Enfance

Une citation que j’ai adorée en lisant le livre Une enfance pour la vie de Mario Proulx… Et que j’ai envie de partager avec vous. Pour vous donner envie de le lire, en entier… Parce qu’à mon avis, il vaut le détour !

«Une enfance, ce sont des parents, rarement parfaits, pas toujours présents, pas seulement aimants, parfois coupables d’être encore des enfants eux-mêmes. Une enfance déteint sur l’autre, de génération en génération, consciemment ou non. Surtout non. Nous demeurons toujours les enfants d’un autre enfant. (…)

Un jour, on pense être devenu assez adulte pour avoir soi-même un enfant. Ce jour-là, on comprend combien l’enfance ne nous a jamais quittés vraiment, malgré tout le talent avec lequel on s’est employé à la faire disparaître, à coups de négligence et de mensonges, de déni et d’oubli.

Ce jour-là, on retrouve une petite personne qui ne demandait qu’à vivre dans la vérité, qu’à dire les choses telles qu’elle les voit et les ressent, sans se poser mille questions sans réponses. Et ce jour-là, on mesure combien il est ardu le deuil d’une enfance, de notre enfance. Et tout au fond, on nourrit l’espoir fou de rendre celle d’un autre plus insouciante et heureuse.»

(Une enfance pour la vie, Mario Proulx, texte de Josée Blanchette, page 292)

Quelques suggestions de lecture supplémentaire :

Les mots des autres ou comment l'on sait que l'on est destinés à devenir écrivains

Crédit: Photo-libre.frComment devient-on écrivain ? Une énigme dont Alberto Manguel  parle beaucoup dans son dernier livre...«À ce que j'ai entendu dire, la plupart des écrivains savent, dès un âge très tendre, qu'ils seront écrivains Quelque[...]

Les femmes, la cinquantaine et la liberté d'exister

Avoir 50 ans, je me souviens que lorsque j'étais dans la jeune vingtaine, je voyais ça comme la vieillesse. Aujourd'hui, alors que j'aurai moi-aussi 50 ans dans quelques jours, je réalise que ça a[...]

Les mots des autres ou lorsque écrire...dérange parfois !

Quelques mots tirés d'une entrevue lue sur Internet...et dont j'ai eu envie de partager l'un des passages...  « Écrire est du côté de la transgression ; c’est dire «je», exprimer sa vérité, fût-elle dérangeante pour les[...]

Les mots des autres... L'humanité selon Henning Mankell

«Ceux que tu croises, dans la vie, sont innombrables. Tu les remarques un instant, puis tu les oublies. Parfois, un échange de regards peut conduire à une forme de contact. Avec quelques-uns, tu noues un[...]

La vie dans et au-delà des livres

«Un livre c'est un arbre qui cherche comment dire à toute la forêt qu'il y a une vie...après la vie.» (- Gilles Vigneault)

3 commentaires sur “Enfance

  1. J'adore ce livre qu'on peut lire par petits bouts ici et là, le déposer puis y revenir six mois plus tard ! Il est rempli des témoignages de plusieurs autres sur l'enfance. Magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.