Des idées qui se dispersent…et des pièces qui se mettent en place

Crédit: IStock

Mon Dieu que le temps file, c’est ce que je me suis dit ce matin, en réalisant que je n’avais pas écrit un mot depuis près d’une semaine !

Après cela, qui voudra croire que je suis en vacances, je vous le demande !

Et pourtant, je suis bien loin de n’avoir rien à raconter ! Car après un weekend à courir de tous les côtés, à vider mon sous-sol pour tout fourguer dans une vente de garage (vente de garage après laquelle je suis allée dépenser l’argent récolté…dans les ventes de garages des voisins !!!), puis à faire un petit saut à Québec pour rencontrer cette cousine de ma grand-mère, retrouvée récemment, je l’avoue, je me sens un peu… déconnectée.

Et je ne parle même pas ici de ma mère qui tremble sa vie et de mon beau-père qui est actuellement hospitalisé pour subir une opération au cœur…

Malgré tout, ce matin, j’ai mis pour la première fois les pieds aux archives de la ville, à la recherche de Lucienne, mon arrière-grand-mère face à qui, il faut bien le dire, je ne sais plus que penser.

Le fond de l’histoire de mon portrait familial semblant se préciser, en même temps que se multiplient les questions…

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Sommes nous libre de nos choix ?

Sommes-nous vraiment libre de nos choix ? Voilà une bien grande question que je me pose souvent; le genre de question-piège capable de vous aspirer tellement les réponses possibles sont comparables à un puit sans fond[...]

Comme dans un jeu de serpents et échelles

La vie parfois, je me dis que ça a peut-être pas mal à voir avec un jeu de serpents et échelles. Ou bien, à un jeu de Monopoly. Alors qu'au moment ou nous pensions enfin[...]

Trace

Ces jours-ci, je me sens un peu comme si j'étais dans le jeu Ou est Charlie. Vous savez ? Ces livres-jeu pour lesquels le lecteur doit tenter de retrouver le personnage de Charlie, grand maigrichon[...]

Autres temps, autres moeurs...Lucienne et le prix de la liberté

Fouiner dans les vieux journaux du Montréal des années trente, ça me donne toujours ce sentiment qu’au coin d’une rue – ou au détour d’une page – je pourrais croiser Lucienne… Cette arrière-grand-mère un brin[...]

2 commentaires sur “Des idées qui se dispersent…et des pièces qui se mettent en place

  1. Même avec un long congé on ne trouve pas toujours le temps pour relaxer comme on voudrait. Je me sens un peu déconnectée moi aussi. Je dois faire des choix la vie me l’impose. Je n’ai pas écouté les signes et j’en paies le prix de ma santé. Toutes ces recherches que tu entreprends vont t’apporter bien des questions assurément. J’imagine que ce doit être passionnant. J’espère que tu trouveras ce que tu cherches sur tes ancêtres. En tout cas ça bouge de tous les côtés c’est bon signe n’est-ce-pas? Bonne continuité chère Marie.

    1. Bonjour Étoile ! C’est vrai que les fins de semaines, c’est toujours trop court n’est-ce pas? Et plus souvent qu’autrement, nous surchargeons ces journées comme si demain n’existait pas, au prix de notre santé parfois.

      Prends soin de toi, c’est important ! Je t’envoies plein d’énergie !

      Marie xx

Répondre à Marie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.