Seuls mais ensemble

Portrait de femme (c) 2009 Michael Bourquin PABvisions.com
En regardant les infos au jour le jour, on pourrait être tentés de croire que nous vivons en quelque sorte dans un monde individualiste, désincarné, voir même dangereux à la limite…. 

Procès d’infanticides qui défraient la chronique, celui des Shafia, cette famille afghane immigrée au Canada et qui est actuellement accusée d’avoir tuée quatre filles de la famille pour cause de crise d’honneur, crise économique mondiale, Haïti qui visiblement, peine toujours à se remettre de son terrible tremblement de terre de janvier 2010… Je l’avoue, parfois, la lecture des infos me donne cette impression de vertige,m’amenant à chercher mon air afin de ne pas suffoquer…

C’est dans ces moments qu’habituellement, je me jette sur Google, tapant au hasard des mots tels «insolite», «tendance», «solidarité», comme priant le «Dieu omniscient du web» de me renvoyer du beau et du positif (on a tous nos rituels n’est-ce pas ?)

Et habituellement, ça fonctionne assez bien !

C’est pourquoi, j’ai toujours plaisir à partager avec vous mes petites trouvailles qui tel un «bouillon de poulet pour l’âme» – selon l’expression consacrée en littérature – ont cet art de nous réconcilier avec l’espèce humaine… En quelque sorte ma façon à moi d’aller à contre-courant…

Étonnamment, ce qu’on nous dit trop peu souvent, c’est que des tendances contraires se dessinent, telles l’entraide, le réseautage, l’échange…

Voici donc mon Top-5 des tendances pour 2012, celles qui démontrent bien que nous ne sommes pas les seuls à chercher notre air !
  1.  Rencontrer les autres: parce qu’ensemble, c’est mieux. On nous peint un monde égoïste, frileux, centré sur lui même ? Et pourtant, il suffit de regarder un peu mieux pour voir se multiplier sur le web les forums, blogues et autres rassemblements; «Dans un monde qui fait peur comme celui d’aujourd’hui, la société cherche à ré-humaniser ce qui l’entoure, à aller vers le collectif, à oser le  «nous» par rapport au  «je».» Symboles de cet air du temps: Les Cringe Party, phénomène dont je vous avais d’ailleurs parlé en 2011 ou encore, cette tendance londonienne des bibliothérapeuthe qui prescrivent des livres à leurs «patients» en quête de bonheur (et dont je vous avais parlé tout juste ici !);
  2. Le partage. Ou encore, donner plutôt que vendre. Je lisais récemment dans un hors-série Tendances, publication du Courrier International, que la consommation collaborative s’implante partout, notamment en Argentine dans ce qui se veut en quelques sortes une «foire au gratuit». Bien sur, l’essor de cette tendance au partage de biens plutôt qu’à la consommation pure et dure est le fruit de l’essor du web qui permet maintenant de communiquer distance avec à peu près n’importe qui sur la planète. N’empêche ! «La consommation collaborative bouscule les anciens modèles économique en changeant non pas ce que les gens consomment mais la manière dont ils le consomment». Exemple de cette tendance: le «book crossing» ou «passe livre», phénomène «inventé aux États-Unis il y a six ans et adopté en France par plus de 8,000 passionnés. Il suffit de s’inscrire sur Internet et de choisir soigneusement le lieu de son «lâchage» : métro, cafés, cabines téléphoniques ou laveries, tout est bon. Une pastille à l’intérieur permettra de suivre à la trace le périple de l’ouvrage. Jeu d’adultes, geste romantique ou acte citoyen, il s’agit de partager ses émotions littéraires et de se retrouver sur des forums ou autour d’un expresso pour parler de ses découvertes. Des petits moments de poésie dans le quotidien».
  3. Renouer avec l’apéro: Qui n’a pas remarqué ce retour d’un certain goût collectif pour le fait de recevoir à la maison ? En effet, on s’invite de plus en plus…chez-soi ! Un phénomène qu’on peut d’ailleurs percevoir à la télévision ou des émissions comme «Un dîner presque parfait» se sont implantés partout, en France comme ici au Québec. Il suffit également de de voir à quel point les livres de recettes et autres émissions culinaires se multiplient pour réaliser qu’il se passe vraiment quelque chose de ce côté ! Une façon de resserrer les liens avec les amis, de se retrouver d’une manière plus informelle et surtout, de faire une pause dans un monde qui tourne parfois bien vite !
  4. Créer…son propre blogue ! Et non, je ne suis pas la seule ! À preuve, la multiplication des blogues sur Internet, majoritairement des femmes qui se sont emparées du web, rassurées par un certain anonymat permis par le médium ! Et étonnamment, de cet anonymat naissent parfois des amitiés ! Avec d’autres blogueurs ou encore, avec des lecteurs fidèles. Moi-même, alors que j’avais décidé de laisser tomber mon blogue après la première année, ai été tirée de ma «léthargie» par une lectrice française qui m’a alors écrit…pour me dire que mes chroniques lui manquaient ! C’est fou ce qu’on a pu se raconter de nos vies par courriel par la suite ! Sans doute plus que mes amis les plus proches n’en sauront jamais! Mais néanmoins frappées par la similitude de nos vies, un peu comme si nous avions été le miroir l’une de l’autre…. J’en profite pour la saluer 😉 Delphine se sera sans doute reconnue ici ! Reste que je demeure toujours fascinée de voir que des personnes aussi éloignées géographiquement que des allemands, des russes ou des suisses puissent venir me lire de façon régulière ! La preuve sans doute que peu importe notre adresse, nous sommes tous dans le même bateau !
  5. S’indigner. Collectivement ! Qui en effet n’a pas entendu parler des indignés ? Ces manifestants dont ceux d’Oakland aux États-Unis ont ouvert le bal aux dissidents de la terre, pour un monde plus juste et plus fraternel… Ainsi, en Espagne, en Grèce, en France, ici et ailleurs, se propage cette idée que la société ne fonctionne plus. Que les partis au pouvoir ne nous représentent plus et qu’avec eux, il n’y a pas d’alternative à la précarité. Ainsi, alors que nous pouvions être sous l’impression qu’aujourd’hui, plus personne ne manifestait pour rien, n’est-il pas réjouissant de constater que la planète entière puisse se soulever d’un même souffle ?
Décidément, le monde ne va peut-être pas aussi mal qu’on veut nous le faire croire 😉 Et personnellement, je trouve cela plutôt réconfortant !

Pas vous ?
Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Prévoir l’imprévisible

Il est parfois fascinant, après coup, de réaliser à quel point certains articles de journaux sont parfois près de la réalité et tentant d’analyser le comment du pourquoi de ce qui pourrait se produire, lorsqu’on[...]

Ma deux-centième chronique ....

Pour vous dire que Moubarak vient de quitter le pouvoir égyptien ! N'est-ce pas génial ?Que rajouter à ça ?

Des hauts et des bas ? Oui mais...

Photo: PABvision.com.Il y a parfois de ces événements dans une vie devant lesquels on se retrouve tout simplement sans voix. Parce que ces événements nous laissent perplexes. Parce qu'ils nous dépassent. Ou tout simplement, parce[...]

Fourre-tout

Il y a de ces moments ou en regardant les infos, j’ai cette impression assez étrange d’être tout à coup plongée au cœur d’un monde parallèle tout ce qu’il y a de plus surréaliste merci[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.