Toute la misère du monde

Grand Prix du World Press Photo 2011 (Jodi Bieber)
Connaissez-vous le World Press Photo ?
Un événement annuel qui arrive à chaque septembre à Montréal et pour lequel j’ai un véritable coup de cœur, année après année !

Et cette fois-ci ne fait pas exception. Quelques 108,000 photos ont été reçues par les organisateurs. 54 ont été retenues, ces photos que l’on peut actuellement regarder au Marché Bonsecour, dans le Vieux-Montréal, et ce, jusqu’au 2 octobre prochain.

Mon coup de coeur ? La photo tout simplement renversante, prise par la photographe Sud-Africaine Jodi Bieber – et qui a fait le tour du monde ! – de cette jeune afghane défigurée (elle n’a plus de nez). Pourquoi ? Parce qu’elle a tenté de s’enfuir de chez-elle ou elle était battue par son mari et la famille de celui-ci…

Une photo que je trouve extrêmement troublante parce qu’elle montre d’un coup, par le regard de cette jeune afghane et l’atrocité qui a été commise contre elle, toute la beauté et la laideur du monde.

Et c’est justement cette photo qui a remporté le grand prix de l’édition de cette année de ce World Press Photo. À juste titre.

Quant au reste du programme, catastrophes naturelles, déluges, misère humaine, famines, inondations,… 2010 n’aura pas été avare de ces «générosités»…

Si vous passez tout près, il s’agit d’un événement à ne pas rater !

On en parle ici. Et pour le site de l’événement, c’est ici.

Suivez et aimez nous:

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

La bourse ou la vie ou lorsque les principes d'économie peuvent sauver des vies !

Crédit: Photo-libre.fr En fouinant dans mes très vieilles chroniques, celles du début - alors que personne ne venait lire mon blogue ;-) - j'ai retrouvé ce billet qui m'a fait sourire en le relisant... La voici de[...]

Choisir ? (prise 2)

Nos vies sont-elles réellement le résultat de nos choix ?Samedi dernier, presque les aurores...Mon fils ayant dormi cette nuit là chez ses grands-parents et l'Homme avec un grand « H » toujours dans les bras de Morphée,[...]

Et parlant d'écho...

Photo: IStockEn lisant mon journal du samedi hier matin, je suis tombée sur cet article qui comme en écho, a amené ma chronique d'hier (ne me demandez pas comment ! Même moi je me demande[...]

Sens et démesure

Je suis fascinée à la constatation que devant des événements difficiles, nous sommes bien souvent convaincus d'être seuls au monde à les vivre ! Mais que paradoxalement, c'est souvent ce sentiment de solitude qui mène[...]

Passage

C'est hier, dans la froideur Sibérienne de janvier (il faisait -36 degrés à Montréal !!!) que j'ai inscrit mon bébé, déjà grand garçon, pour son entrée à l'école à l'automne... Petit homme, tout excité d'entrer dans[...]

4 commentaires sur “Toute la misère du monde

  1. Et ça lui a rendu son nez ? ou on l’a sortie de là ? Que la
    photo est remporté le grand prix de l’édition de cette année au World Press Photo ? ????
    Quelqu’un sait ?

    1. Bonjour Magali ! Oui, effectivement elle avait été sauvée par des humanitaires pour être ensuite opérée aux États-Unis. Son nom c’est Bibi Aisha, on a beaucoup parlé d’elle sur internet au moment ou cette photo a été encensée. C’est clair que ce n’est pas que la photo ait connu du succès qui a pu l’aider elle mais ce genre de témoignage est essentiel à mon avis pour ouvrir les esprits sur la dure réalité des femmes d’ailleurs. Lorsqu’on recherche son nom (Bibi Aisha) sur Google, nous avons accès à de nombreuses photos d’elle suite à l’opération.

      Marie

Répondre à Jane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.