Un premier pas dans 2013 tel une page blanche un peu intimidante

Crédit: IStock

Écrire le premier billet de 2013, je l’avoue, c’est presque intimidant! Car une nouvelle année, n’est-ce pas un peu comme une page blanche devant laquelle on se sent un peu gêné?

Un peu comme pour un premier rendez-vous…

Après y avoir réfléchi pendant quelques jours, j’en suis venue à la conclusion qu’il valait sans doute mieux y aller simplement. Même si faire simple, ce n’est pas toujours plus facile, comme le disait Steve Job un jour.

« Faire simple peut être plus difficile que de faire compliqué. Il faut travailler dur pour mettre ses idées au clair et faire simple. Mais ça vaut le coup en fin de compte parce que lorsque vous y parvenez, vous pouvez déplacer des montagnes. » (Steve Job)

Enfin bref! Allons y simplement donc, avec ces envies que je formule pour ce blogue pour 2013.

Ainsi, j’ai envie de vous dire que je mijote quelques idées pour les prochains mois. Entre autre, l’arrivée sur le blogue d’une nouvelle venue, Caroline, qui est en fait la nièce de Karla. Une jeune femme pleine d’énergie travaillant dans l’industrie minière et qui est actuellement localisée…en Mauritanie.

Et je l’avoue, je frétille littéralement d’impatience depuis quelques jours à l’idée de vous parler d’elle!

C’est que lors de notre dernière journée de filles, Karla s’est mise à me raconter que sa nièce, tout juste âgée de vingt-trois ans, était maintenant officiellement ingénieure minier. Qu’après avoir travaillé quelques temps pour une firme minière qui l’emmenait à traverser quotidiennement les frontières Canado-Américaines pour aller travailler aux États-Unis, elle était finalement tombée en amour…avec le douanier.

Qu’elle va épouser dans quelques mois.

Logique n’est-ce pas? En quelques sortes, une façon d’en finir avec les questions serions-nous tentés de penser!!

Et puis voilà que Caroline est maintenant en Afrique, travaillant tout juste à côté d’un camp d’ Al-Qaïda. Seule femme parmi des hommes. Exerçant un « métier d’homme ».

Il est facile d’imaginer combien la chose peut sembler tout ce qu’il y a de hors-norme pour ses collègues masculins qui sont littéralement perturbés de voir une jeune femme conduire elle-même un gros camion. Et en changer les crevaisons lorsque cela s’avère nécessaire…

Bien sur, Caroline ayant fait sa place, elle est devenue amie avec certains d’entre eux. Ces derniers étant vu par les autres comme ceux par qui ils pouvaient passer pour avoir des réponses.

C’est ainsi qu’un jour, alors que justement, elle était emmenée à changer une crevaison sur son camion, l’un d’eux, n’en pouvant plus, s’est approché d’elle pour lui demander il était ou son père et pourquoi il ne s’occupait pas d’elle !

Un autre lui a demandé, presque en chuchotant, si c’était bien vrai qu’en Amérique….les femmes se mariaient avec d’autres femmes…

Je crois donc pouvoir affirmer sans brûler de secrets qu’elle en a des choses à raconter! Qui je l’espère, vous feront sourire comme le détail de ses aventures par Karla l’ont déjà fait pour moi! Et comme Caroline a déjà accepté de venir mettre son grain de sel ici de temps en temps, inutile de vous dire que je suis impatiente de la voir pointer le bout de son nez pour distiller un peu de sa folie!

Et puis?

En 2012, j’ai découvert le pouvoir de solidarité qu’offre le fait d’écrire un blogue. En effet, à travers ces commentaires reçus tant ici sur le bloque que dans mon courrier électronique, je l’avoue, j’ai été touchée plus d’une fois! Mais aussi, à travers ces moments ou j’ai réellement senti cet élan de solidarité entre blogueuses. Telle Guen du blogue Tout l’Essence qui lorsqu’elle a remporté le premier livre que j’ai fait tirer, début décembre, a décidé de m’en envoyer un en retour (un livre dont je vous parlerai d’ailleurs bientôt!). Ou encore, comme Marie-Adrienne du blogue À propos d’écriture qui un jour, m’a envoyé un mot pour me suggérer un livre qui lui avait fait penser à moi!

