Clin-d’oeil

Il y a, je pense, des indices qui parfois, vous donnent à croire que vous êtes irrémédiablement en train de traverser de l’autre côté, vos parents devenant comme vos enfants…

Pour moi, c’est arrivé hier lorsque ma mère m’a téléphoné pour me demander comment faire cuire ses brochettes…

Révélateur 😉

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Dans cent ans, que restera-t'il de nous? - La mémoire de l'intime

Hier, je suis allée faire un tour à Québec, une ville où j’adore faire un saut de temps en temps. Mais cette fois-ci, il n’était pas question de tourisme! Oh que non! Mais plutôt d’un voyage dans le temps… En[...]

Parce que la mer(e) n'est pas toujours calme

Crédit: Photo-Libre.frMon Dieu que parfois, ça semble difficile d'être un bon parent ! N'avez-vous pas vous aussi remarqué cette tendance actuelle à critiquer les modèles des autres, comme si la personne qui parle avait la vérité[...]

La traversée d'un miroir

C'est fou comme le temps file, un peu comme du sable entre nos doigts, n'est-ce pas ? Voilà presque une semaine que je n'avais pas écris ici ! Non pas qu'il ne se soit rien[...]

Là ou les mots manquent

Mon grand-père est sans aucun doute l’image masculine la plus positive que je conserve à l’esprit ! En effet, lorsque je pense à lui, je ne peux m’empêcher de lui vouer une certaine admiration pour[...]

Comme un long fleuve

L'histoire des familles, je pense, est bien souvent comme un long fleuve... Pas toujours tranquille celui-là. Alors qu'on imagine avoir affaire à une simple flaque d'eau,...on réalise un moment donné que nous n'avions affaire finalement qu'à l'un[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.