoteur à eu cette idée (folle?) de créer un village destiné aux personnes vieillissantes – mais surtout – atteintes de dégénérescences neurocognitives, telles la maladie de  l’Alzheimer.

L’idée ? Partant du concept que ces personnes peuvent se rappeler avec une précision quasi-chirurgicale ce qu’elles faisaient des dizaines d’années plus tôt mais sont par contre incapables de se souvenir si elles ont pris leurs médicaments cinq minutes plus tôt, le promoteur a ainsi voulu permettre à ces personnes âgées, pour la plupart fortement désorientées, de se sentir rassurées dans cet univers dépeignant…le passé.

Bien sur, il y a pire que les paysages verdoyants de la Suisse pour couler ses vieux jours ! J’en conviens ! Mais personnellement, je me demande si ce genre de village – dans lequel nous pouvons, au demeurant, habiter pour un prix exorbitant,  n’est pas en quelques sortes un « ghetto » dans lequel nous enfermeront ces personnes vieillissantes que nos sociétés ont de plus en plus de mal à regarder. Un peu comme ce reflet de ce qui nous attend tous un jour ou l’autre…

Vieillir.

Et peut-être se perdre dans le processus…

Pour ma part, je l’avoue du bout des lèvres… Ma plus grande phobie serait d’un jour être atteinte d’Alzheimer. Imaginez ! Moi, cette personne qui de toute sa vie, n’a eu l’impression de n’avoir rien d’autre dans son sac à dos que ses mots…

Et voir ceux-ci s’envoler un à un…

Enfin bref, cette idée de village, ça n’a rien pour me réjouir…

4 commentaires

  • Fleur d'âme

    Les suisses s’auront toujours me surprendre. N’est-ce pas en Suisse que le suicide assisté est légal?

    Par alleurs, ces petits villages existent chez nous aussi. Plusieurs CHSLD ont désormais des unités prothétiques regroupant des gens atteints de la maladie d’Alzeimer…

    Je crois comprendre ta crainte de perdre les mots… j’ai la même et d’autant plus lorsque je visite mon grand-papa qui les as perdus. Seul le regard sert de communication et ce n’est pas facile…

    • Marie

      C’est vrai que de vieillir, ce qui fait peur ce n’est pas justement de vieillir mais tout ce qui vient avec… J’imagine tout à fait combien ce doit être difficile de voir quelqu’un que nous aimons, ton grand-papa dans ton cas, perdre ce qui faisait que c’était lui. Je trouve que c’est l’une des pires maladies peut-être.

      Marie

  • Carina

    Allo Marie,

    C’est vraiment, dérangeant, déstabilisant. En fait, je ne sais pas trop quoi en penser. Cette société qui se veut performante, productive et efficiente avec des gens minces et beaux, en santé et sans défaut… si parfaite est sur le point de virer sur le top.

    Tu vois , j’avais vu un reportage qui exprimait que, ce qui sera valorisé dans le futur, ce sera des membres greffés, artficiels, afin d’être performants à tout égard. Mettre fin à la vieillesse, la maladie, et l’HUMANITÉ. La vie telle qu’on la connait. C’est effrayant. Ce que tu dis par ces écrits, création d’un village va effectivement «ghettoïser» les personnes Alzeimer… après ce sera quoi? Cacher les personnes âgées ou celles qui ont une déficience X ou un handicap Y? Afin d’oublier le «mal social» qui nous ronge et qui plus est, nous souffrirons peut-être tous un jour ou l’autre? Quelles seront les limites? À quoi peuvent bien servir nos gouvernements?

    Réflexion difficle…

    Bon nombril de semaine Marie!
    Carina

    • Marie

      Comme tu le dis Carina, c’est une réalité assez troublante que de constater qu’il y a de moins en moins de place pour l’humain. Déjà que les personnes souffrant de cette maladie sont isolées dans leur tête, s’il faut en plus les isoler du monde….

      Bonne semaine à toi également !

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email