Tremblement de Mère

En vacances, j’avais pris la résolution de m’attaquer à la réserve de livres qui recouvrent maintenant presque entièrement ma table de chevet ! Si vous pouviez voir la dite montagne de livres, vous comprendriez le défi !!!

Néanmoins, c’est ainsi que je me suis retrouvée avec dans mes valises, le merveilleux livre de Laurent Gounelle (une surprise !) «Dieu voyage toujours incognito », un livre sur lequel je suis tombée tout à fait par hasard à la librairie, un peu comme s’il m’attendait ! Car il faut le dire, je suis persuadée que les livres viennent à nous, et non le contraire!

Mais bref, rassurez-vous, malgré le titre, il s’agit bel et bien d’un roman ! Avec tout de même une pointe de quête spirituelle qui n’est pas sans charme! Ainsi, j’ai tout de suite été happée par cet univers de mystère dans lequel le personnage navigue ! C’est pourquoi j’ai envie ce matin d’en partager un extrait avec vous, extrait qui vous l’aurez compris, m’a plongée dans de nouvelles réflexions !

«La vie est ainsi; on réalise rarement dans l’instant que les moments difficiles ont une fonction cachée: nous amener à grandir. Les anges se déguisent en sorcières et nous délivrent de merveilleux cadeaux soigneusement enveloppés dans d’ignobles emballages…Quant l’épreuve survient, on réagit souvent avec colère ou désespoir, rejetant légitimement ce qui nous semble injuste. Mais la colère rend sourd, et le désespoir aveugle. Nous laissons passer l’occasion qui nous était offerte de grandir. Alors, les coups durs et les échecs se multiplient. Ce n’est pas le sort qui s’acharne contre nous, c’est la vie qui tente de renouveler son message. » (Laurent Gounelle, Dieu voyage toujours incognito)

Ce simple petit extrait a immédiatement été associé dans mon esprit à ma mère… sujet difficile à aborder s’il en est un ! Car j’ai l’impression de craindre moins les tremblements de terre que …ceux de ma mère. Atteinte de Parkinson, je ne peux que constater que malheureusement, elle est « devenue » sa maladie. Plus rien ne l’intéresse, hormis ses tremblements desquels sont attention est maintenant toute captive. Et il m’arrive ainsi de me dire que c’est peut-être là le dernier retranchement que la vie lui impose – désormais captive de son être qu’elle ne comprend toujours pas – afin de lui envoyer le message que le bonheur ne peut venir que de son intérieur. Et de nulle part ailleurs ni de personne d’autre finalement ! Car il bien vrai que la princesse avait beaucoup misé sur le prince charmant qui transformerait son monde d’un coup de baguette magique (oui ! oui ! il arrive que le prince fasse ça dans les histoires !!!)

Mais là encore, elle préfère envisager la fuite, regrettant au passage que l’euthanasie ne soit pas légal ! N’ayant pas réalisé que la seule possibilité d’être libre, c’était de l’être dans sa tête ! Demeurant par conséquent et pour toujours la victime d’un sort qui semble s’acharner…

Et pour moi, l’obligation de faire le deuil de cette mère qui ne sera jamais la mienne alors que je continuerai d’être la sienne jusqu’à son dernier souffle…

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Lison.ca: Pour Noël, un coffret de lectures personnalisées

Parce que Noël approche et que, vous comme moi, nous sommes fous de livres (n'est-ce pas?), j'ai envie de partager avec vous la plus belle initiative qui soit. Plus encore en ce temps de pandémie[...]

C'est le cœur qui meurt en dernier, Robert Lalonde

Lire l’auteur Robert Lalonde, c’était un peu comme un rendez-vous que je ne savais pas avoir, tant les thèmes dont il compose son œuvre me sont chers. L’enfance dont nous ne nous libérons jamais totalement, la[...]

Et le ou la gagnant(e) est !

Chose promise, chose due n'est-ce pas ! La semaine dernière, je vous disais que parmi tous les commentaires reçus depuis le 15 novembre jusqu'à aujourd'hui, je ferais tirer le livre «Novembre veut ma peau», de l’auteure[...]

Va ou ton coeur te porte

Étrange comme certains ouvrages littéraires ne nous livrent pas le même discours, selon qu'on les a lus à vingt ans.  Ou qu'on les relis, vingt ans plus tard... C'est un peu l'étrange expérience que j'ai vécue[...]

2 commentaires sur “Tremblement de Mère

  1. Très bel extrait du livre que j'ai envie de lire !! Ayant eu plusieurs années pas toujours faciles, je me questionne constamment sur l'archarnement du mauvais sort… Est-ce que le « Karma » existe ??? ou si on peut vraiment changer sa destinée ??? et pour ce qui est de ta mère, malheureusement on devient souvent le parent de nos propres parents… est-ce que nous en tant que parents feront subir le même sort à nos enfants ???
    Madamechose

  2. Rassures toi ! Je suis de plus en plus convaincue qu'on peut choisir d'illuminer sa vie d'une façon qu'on aurait jamais imaginé ! J'ai terminé le livre hier et je ne peux que le recommander chaudement car il suscite bien des réflexions avec une fin à nous scier! Et ça,…on aime !

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.