Bloguer ? Mais pourquoi ?

Photo: IStock
Vous l’aurez compris, je me pose une quantité phénoménale de questions en ce qui à trait au comment du pourquoi d’écrire un blogue. Un «lieu» dont l’un des buts est précisément de partager avec vous le processus d’écriture de mon livre…

D’une part, je me dis que si l’adage qui veut que «c’est en forgeant que l’on devient forgeron» est vrai, il doit l’être tout autant de dire que c’est en écrivant que l’on devient écrivain.

Logique n’est-ce pas ?

Et puis, je me dis qu’en partageant avec vous ce processus, je trouve dans le principe, et par la même occasion, une certaine motivation  Car bien sur, je n’ai pas envie de décevoir ces premiers lecteurs que vous êtes pour moi !

Mais plus encore, en vous écrivant presque quotidiennement, je me donne sans aucun doute cette discipline d’écrire si nécessaire, de sorte que de m’attaquer à une première phrase, puis à une deuxième, devient un peu moins angoissant !

Forcément !

Néanmoins, tout ce questionnement fait en sorte que lorsque je trouve un article qui se propose justement de répondre à ce genre d’interrogation, je réalise du coup que je ne suis pas la seule à me poser les-dites questions ! C’est pourquoi j’ai eu envie de partager avec vous cet article tiré d’un site d’écriture dont je vous ai parlé récemment. (Je vous en parlais ici) On y donne quelques arguments «pour» et «contre» le fait de justement tenir un blogue d’écrivain….

Au cas ou tout ce questionnement serait aussi le vôtre 😉

En attendant, cet article m’a quant à moi donné deux ou trois idées visant à animer mon blogue… À le rendre plus agréable et…interactif !

Des idées dont je vous parlerai très bientôt !

Curieux ? Je l’espère 😉

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

À la poursuite des mots...

Un nouveau mois, je sais pas pour vous, mais moi, ça me paralyse ! Un peu comme une page blanche devant laquelle tout semble possible.... Et devant laquelle par conséquent, on se sent un peu intimidé[...]

Valse-hésitation

Ces jours-ci, je n'écris pas beaucoup. Du moins ici. Parce que justement, j'écris ! Aussi paradoxal que cela puisse sembler ! J'écris. Mon livre. Mes livres. Ces deux routes qui me tirent constamment d'un côté puis de l'autre.[...]

Sables mouvants

J'écris alors que je semble muette. Je ne suis pas ici parce que je suis ailleurs... Ces jours-ci - depuis quelques semaines devrais-je plutôt dire ! - je découvre à quel point écrire un livre est une[...]

Écrire

Photo: IStockUn citation qui me parle tellement ces jours ci....«Cherchez en vous-mêmes. Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu :[...]

4 commentaires sur “Bloguer ? Mais pourquoi ?

  1. Continue d'écrire, car il est bien vrai de dire que 'c'est en écrivant que l'on devient écrivain. »

    J'ai fait l'expérience – ô combien enrichissante – de participer, il y a deux ans, à un collectif.

    J'avais hésité me disant que je ne pouvais pas écrire 4 textes de près de 1500 mots. Notre éditrice m'avait encouragée à en écrire un, juste pour voir. Et bien, je dois admettre que j'ai eu la piqûre dès les premières phrases.

    Tu as déjà l'expérience avec ton Blogue. Tu as une belle écriture ainsi qu'une belle syntaxe.

    Continue à le faire pour notre plus grand plaisir à nous qui te lisons en plus de te donner l'expérience d'écrire.

    Marie-Jo

  2. J'imagine tout à fait combien il a du être gratifiant de participer à un tel projet ! Nous imaginons n'avoir rien à dire jusqu'à ce qu'on s'y mette ! Je pense que c'est en se jetant dans la mêlée que les choses se mettent en place. C'est vraiment une belle aventure que je suis heureuse de partager ici 😉

  3. Il faut écrire souvent pour entretenir la flamme de l'écriture. Parce qu'on se rouille vite 🙂 L'article était très intéressant. J’espère que ton blog t'apporte quelque chose dans la réalisation de ton roman.

  4. Tu as bien raison Jane, c'est plus difficile de s'y remettre lorsqu'on écrit moins souvent ! C'est pour cela je pense que mon blogue est sans doute le meilleur outil afin de ne pas perdre le rythme 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.