Tout l’art du maquillage

Sujet plutôt léger en ce vendredi !

Pourquoi se maquille-t-on ?

Effectivement, je suis tombée ce matin sur un article plutôt intéressant sur le sujet dans lequel la journaliste Sylvia Galipeau y parle de Marie-Louise Pierson, un ancien mannequin de chez Channel qui est par la suite devenue psychanalyste, «pour sauver sa peau» comme elle le dira elle-même, en plus d’écrire plusieurs livres sur le sujet de même que sur l’estime de soi.

Ceci m’a rappelé mes seize ans alors que, tel que le voulait la mode de l’époque, je me maquillais avec un fard bleu assez intense qui n’était finalement pas du meilleur effet ! C’était les années 80… Comme quoi, les modes, tout comme les époques, passent…  Et c’est tant mieux !, aurait-on parfois envie de dire !

Si le sujet vous intéresse, vous trouverez cet article ici

Ou encore, cet article du magazine Psychologie qui affirme que l’art de se maquiller est loin d’être aussi futile qu’on voudrait bien le croire : Un article que j’ai trouvé également fort intéressant !

Et si le sujet vous passionne plus encore, je vous suggère un livre plutôt sympathique : une «Petite histoire du maquillage» de l’auteure Lydia Ben Ytzhak qui à travers les époques, des pharaons aux punks, des comédiens aux guerriers précolombiens, trace pour nous un portrait de nos sociétés actuelles et plus anciennes.

Et vous ? Maquillage ou pas maquillage ?


Bon vendredi 😉

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Les mots des autres

Crédit: Photo-libre.frJeanette  Winterson, une auteure britannique que je ne connaissais pas jusque là et dont les mots résonnent particulièrement pour moi...«Je préfère m’appréhender comme un personnage plutôt que comme un fait. Si je me lis comme[...]

Les faire taire, Ronan Farrow

Ce livre, j’avais tellement hâte de le lire! Parce qu’au-delà de l’enquête journalistique qui a tout du triller policier, cette histoire est incroyablement collée à l’actualité. Cela alors que se tient justement à New-York le procès d’Harvey Weinstein,[...]

Manuel de cuisine raisonnée, École normale de Saint-Pascal

Inutile de le dire! Les trouvaillent littéraires ne se retrouvent pas toujours uniquement dans les nouveautés des libraires. Et justement cet automne, je suis tombée sur ce qui est rien de moins qu'un petit bijou[...]

Bombance et boustifaille: La cuisine d'Alexandre Dumas

Comme je le racontais hier, j’ai pensé joindre l’utile à l’agréable. Et, profitant de la période des fêtes et ses repas trop copieux à venir et de mon projet de calendrier de l’Avant, vous proposer mon Top-3 des[...]

L'art d'aimer, Ovide

Je me souviendrai toujours d'une session particulière à l'époque où j'étudiais en littérature, alors que j'avais le début vingtaine. L'assemblage de mon choix de cours avait fait en sorte que j'avais du lire en[...]

1 commentaire sur “Tout l’art du maquillage

  1. Pour ma part, je « no maquillage » 98% du temps.

    Dans ma jeune époque, j'avais le mascara et le rouge à lèvre assez présents, mais plus depuis que j'ai des enfants. Un moment donné, je me suis dit : Coudon, je fais plus attention à moi parce que j'ai un enfant, faudrait que je recommence à me poupouner…

    Pour me rendre compte que j'ai pas vraiment le temps le matin et que ça ne m'intéresse plus. Quand je me maquille (genre au party de Noël ou pour une occasion très spéciale), j'ai l'impression d'avoir l'air d'un clown avec de la peinture dans le visage… Pas que je sache pas me maquiller, juste que je le sens sur ma peau et que ça me rend « lourde ». J'ai laissé tomber. Le maquillage, ce n'est pas pour moi. De toute façon, je suis le plus souvent en jeans et en espadrille ou souliers confo.

    Moi, c'est ça mon « look » (ou absence de look lol) et ça cadre pas super bien avec le maquillage.

    Mais je trouve ça beau une femme qui en porte par contre! C'est juste plus pour moi 🙂

Répondre à Charlotte Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.