Et je ne parle même pas ici de ces beaux échanges qui se sont tissés avec certains d’entre vous qui avez osé m’écrire directement par courrier électronique, me confiant des choses que vous ne partagiez souvent pas, même avec vos proches.

Un beau signe de confiance qui m’a touchée. Chaque fois!

En bref, de beaux moments de cette année qui vient de se terminer dont j’ai envie de prolonger les effluves en 2013. En créant de nouveaux liens avec d’autres blogueuses par exemple. Mais également, en partageant de plus en plus avec vous.

Alors? Ça vous dit tout cela?

On continue de se retrouver dans mon salon ?

Suivez et aimez nous:
error0

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

De tout, de rien...Ou si peu

Vous n'êtes sans doute pas sans avoir remarqué que je me fais plus discrète depuis quelques temps. Bien sur, je ne peux nier que l'automne est bien entamé maintenant! Et que par conséquent, je ne peux[...]

C'est Noël, il neige dans ma tête !

Novembre n'en est qu'à ses tout premiers balbutiements et partout, c'est déjà Noël semble-t-il ! Et cela, même si en ce qui me concerne, j'ai l'impression d'en être bien loin  ! Il suffit de regarder tous ces[...]

Panne de l'imaginaire ? Et si nous étions tous des êtres de fiction?

«On ne peut pas prédire le futur en se basant sur le passé, parce que le passé change constamment» (-Mikhaïl Bakhtine, penseur russe) Je ne sais pas si c'est la faute de l'automne, de la lumière[...]

Accepter de laisser une trace, quelle qu'elle soit

Photo: IStock« Comme de toute façon je ne comprends pas grand-chose, autant regarder le monde comme un spectacle» (Philippe Delerm, Écrire est une enfance)Je sais ! Cette citation de Philippe Delerm finissait ma dernière chronique[...]

Sans compromis

 Photo: PABvision.com Lundi matin plutôt frais qui ne laisse plus aucun doute sur le fait que l'été soit en train de fuir, lentement mais sûrement... Et une citation sur laquelle je suis tombée[...]

8 commentaires sur “Un premier pas dans 2013 tel une page blanche un peu intimidante

  1. Bien sur Marie que je vais continuer à te lire avec grand plaisir.Aussi j’ai hâte de connaître les aventures de Caroline.
    Passe une bonne journée et à bientôt!

  2. Bien, bon matin chère Marie!!!

    Quelle belles idées puissent réserver ce début d’année! Comme j’ai hâte de lire les aventures de Caroline t’as pas idée! Tu vois, les quelques lignes ont suffi à titiller ma curiosité. Elle pourrait être l’héroïne d’un livre et qui sait, d’un film éventuellement!

    J’aime toujours faire un saut dans ton salon pour y savourer le thé de toutes les façons! Merci encore pour ces belles découvertes!

    ps: pour ma part, l’inspiration s’en est allée, elle me reviendra peut-être prochainement qui sait! Rien ne presse, j’ai l’année devant moi! Steve Job disait peut-être qu’ «Il faut travailler dur pour mettre ses idées au clair et faire simple» ; toutefois, je préfère ne rien forcer alors j’attends sa venue pour m’épargner des mots de têtes inutiles 😉

    À bien vite!
    Carina Xx

    1. Allo Carina ! Je pense en effet que Caroline nous réservera de belles surprises !!

      Quant à ton inspiration, je pense qu’il faut laisser faire le temps. Parfois, on veut tellement avoir quelque chose à dire que ça nous crée plus de stress qu’autre chose alors que c’est loin d’être le but ! Et puis, de laisser monter l’envie d’écrire, c’est mieux non ? Pour ma part, j’avoue ne pas toujours trop savoir quoi raconter alors je me dis qu’en laissant un peu de place à d’autres, comme Caroline par exemple, ça me permettra aussi de reprendre mon air un peu 😉

      Prends soin de toi ma chère !

      Marie xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.