Un thé avec Madame Bovary

«Madame Bovary» de Flaubert, vous connaissez ?

Si oui, vous serez contents de savoir que l’Université de Rouen a mis en ligne (il y a un bon moment déjà !)  ce roman, publié en 1866 et qui est en fait l’histoire d’ Emma Rouault, cette femme mal mariée, de celui qu’elle a épousé, un peu par ennui, un peu par désoeuvrement et de ses nombreux amants…

Et qui, dans la tradition des romans tragiques, finit par se suicider.

Il n’y a pas de quoi écrire à sa mère, direz-vous ! Et en effet, en cette ère du «tout gratuit» sur internet, qui s’étonnerait que cette oeuvre de Flaubert soit ainsi accessible à tous ?

Mais voilà, la beauté de la chose cette fois-ci, c’est que nous avons ainsi accès aux multiples versions du travail de Flaubert… Immense opportunité s’il en est une, qui nous permet aujourd’hui de constater à quel point l’auteur s’est acharné sur son texte pour en arriver à cette version qui est parvenue jusqu’à nous…et que, considérée à juste titre comme un classique, nous découvrons bien souvent lors de nos années d’école.

«Le roman peut donc être lu en ligne, ce qui était déjà possible, mais surtout on trouve aussi les copies, les brouillons, les plans… Flaubert s’acharnait sur son texte, le reprenait sans cesse et le raturait, le travail fut donc vraiment laborieux.» (Slate)

La transcription et la numérisation de la multitude de documents s’est avérée au final une tâche tellement titanesque et complexe qu’on estime à …plus de six-cent ces personnes ayant travaillé sur une période d’environ six ans, de près ou de loin, à cette «mission».

Mais le résultat en vaut le coup ! Clairement !

Une belle découverte en ce qui me concerne !

Pour consulter ce site mis en ligne par l’Université de Rouen et consacré à l’oeuvre de Madame Bovary, c’est pas ici.

Slate parle quant à lui tout juste ici du projet.

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Les faire taire, Ronan Farrow

Ce livre, j’avais tellement hâte de le lire! Parce qu’au-delà de l’enquête journalistique qui a tout du triller policier, cette histoire est incroyablement collée à l’actualité. Cela alors que se tient justement à New-York le procès d’Harvey Weinstein,[...]

Joyeux Noël, de Alexandre Jardin

« Croyez-moi, il est possible de mener sa vie en disant tout. Une existence sans déni ? Sans angle mort ! s'écria la jeune femme. Vous n'avez donc aucun secret ? Si, des montagnes ! rétorqua-t-elle.[...]

Les plaisirs hivernaux ne sont pas toujours ceux que l'on pense...

Trouvez-vous comme moi que janvier, avec ses gros flocons, donne envie de se blottir confortablement dans sa doudou avec un bon livre ?    Ou d'aller voir un bon film au cinéma ? Moi si ! En ce[...]

Le chemin des livres

Lorsque je passe devant une librairie, je suis toujours un peu effarée devant le nombre incroyable de livres qui trônent sous le vocable de nouveautés: ces saveurs du jour semblant avoir comme tâche de reléguer[...]

Mille vies sur le web

 Photo: PABVision.com - Pommier du Japon (c) 2010 Pierre-Alain BourquinDécouvrir «1000 vies» dans un «roman feuilleton sur le web», ça vous dit ?Bien sur, le projet n'est pas nouveau puisqu'il avait été mis en[...]

2 commentaires sur “Un thé avec Madame Bovary

  1. Bonjour Marie,

    C'est un super beau cadeau que de lire Flaubert en ligne. Il aimait dire « Madame Bovary, c'est moi. »

    Et que dire que son « Éducation sentimentale. » J'ai vraiment adoré ce roman.

    À quand – pour ceux qui ont une liseuse – les Nouvelles de Maupassant – l'un des plus grands Nouvelliste.

    Bonne fin de journée,

    Marjo

    P.S. Je suis plus tard que de coutume ; c'est presque la fin de la journée. Nous préparons un immense (le mot est faible) Bazar dans mon village. Que de linge et autres articles à trier… !

    1. Bonjour Marjo ! Cette nouvelle m'a à moi aussi rappelé de bons souvenirs ! J'avais lu ce roman lors de mes années d'études, au CEGEP. Le genre de classique qu'on se demande bien pourquoi on le lis à cette âge… pour s’apercevoir, bien des années plus tard, combien il était actuel ! Même il y a presque deux cent ans ! C'est magique je trouve cette opportunité que nous avons maintenant de découvrir le côté jusque là mystérieux de ces romans écrits il y a longtemps déjà. Cela grâce à la magie d'internet qui fait en sorte que toutes les grandes bibliothèques du monde sont à notre portée, avec leurs trésors !

      Je te souhaite un bon bazar ! Comme ils annoncent du beau temps, je n'ai aucun doute que ce sera un succès !

      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.