Un peu tannée de tous ces donneurs de leçons

Vous avez vu cette photo dont on parle tant sur le web depuis une semaine ?

Celle de Maria Kang, cette californienne de trente-deux ans, mère de trois jeunes enfants qui pose en maillot, exposant ainsi son «corps parfait» de «mère parfaite» qui malgré un horaire chargé, trouve néanmoins le temps de s’adonner à un entrainement d’enfer !

Et qui nous dit, l’air d’avoir compris l’affaire «elle!»: «Quelle est votre excuse?»

Je ne sais pas pour vous, mais, pour ma part, je suis un peu tannée de tous ces donneurs de leçons qui espèrent ainsi nous dire comment vivre ! Et dans ce cas ci, que finalement, la maternité ce n’est rien ! L’essentiel étant d’avoir des abdos d’acier !

Comme s’il fallait s’excuser – nous, pauvres mortelles! – d’avoir un petit ventre après avoir accouché ! D’être fatiguées et de préférer dormir un peu (lorsque c’est possible !)

Désolée ! Pour ma part, ça me fout toujours un peu en boule lorsqu’une mère tente d’imposer aux autres ses choix et sa façon de vivre. Prendre soin de soi, de sa santé, personne ne peut s’élever contre cela bien sur ! Mais aller jusqu’à imposer sa vision comme étant le nec plus ultra, l’air de dire «Et toi, oui oui !, toi la grosse, c’est quoi ton excuse?», et bien je passe mon tour !

Et puis, avez-vous déjà vu les hommes agir de cette façon entre eux ?

C’est triste finalement de réaliser que les personnes les plus dures avec les femmes, ce sont bien souvent…d’autres femmes !

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Lorsqu'aucun mot ne semble pouvoir traduire une réalité...

Je suis troublée. J'essaie de trouver les mots depuis plusieurs minutes déjà car écrire, j'en ressens le besoin... Mais les mots ne semblent pas en mesure de refléter à quel point cet article m'a troublée. Je[...]

Reprendre son souffle

Sur la route longeant le Fleuve Saint-Laurent, aux limites du Québec et de la Gaspésie, un petit coin de paradis...Car les vacances, c'est un peu cela n'est-ce pas ? Faire des arrêts ici et là[...]

Dix fois sur le métier, tu remettras ton ouvrage

Vous connaissez les livres « dont vous êtes le héros » ? Ces livres parus il y a pas loin d’il y a une trentaine d’années (je ne sais pas s’ils existent encore !), et dont chaque fin[...]

Partie jouer dehors...mais je reviendrai en août

Parce que l'été passe trop rapidement et que l'inspiration a besoin d'être nourrie, je prends une pause de quelques semaines...  Histoire de reprendre mon souffle, d'une part. Mais surtout de déménager mes pénates dans ma nouvelle[...]

La vie comme dans un roman

Ne dit-on pas qu'il n'y a que les fous qui ne changent pas d'avis ? Et non, je ne suis pas venue vous dire que j'allais finalement revenir écrire ici. Mais plutôt que, contre toutes attentes[...]

6 commentaires sur “Un peu tannée de tous ces donneurs de leçons

  1. Comme s’est bien dit ! Bravo Marie!

    Les femmes ont un gros problème de Comparaison, de Compétition, de Culpabilité… Il faudrait prendre exemple sur nos hommes à ce niveau.

    Je ne suis pas parfaite, je n’ai pas un corps parfait, mais je suis parfaite dans mon imperfection!

    Bonne journée Marie!

    Caroline 😉

  2. On dirait que chaque décennie a ses « modes. » Il y a eu celle du macramé, du pastel, des exercices devant la télé avec Jane Fonda et autres et maintenant c’est celle « regardez-moi-comment-mon-corps-est parfait-dans-ma-vie de femme-parfaite. » Moi, j’en ai marre : j’ai eu 4 enfants, mon ventre est mou et j’ai des veines de brisées sur les cuisses. Pourtant, mon homme me trouvait belle et c’est ce qui comptait pour moi. Je n’ai jamais suivi les modes et je m’en porte bien.

    J’en ai trop vu – au travail – des femmes qui avaient voulu être la plus belle, plus fine, plus etc. Elles sont arrivées brisées en espérant se reprendre en main.

    Quand comprendrons-nous que la beauté est dans les yeux de celui qui nous aime ! Je me dis que tant qu’on ne me « garrochera » pas d’arachides… je suis pas trop pire. Je m’aime telle que je suis et surtout je m’assume.

    Vive la liberté de choisir ce que nous voulons être sans imposition.

    Bonne fin de semaine Marie,

    Marjo xx

    1. Bonjour Marjo ! C’est vrai qu’en général, nous nous mettons beaucoup de pression ! Tellement trop ! Et c’est triste de voir de toutes jeunes filles suivre ce chemin, elles aussi ! Alors que dans le réel, ce sont les personnes authentiques auxquelles nous voulons ressembler, nous nous acharnons à suivre le modèle de la masse. N’est-ce pas étrange ?

      Et c’est tellement vrai que la beauté est dans les yeux de cette personne qui regarde ! On est loin des « modèles » alors 😉

      Marie xx

  3. hmmm ta dernière phrase est malheureusement bien juste…depuis qu’elle a eu son 1er enfant ma soeur complexe énormément en lisant le blog de nombreuses mamans qui plus ou moins consciemment renvoie une image de femme et famille parfaite assez difficile à encaisser. Cela manque parfois d’authenticité et de vérité, bien sûr il est bon d’inspirer les autres, mais il faut aussi être honnête, et parfois les femmes entre elles manque peut-être de cela…d’honnêteté et de simplicité !

    1. Allo ! Il y avait longtemps que je ne t’avais pas lue ici 🙂 En ce qui concerne cette concurrence malsaine dont nous parlons ici, je me demande si ce ne serait pas un peu le phénomène de la roue qui tourne… Chaque nouvelle mère se sentant dépassée par les événements, mais refusant de l’admettre, comme si elle était la seule à vivre cela. Et renvoyant aux autres cette image de la fille au-dessus de son affaire pour qui tout est facile… Résultat, les autres autour ont elles aussi l’impression d’être les seules à ne pas toujours y arriver ! Alors que la vérité, c’est que devenir mère, ça s’apprend sur le tas ! Et qu’au final, la meilleure mère pour un enfant…c’est la sienne !!

      Pour ta soeur, dis lui de se faire confiance. Et rien d’autre 😉

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.